Aujourd'hui j'ai envie de partager avec vous ce petit instant magique où l'on reçoit une grande satisfaction à ce que l'on entreprend.

Je ne vous l'avais probablement pas dit, mais une des raisons de mon installation en Gironde, près du bassin d'Arcachon, c'était de me rapprocher un peu de la nature et pourquoi pas de jardiner.

J'ai planté en début de saison des graines de tomate, des "chair de bœuf" (visiblement une variété différente de la "cœur de bœuf"... on verra bien) et comme je manquais de place chez moi pour les replanter je me suis dit "mais pourquoi ne pas les mettre en pleine terre... devant mon cabinet, entre 2 rosiers !". Même si ici les enfants croisent un peu plus de jardins potagers qu'à Paris, je trouvais l'idée sympa de pouvoir montrer à quoi ça ressemble un pied de tomate et que ça ne demande pas beaucoup d'entretien.

plans-tomates-cabinet-ares-bassin-arcachon.jpg

Les plants ont bien grandi, j'ai appris des tas de choses passionnantes (par exemple ce que c'est que "retirer les gourmands" merci à l'auteure de cette vidéo très claire) et mes patients adorent. Bref j'ai presque envie de lancer un appel à toutes les diététiciennes de France qui ont un bout de terre devant leur cabinet, un balcon ou même de quoi accrocher des jardinières : plantez quelque chose de sympa (ne serait-ce que des herbes aromatiques) et discutez-en avec vos patients !

J'avais d'ailleurs écrit 3 billets sur le sujet il y a déjà quelques temps, n'hésitez-pas à les lire ou relire :

Des herbes aromatiques : thym, basilic... à votre fenêtre

Des fruits sur votre balcon : les fraises des bois

Des fruits sur votre balcon : les tomates cerises

Toutes et tous à vos jardin(ière)s ! Pour ma part il me tarde de voir rougir mes tomates pour les déguster dans une bonne salade. Ces chair de bœuf sont une variété tardive mais avec la météo de ces derniers mois elles ne sont pas en avance... je cherche donc activement un beau Sven (nettoyeur de piscine) qui osera se mettre torse nu (minimum) devant elles pour les faire rougir...

Plus sérieusement, pour moi la diététique c'est aussi découvrir d'où vient notre nourriture et non pas simplement manger "5 fruits et légumes par jour" sans se poser d'autre question.