Peut-on s’amuser avec les aliments ?

jouer_escargot.jpgUne chose qui ressort de mes consultations, notamment avec les enfants et les adolescents (mais pas seulement), c’est que je ressens qu’ils voient l’alimentation comme quelque chose d’hyper sérieux. Il faut dire qu’on leur a répété à longueur de temps des messages probablement plus violents psychologiquement que les jeux auxquels ils jouent !!! « Faut pas manger ça », « les bonbons/gâteaux/… c’est interdit », « le sucre c’est un poison », « ça c’est trop salé », « si tu manges ça tu vas devenir obèse »… aie aie aie, l’alimentation diabolisée, symbole de tous les dangers.

Depuis toujours je pense que l’alimentation doit (re)devenir quelque chose de naturel, en se rapprochant des aliments bruts le plus possible, mais aussi en diversifiant ses sources, en essayant des nouveautés, en se faisant plaisir et surtout en mangeant avec tous ses sens, même si on sort parfois de l’équilibre parfait prôné un peu partout.

Si vous planifiez un régime alimentaire hyper strict pour vos enfants, avec brocoli et chou fleur vapeur à tous les étages, il ne faudra pas s’étonner de retrouver sous leur lit un emballage de paquet de bonbons acheté en douce.

L’important est donc de se mettre à la cuisine ensemble, de sentir les différentes épices, de découvrir des produits inconnus, d’essayer des associations, même les plus improbables, de goûter des légumes crus, même ceux « qui ne se mangent que cuits », puis cuits, de toucher, d’écrabouiller (pour les plus jeunes), de tenter des présentations ludiques, bref de considérer l’alimentation et la cuisine tels des activités, des jeux comme les autres.

Nous avons au moins 5 sens, utilisons-les !

jouer_poisson_pane.jpgPhotos Sandrine DL, hé oui c’est tout sauf équilibré, mais c’était drôle, et la salade verte servie après est passée comme une lettre à la poste !

Même chose pour le surimi de la photo précédente : c’est un produit que personnellement je n’aime pas trop pour son côté très très industriel… mais son utilisation ici a permis à de jeunes enfants de manger la mâche et les tomates avec plaisir dès le début car ils ne voulaient pas « détruire » l’escargot !

Dédramatisons un peu l’alimentation et amusons-nous.

Peut-on s’amuser avec les aliments ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut