Hél&è;ne AgeneauHél&è;ne Ageneau, diététicienne diplômée d'Etat

Parce que bien manger est une nécessité !

jeudi, 7 juillet 2011

Fruits et légumes d'été

Comme il y a quelques mois, voici une liste (non exhaustive) des fruits et légumes d'été (juillet-août-septembre).

Fruits : abricot, brugnon, cassis, cerise, figue (fraîche), fraise, framboise, groseille, melon, mirabelle, mûre, myrtille, pastèque, pêche, prune, tomate,  raisin, poire.

Légumes : artichaut, aubergine, blette (ou bette), brocolis, carotte, concombre, cornichon, courgette, fenouil, fève, haricot vert, petits pois, flageolet, maïs, poireau, poivron, salsifi, betterave, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, courges (courge, citrouille, potiron, potimarron...), épinard, haricot (coco paimpolais, lingot, mogette, haricot blanc), radis rose, pomme de terre (primeur et conservation), girolle, cèpe, bolet et trompette de la mort, laitue, roquette,  salade chicorée, frisée.

Aromates : ail, échalote, oignon.

Bonne cuisine !

jeudi, 21 avril 2011

Fruits et légumes de printemps

Comme il y a quelques mois, voici une liste (non exhaustive) des fruits et légumes de printemps (avril-mais-juin).

Fruits : kiwi, pomme,  fraise, rhubarbe, abricot, amande, cerise, figue, framboise, melon.

Légumes : artichaut (camus breton et violet), asperge, blette (ou bette ou cardon), carotte, chou-fleur, épinard, fève, navet, petits pois, poireau, radis rose, cresson, frisée, laitue, oseille, pourpier, scarole, roquette, morille, haricot vert, courgette (ronde de Nice ou blanche de Virginie), fenouil, pomme de terre (primeur et conservation).

Aromates : aneth, basilic, cerfeuil, ciboulette, coriandre, échalote, estragon, laurier, marjolaine, menthe, oignon, origan, persil, piment,  sauge, romarin, thym.

A vos fourneaux et bonne cuisine de printemps !

jeudi, 16 décembre 2010

Fruits et légumes d'hiver

Dans 4 jours c'est l'hiver. Voici donc la liste (toujours non exhaustive) des fruits et légumes de cette saison.

Fruits : citron, clémentine, kiwi, mandarine, orange, noix, poire, pomme, châtaigne, pamplemousse, dattes...

Légumes :betterave, blette, carotte, céleri branche, céleri-rave, chou vert, chou rouge, chou frisé, chou de Bruxelles, brocoli, chou fleur, courge butternut , citrouille, potiron, potimarron, crosne, endive, navet, panais, poireau, pomme de terre, salsifis, topinambour, igname, mâche, frisée, laitue, chicorée ...

A vos fourneaux pour exciter vos papilles avec tous ces végétaux ! Quelles sont vos recettes d'hiver ? La semaine prochaine, je vous en parlerai d'une que j'aime beaucoup et qui se fait surtout avec des produits d'hiver ...

jeudi, 14 octobre 2010

Fruits et légumes d'automne

Bon nombre de personne me demandent régulièrement quels sont les fruits et légumes de saison en ce moment ? J'ai donc décidé de vous fournir une liste (non exhaustive) des fruits et légumes pour les 4 saisons.

Commençons par la saison actuelle : l'automne.

Fruits : Noisettes, noix, mirabelles, figues, raisins, poires, pommes, papayes, coings, kakis, pêches de vigne ...

C'est aussi la fin des prunes, pêches, melons, mûres, myrtilles et framboises.

Légumes : Courges (potirons, potimarrons, citrouilles...), oignons, champignons (Cèpes, girolles, bolets ...), Choux (choux de Bruxelles, choux-fleur,brocolis, choux pomme ...) , céleri-raves, céleris branches, châtaignes, navets, endives, cressons, poireaux, carottes, panais, topinambours, salsifis,blettes, épinards, pommes de terre de conservation, mâches, laitues, chicorées, ...

C'est également la fin des courgettes, tomates, aubergines, poivrons, concombres, fenouils, artichauts, flageolets, haricots blancs, maïs.

Je vous propose de vous parler des fruits et légumes d'hiver en décembre prochain, de ceux du printemps à la mi-mars 2011 et ceux d'été au mois de juin 2011. C'est du teasing, je sais, mais l'attente fait partie du plaisir ... 

En attendant, amusez-vous bien avec les fruits et légumes de saison !

jeudi, 19 août 2010

Idées reçues sur l'alimentation anglaise

Cette année, pour mes vacances d'été, j'ai repris le tandem pour faire un tour d'Angleterre. Ça a été l'occasion de vérifier les dires de mes patients quant à la malbouffe anglaise et l'impossibilité de manger équilibré.

Je suis au regret de vous dire que les anglais peuvent manger très équilibré ! Durant un mois, j'ai visité, entre autres, des supermarchés, mini market, pubs, restaurants ... J'ai également côtoyé bon nombre d'anglais et ainsi observé leur comportement alimentaire.

Fish and ChipsOui, il y a des aliments et des denrées alimentaires riches : poisson fris, frites, Mc Do, saucisses, donuts, chips en grand format ...

... MAIS ...

Leurs rayons des fruits et légumes frais est mieux achalandé que chez nous ! On y trouve, comme en France, des étals de légumes bruts à acheter au kilos, qui nécessitent lavage, tranchage et cuisson. Mais il y a également une quantité impressionnante de légumes prêts à cuire (juste lavés et tranchés), de salades de crudités avec ou sans sauces, de mélanges de légumes à cuire à consommer en salade ... pour un rayon en France, là-bas il y en a 2 ! J'ai été aussi impressionnée par la variété des fruits et légumes. Je suppose que c'est lié à leur histoire coloniale ... Pour les fruits c'est la même chose que pour les légumes. Les rayons de salades de fruits frais sans sucre sont tout simplement alléchants. Imaginez ne pas avoir pu manger de fruits et légumes durant plusieurs jours, vous allez dans un supermarché anglais et c'est la caverne d'Ali Baba ! Pour résumer, leurs fruits et légumes sont plus accessibles que les nôtre. On y retrouve les "mangez 5 fruits et légumes par jour" mais avec un réel effort de la part des industriels pour se mettre en phase avec la culture culinaire des gens. Il faut le reconnaître, les anglais paraissent peu cuisiner ou alors il faut que ça soit rapide. Leurs produits alimentaires sont donc adaptés.

En France, bon nombre de mes patients n'ont pas le temps ou l'envie de cuisiner. Pourtant on nous vend peu de denrées brutes sans sauce. Du coup ces personnes culpabilisent de manger des plats touts prêts. Je pense que sur ce points là, nous devrions suivre l'exemple Anglo-saxon. Au moins la propagande pour manger 5 fruits et légumes ne serait plus aussi culpabilisante !

On trouve des aliments à l'unité bien plus facilement que chez nous. Il y a profusion de yaourts à l'unité, la plupart allégés en matières grasses. On trouve dans tous les supermarchés des salades de fruits frais sans sucre ajouté ou des salades de crudités avec ou sans sauce (dont la moitié du contenant n'est pas rempli que de salade verte !!!). Leur jambon blanc de poulet ou de dinde est également vendu en portion unitaire (par 25 ou 50g). On trouve des dosettes de café, cappuccino, chocolat, tablette de chocolat, briquette de jus de fruits ou de légumes ... vendues à l'unité. Les sachets de chips eux sont vendus soit par paquet de 12 ou 24 sachets de 30g soit à l'unité (sachet de 30g majoritairement).  Pourquoi autant de petits conditionnements ? Tout simplement pour réaliser les lunch box des enfants le midi et les déjeuners sur le pouce pour les travailleurs.

Tous les pains se déclinent en blanc, complet ou aux céréales. Au restaurant, on nous demande même celui qu'on désire ("white"ou "brown"). Alors qu'en France c'est le restaurateur qui choisit. La plupart du temps, on nous sert du pain blanc qu'on aime ou pas. Petit bémol, les anglais ne connaissent pas trop le pain croustillant. Les pains s'apparentent alors souvent à du pain de mie ou à des pains précuits qui sortent juste du four mais qui 1h après ont la croute toute molle. En parallèle des sempiternels pain de mie, ils vendent des petits pains ronds ou ovales par 2 ou 4 ou 6. De quoi faire des sandwichs sans avoir 500g de pain qui reste sur les bras alors qu'on a qu'un seul pique nique à préparer. Bref, il y en a pour tous les goûts et les besoins de chacun.

Les frites semblent moins grasses qu'en France. Les pommes de terre sont coupées en grosses lanières. Lors de la friture, elles absorbent donc moins l'huile. Elles ressemblent plus à des pommes de terre sautées.

Boeuf et pomme de terreDans les restos et les pubs, les légumes sont natures et les sauces sont à part, en dosettes. Un plat de viande avec frites est systématiquement servis avec des carottes et des petits pois natures et de la salade verte voire même avec des champignons ou des tomates grillées. Tous ces légumes ne sont pas à demander ni ne sont comptabilisés en plus du coût du plat. Allez voir dans une brasserie Parisienne et voyez comment est perçue la demande de salade verte en plus des frites ou du "C'est possible d'avoir moitié riz et moitié ratatouille à la place des frites ?". Soit on vous dit "Non", soit le serveur râle, soit cela coûte plus cher, soit on omet la demande et on se retrouve avec l'accompagnement qu'on ne souhaitait pas. Dans une assiette anglaise, il y a donc quasiment tout le temps un légume. On se retrouve donc plus facilement avec une assiette équilibrée : VPO + Féculent + Légumes.

Pour couper court à certaines critiques : nous avons mangé local, dans des lieux non touristiques la plupart du temps. Donc les personnes qui mangent uniquement fast food en Angleterre ne mangent pas à l'anglais mais à la mode "junk food". Je ne dis pas que c'est mal. Je voudrais simplement couper court aux idées reçues qu'en Angleterre on mange mal. On peut, tout comme en France, "mal" manger. Mais c'est une affaire de choix et non de culture ! Gardez en tête que l'Angleterre est un pays beaucoup plus tolérant qu'en France, y compris en matière d'alimentation. Végétariens, Diabétiques, Indiens, Italiens, ... quelque soit votre orientation / choix alimentaire, vous y trouverez votre compte ... sans jugement.

PS : Mention spéciale et remerciements aux caissiers des supermarchés Morisson et ASDA que nous avons visité qui nous ont toujours demandé si nous allions bien et écouté notre réponse ! Je ne sais même pas si cela existe en France ...

jeudi, 13 mai 2010

Un peu de sourire diététique

Aujourd'hui c'est férié, alors pour se détendre un peu je vous propose de découvrir une petite sélection de photos diététiques marrantes sur le site ci-dessous :

http://www.designzzz.com/creative-and-humorous-food-photography/

OMG par "~Ytse80"


Merci Fred pour le lien.

jeudi, 18 février 2010

N.A! Nature Addicts - aussi bien qu'un fruit ?

Depuis l'été dernier on trouve au bout des rayons de nos caisses de supermarchés un nouveau produit nommé "Nature Addicts" ou plus sobrement encore "N.A!"

Mes patientes m'en parlent, ma famille m'en parle, tout le monde semble sous le charme de ce produit "100% fruit" qui à vos yeux peut donc remplacer une portion de fruits. Ce matin en voyant une publicité 4x3m dans la rue je me suis dit "bon sang il faut que je vous en parle !"

En effet quand on creuse, les arguments sont vendeurs :

sans sucres ajoutés, édulcorants, colorants artificiels, arômes artificiels, conservateurs, ..


RIEN QUE DU FRUIT QU'ON VOUS DIT !


Le packaging est rafraichissant et très vendeur, surtout en cette période ou tout ce qui est "naturel" à le vent en poupe.


Mon avis sur le produit ? Le voici :

Soyons honnête : l'idée de départ est sympa, on part des fruits et n'utilise que des parties de fruits, et on fabrique donc (industriellement quand même) un produit qui est à priori moins mauvais que la majorité des en-cas industriels du commerce (barres chocolatées, petits gâteaux...). Au passage le conditionnement est pratique et il est agréable d'avoir un "fruit" qui ne risque pas les coups et qui tient plus de 3 jours dans le tiroir du bureau sans commencer à moisir.

D'un point de vue gustatif, je suis moins convaincue. Chacun ses goûts mais :

  1. ça n'est pas très appétissant visuellement (malgré l'odeur sympa)
  2. c'est très élastique/caoutchouteux (à la vue et dans la bouche)
  3. niveau goût ça n'est pas bien passionnant, on cherche un peu l'intérêt de la chose et surtout le goût du fruit mis en avant.

Par contre là où je ne suis plus du tout d'accord, c'est sûr la volonté de faire croire que dans une barre Nature Addicts il y a l'équivalent d'une portion de fruits. C'est marqué clairement dessus et c'est faire clairement des raccourcis. D'ailleurs on sent bien l'embrouille en lisant précisément la phrase : "il a fallu 2 pommes et 14 g de fraises pour élaborer ce paquet de 30 g ! Du coup, 1/2 paquet équivaut à 1 portion de fruits". Déjà les fraises qui sont le seul fruit visible sur le face avant de l'emballage sont en fait en minorité dans le produit et surtout ce "du coup" me laisse sur ma faim et me rappelle mes mauvaises notes en maths au collège "comme x=3 alors du coup y=7" (valeur copiée sur ma voisine) avec une grosse mention en rouge dans la marge de mon prof "et comment tu déduis ça ???"


Je m'égare... reprenons et rentrons un peu dans les détails : un fruit transformé n'a plus du tout les mêmes propriétés que le produit d'origine.

  • les procédés industriels (cuisson notamment) altèrent un grand nombre de vitamines contenues dans les fruits. Certains enrichissent ensuite leur produit en vitamines (les bienfaits de ce type de procédés ne sont pas toujours très clairement démontrés par rapport aux vitamines d'origine), mais chez N.A point d'ajout donc les vitamines des fraises vous pouvez leur dire au revoir
  • la réduction des fruits en jus ou compote altère également les fibres. Même si Nature Addicts met en avant le "riche en fibres" la portion de fruits d'origine en contient bien plus (une pomme = 4 à 8 g de fibres / une barre N.A : 1 g)
  • Les sucres se modifient également durant la cuisson nécessaire à la préparation de la pâte de fruits. Les glucides résultants sont assimilés plus rapidement par l'organisme que ceux du fruit d'origine et induisent une hyper glycémie.
  • Enfin la disparition de l'eau et du volume qui va avec : manger 100 grammes de fruits c'est au passage s'hydrater et se caler l'estomac. Avec votre barre de 15 grammes de N.A vous avez consommé autant de sucres que la portion de fruits d'origine mais ces 15 grammes ne vont pas vous caler, et vous les avez ingurgités en quelques secondes là où il vous faut plusieurs minutes avec le vrai fruit équivalent. Ce temps est nécessaire pour que votre estomac commence à transmettre les sensations de satiété à votre cerveau. Que va-t'il se passer avec votre barre N.A ? Vous allez manger la 2è dans la foulée et donc ingérer 2 fois plus de sucre... qu'il vienne des fruits ou non, ça reste des glucides ! Formulé autrement, une pomme c'est 13% de sucres, la barre N.A c'est 80% !!!).

Enfin, pour enfoncer le clou je m'insurge contre le prix totalement hallucinant de ce produit (rappelez-vous que l'ingrédient principal est la pomme). Si vous avez envie de fruits allez donc plutôt acheter des pommes au kilo au marché, vous ferez des économies substantielles !


Alors que conclure ?

Vous savez que je peux être dure mais aussi que je suis bien consciente des réalités de notre quotidien. Comme je l'évoquais plus haut, les fruits sont toujours délicats à transporter et à conserver, ce genre de produit a donc le mérite de régler ces 2 problèmes et d'être vraiment moins gras qu'une barre chocolatée (aux cacahuètes par exemple).

Par contre attention, ça ne remplace absolument pas un fruit, c'est simplement composé "à partir d'une portion de fruit" mais les propriétés finales du produit sont bien différentes...

Pour finir sur une comparaison inattendue : 100 g de Marshmallow c'est 325 Kcal et 100 g de N.A! c'est.... roulement de tambour.... 345 Kcal. Et même un peu moins de glucides dans les Marshmallow !

jeudi, 23 avril 2009

Fruits et Légumes : stocker quels aliments à quel endroit ?

Manger des fruits et des légumes et une très bonne chose, mais soyons honnêtes, la conservation des produits frais est souvent un vrai casse tête, entre ce qui pourrit, ce qui moisit, ce qui reste vert et ne murit jamais, on s'arrache un peu les cheveux.

Voici donc quelques règles pour savoir "où stocker quoi" histoire de ne pas être obligés de jeter la moitié de vos produits :

Dans une corbeille à l'extérieur :
Stockez les pommes fraîches dans une corbeille sur le plan de travail de votre cuisine ou de votre salle à manger. C'est agréable et ajoute une petite touche de vie. Évitez par contre le soleil direct.

Vous pouvez aussi stocker dans des corbeilles la majorité des fruits et légumes peu fragiles que vous allez manger rapidement (dans les 3/4 jours qui viennent) : tomates, concombre, banane,... Les moins fragiles peuvent tenir une semaine sans trop de souci.

Dans un endroit "sec et frais" à l'abri de la lumière :
Les pommes de terre et les tubercules du même genre (patate douce, ...)
l'ail et les oignons
le potiron, citrouille et autres cucurbitacées

Conseils pour ranger votre frigo :
- Stockez fruits et légumes que vous n'allez pas consommer rapidement dans des sacs en plastiques perforés de quelques trous. Par exemple garder les pommes que vous ne mangerez pas dans la semaine au frigo.
- Essayez de séparer les fruits et les légumes (genre 2 bacs à légumes séparés si vous en avez) car de nombreux fruits produisent de l'éthylène, qui certes fait murir les autres produits autour d'eux, mais risquent aussi de les faire pourrir.
- Pour les herbes aromatiques, l'idéal est de les mettre tiges dans un verre d'eau, au réfrigérateur, éventuellement entourées d'un sac plastique.
- il faut stocker les fruits et légumes dans les parties les moins froides de votre frigo. J'ai fait le test pour vous, vous ne couperez pas à l'achat d'un thermomètre pour mesurer la température et les écarts de température entre les différentes zones. Si le bac à légume reste souvent l'endroit le moins froid (encore heureux vu son nom) pour les autres zones de stockage, il y a des écarts énormes d'un frigo à l'autre en raison de la manière dont ils sont conçus (freezer ou non, seul ou avec un congélateur, froid ventilé ou non, un ou deux moteurs séparés pour le frigo et le congélateur...) Il vous faut donc tester votre frigo et ne pas se fier à des conseils vagues lus à droite et à gauche qui disent sans autre détail "le bas du frigo est le moins froid".


Allez, 2 derniers petits détails pour la route :

- l'éthylène dégagé par les fruits peut être un atout : placez vos pommes à côté d'un kiwi un peu dur le fera murir plus rapidement par exemple. Les fruits producteurs d'éthylène les plus fréquents :
Pomme, abricot, melon, figue, banane, tomate, avocat, nectarine, pêche, poire, prune...

- n'hésitez pas à laisser des fruits à l'extérieur pour qu'ils murissent. Lorsqu'ils sont mûrs, vous pouvez les mettre au réfrigérateur pour ralentir leur évolution. Ca marche très bien pour les pêches et nectarines par exemple.

jeudi, 26 mars 2009

Des fruits sur votre balcon : les tomates cerises

La semaine dernière je vous parlais du plaisir de faire pousser des herbes aromatiques dans vos jardinières, j'espère que vous avez été acheter quelques graines et que vos semis sont plantés (ça commence à être le moment, mettez tout ça à l'intérieur près d'une fenêtre pour commencer).

Alors cette semaine pourquoi ne pas aller plus loin et faire pousser des fruits ?

Je sais que ça va en faire sourire pas mal, mais pour avoir testé, il est possible de faire pousser des fraises des bois dans une jardinière mais aussi des tomates cerises ! Des fruits miniatures en quelque sorte, mais tout à fait adaptés à nos petits espaces urbains.

Les tomates cerises

Au départ une idée un peu saugrenue et des plants donnés par un ami des graines offertes par une autre amie. Je me suis lancée, les deux en parallèle pour voir ce que ça donne.

Les semis c'est toujours marrant à voir évoluer, jour après jour. Si vous avez des enfants, c'est un jeu génial, à rapprocher du levain qu'on regarde monter dont je vous avais parlé il y a quelques temps.

Quand les semis sont bien levés, vous pouvez les transférer dans une jardinière. Je vous recommande le plus gros modèle que vous puissiez mettre à votre fenêtre ou pour ceux qui ont un balcon, carrément un grand bac dans lequel vous pourrez mettre beaucoup de terreau.

En effet même si ces plants sont aujourd'hui tout petit ils vont grandir, et quand vous aurez des fruits, les plants vont consommer beaucoup d'eau. Si la jardinière est trop petite vous allez devoir arroser systématiquement tous les jours quand il fera un peu chaud. Autant j'aime avoir des plantes, autant je ne veux pas en devenir esclave.

N'hésitez pas à passer votre jardinière dehors quand il faut beau et la rentrer si les températures sont un peu basses (en gros, éviter le gel).

Ensuite quand les plants sont costauds (et les températures plus clémentes) laissez les vivre leur vie dehors, en arrosant régulièrement, jusqu'à ce que les tomates soient bien formées.

On conseille quand elles commencent à rougir de ralentir un peu sur l'arrosage histoire qu'elles ne se gorgent pas d'eau et éclatent et afin qu'elles concentrent un peu ce goût sucré qui fait leur succès.

Ensuite il n'y a plus qu'à récolter, et je peux vous assurer que vous ne serez pas peu fière de déguster vos tomates cerises entre ami(e)s !

jeudi, 4 octobre 2007

Noël -3 mois : Premier essai de dessert

Me voilà à commencer à réfléchir sur le dessert de Noël... c'est agréable de s'y prendre à l'avance... ça donne l'occasion de déguster des bons petits plats avec une bonne excuse !
Je viens donc de faire un test avec une base de Trifle. L'idée étant qu'après un bon repas, on a plus vraiment faim pour le dessert mais il est hors de question de finir un repas de fête sur le plat ou le fromage. Je suis donc en train de chercher à confectionner un dessert aux allures festives mais très léger : aussi bien dans la bouche que pour nos nos estomacs.

Voici le premier test : trifle de fraise au miel et spéculoos.
Dans un petit verre disposer en couches successives des spéculoos émiétés puis des fraises fraîches coupées en dés puis du fromage blanc fouetté avec du miel. Alterner ces couches jusqu'à remplir entièremet le verre. Mettre 30 minutes à 1 heure au frais puis déguster.

Bilan :
- C'est très bon (c'est déjà ça :-),
- c'est assez léger en fin de repas : à condition de le servir dans des petits verres
- on peut le préparer à l'avance
- on peut choisir des fruits de saison : pour l'hiver plutôt des fruits exotiques ou bien des dés de pommes caramélisée, ou encore des poires d'hiver ...
- on peut remplacer le fromage blanc fouetté par des la chantilly ou du fromage blanc à 0% ou encore du mascarpone : le tout en fonction du coût énergétique du menu
- on peut utiliser des biscuits secs au lieu des spéculoos
- on peut aromatiser les fruits avec du vinaigre balsamique, du sucre, des épices
- on peut aussi ajouter entre les couches du coulis de fruits afin d'apporter une touche de couleur supplémentaire

Voilà, je vous tiens au courant de mes autres essais et vous n'hésitez pas à nous faire découvrir vos "tests culinaires" !

- page 1 de 2