Hél&è;ne AgeneauHél&è;ne Ageneau, diététicienne diplômée d'Etat

Parce que bien manger est une nécessité !

jeudi, 16 juillet 2015

Tarte aux abricots facile et rapide

Mon fils de 18 mois est très actif et curieux. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui explique le fait que je poste très peu en ce moment ;-)

Alors pour éviter les bêtises dès que je suis en cuisine, je l'initie doucement. Du coup, nous cuisinons beaucoup ensemble et il adore ça. Voici donc le fruit de notre recette à 4 mains : 

Pour confectionner une tarte pour 6-8 personnes, il vous faut : 

- une pâte à tarte (sablée ou brisée) toute prête (ou encore mieux : la faire soit-même)

- 1kg d'abricot

- 3 CS de sucre en poudre

- 6CS de flocons d'avoine

- 4CS de noix de coco râpée

- des pépites de chocolats

La réalisation : 

Dérouler le fond de tarte dans un moule. Piquer à la fourchette. Étaler sur le fond de tarte les flocons d'avoine et la noix de coco puis 2CS de sucre. Nettoyer, dénoyauter et couper les abricots. Les déposer sur la couche de coco/flocons/sucre. Saupoudrer la dernière cuillère de sucre sur les abricots. Ajouter les pépites de chocolat et quelques noisettes de beurre salé si ça vous tente. Enfourner dans un four chaud à 180°C et laisser cuire 30 minutes. Laisser refroidir et déguster tiède ou froid selon vos préférences.

Pour info mon fils a : saupoudré la coco, flocons d'avoine et sucre en poudre, retiré tous les noyaux des abricots et piqué le fond de tarte. Ensuite il a joué avec les noyaux et un saladier en plastique (je mets dans le saladier, je le vide ... il adore et ça peut durer un moment :-) pendant que je positionnais les abricots sur la tarte. 

Un bon atelier cuisine avec des enfants lorsqu'il fait trop chaud pour sortir (ou trop froid en hiver si on change de fruits ;-)). 

Tarte-aux-abricots-rapide.jpg

Alors forcément ça n'est pas super joli (surtout la pâte toute prête, j'ai un peu honte) mais l'alimentation est aussi une affaire de compromis. C'est un point que je rappelle souvent en consultation : il vaut mieux faire un peu que rien du tout sous prétexte que ça ne sera pas parfait (c'est valable tout aussi bien pour un pot au feu où on met un peu tout en vrac dans une cocotte qu'une salade "césar" avec surtout des légumes au pif en fonction de ce qui reste dans le frigo).

jeudi, 24 octobre 2013

Tarte à la confiture de tomates

tarte-confiture-de-tomates.jpg

Je vous avais parlé des pieds de tomates que j'ai fait pousser devant mon cabinet. La saison se terminant et le froid arrivant, je me suis retrouvée avec des tomates mûres et d'autres qui restaient vertes. J'ai tenté d'attendre encore un peu pour les laisser mûrir mais cela n'a rien donné. Je les ai donc toutes ramassées et j'ai décidée d'en faire de la confiture ou du moins quelque chose s'y rapprochant. 

J'ai cueilli environ 2kg de tomates (vertes, oranges et rouges). Je les ai lavées puis coupées en morceaux et mis à cuire dans une casserole avec 500g de sucre, un demi jus de citron et 2g d'agar-agar. Une fois le mélange bien à ébullition, laisser cuire pendant encore 5 minutes. Vous pouvez utiliser du vitpris ou gelsucre à la place de l'agar-agar.

Parallèlement, j'ai nettoyé et ébouillanté des pots de confitures. Je les ai remplis avec le mélange de tomates, fermés à chaud et les ai retournés.

Quelques jours plus tard, je me suis demandée si je pouvait utiliser cette confiture pour réaliser une tarte sucrée, un peu comme une linzertorte. J'ai donc réalisé une pâte sablée que j'ai abaissée dans un moule à manqué avec charnière (tout autre moule avec des bords conviendra). J'ai saupoudré cette pâte avec de l'amande en poudre (75g environ) et 25g de sucre. J'ai ensuite étalé généreusement la confiture de tomate en privilégiant les morceaux plutôt que le jus solidifié.
Si jamais votre confiture est trop prise pour l'étaler facilement, vous pouvez la réchauffer un peu avant de la mettre sur le fond de tarte.

Enfin, j'ai enfourné la tarte à 180°C durant 30 minutes. 

A la sortie du four la confiture était liquide mais après refroidissement l'ensemble a de nouveau gélifié.

Lors de la dégustation avec des amis, personne n'a été choqué du goût d'une tarte sucrée à la tomate, au contraire, l'ensemble était très doux, très agréable. Bref c'était une bonne surprise et un bon moyen d'utiliser des tomates condamnées à ne pas mûrir.  

Et vous ? Que faites vous avec vos tomates en fin de saison ? 

jeudi, 10 octobre 2013

Tarte à la rhubarbe

tarte-rhubarbe-meringuee-05.jpgAujourd'hui j'ai envie de vous faire partager la recette de la tarte à la rhubarbe. Cette année la saison n'est pas bonne compte tenu de la météo. Néanmoins, j'en ai trouvé en surgelée et le résultat n'est pas si éloigné de celle qui est fraiche. Bon à noter : la rhubarbe fait partie des fruits qui tiennent bien à la surgélation contrairement aux fraises ... 

Voici ce que j'ai fait : 

Pâte à tarte : Mélanger 200g de farine avec 50g de poudre d'amande, 125g de beurre demi-sel et 1 oeuf. Une fois la boule de pâte bien formée et qui en colle pas au doigts la laisser reposer au frigo pendant 30 minutes.

Faire dégorger 1kg de rhubarbe préalablement décongelée (une nuit au frigo) avec du sucre (100g environ) dans un saladier. Cela permet aussi de casser l'acidité. Pour ceux ou celles qui apprécient cette acidité, sauter cette étape).

Préparation de l'appareil : Battre un oeuf entier et 2 jaunes avec 100g de sucre en poudre. Ajouter 1 cuillère à soupe de farine et si vous le souhaitez de la vanille ou de la cannelle ou tout autre aromate de votre choix. Verser ensuite 20cl de crème liquide entière. Battre jusqu'à ce que le mélange soit lisse et homogène. 

Étaler votre pâte à tarte et la mettre dans un moule. Ajouter la rhubarbe égouttée et l'appareil. Enfourner à 180°C durant 30 minutes environ.

Pendant que votre tarte cuit, préparer la meringue si vous êtes un ou une adepte. Il reste 2 blancs mais il est possible d'en ajouter encore 2 ou 3 autre afin que la meringue soit bien épaisse (moi je préfère comme cela mais chacun ses goûts). Pour ceux qui n'aiment pas ou ne le souhaitent pas la recette peut s'arrêter là. Sinon à vos batteurs !

Dans un saladier contenant une pincée de sel, commencer à battre les blancs d'oeufs à faible vitesse jusqu'à ce qu'ils moussent. Ensuite, augmenter la vitesse pour obtenir des blancs bien fermes. Une fois montés fermes, ajouter petit à petit, sans cesser de battre, 50g de sucre par blanc d'oeuf utilisé. 

Baisser la température du four à 100°C. Sortir la tarte et la napper de meringue (à la cuillère ou à la poche à douille). Remettre à cuire durant 1 heure. La meringue doit être dure sur le dessus (mais fondante à l'intérieure). Tester la résistance avec votre doigt. Si elle est encore un peu collante, continuer la cuisson/séchage.

Une fois cuite, sortir la tarte et la laisser refroidir avant de la déguster. Bon appétit les gourmands !

tarte-rhubarbe-meringuee-01.jpg

tarte-rhubarbe-meringuee-02.jpg

tarte-rhubarbe-meringuee-03.jpg

tarte-rhubarbe-meringuee-04.jpg

jeudi, 30 août 2012

Essais sucrés autour de la courgette

La semaine dernière ma belle-sœur me lançait le défi de cuisiner la courgette en version sucrée. L'idée me plaît et après avoir laissé passer quelques jours pour que mes réflexions décantent, s'affinent, ... voici ce que j'ai présenté :

- Courgettes confites à la verveine citronnée

- Tatin revisitée à la courgette

Deux essais réalisés en parallèle, histoire de multiplier les chances de réussite :-) Les recettes ont été réalisées avec ce qu'il y avait dans le jardin et les placards, en improvisation comme la plupart du temps lorsque je cuisine.

confiture-de-courgettes.jpg

Courgettes confites

Laver et éplucher 2 petites courgettes ou une seule grosse. Les couper en petits dés. Laver et couper en dés 1/4 de pomme. Peser l'ensemble des "fruits", il doit y en avoir environ 300g. Ajouter le jus d'un citron jaune. Mettez le tout dans un petit faitout ou une casserole à fond épais. Verser 200g de sucre semoule et une vingtaine de feuilles de verveine citron. Laisser cuire, réduire et confire l'ensemble durant une petite heure. Verser dans un pot à confiture, fermer le pot et le retourner. Attendre qu'il refroidisse et le mettre au frigo ensuite. 

=> Utilisations possibles : de la même manière une confiture, en guise de coulis de fruits dans un yaourt nature, avec une tranche de fois gras ou dans une marinade destinées à du poulet ou du porc.

tarte-tatin-courgettes.jpg

Tatin de courgettes

Laver et éplucher 2 courgettes de taille standard. Les couper en rondelles très fines. Mettre ces rondelles dans un saladier avec 3 cuillères à soupe de sucre et le jus d'un citron jaune afin de les faire dégorger. Les laisser 1h ou 2h au frigo. 

Pendant ce temps la, confectionner une pâte à tarte. Réaliser votre recette habituelle ou faites une pâte sablée. La laisser reposer 30 minutes au frigo.

En attendant que la pâte à tarte soit prête, égoutter les rondelles de courgette et les déposer dans le fond d'un moule à tarte de manière à ce qu'il soit entièrement tapissé d'une ou de deux couches de courgettes. 

Couper une gousse de vanille en 5 morceaux et trancher les dans le sens de la longueur. Ouvrir les morceaux de gousse et frotter les courgettes avec. Faites de même avec les 4 autres morceaux et laisser les 5 tronçons de gousse sur les courgettes.

Abaisser votre pâte (=étaler au rouleau) et la déposer sur le courgettes. Veiller à bien fermer les bords. Enfourner dans un four préalablement chauffé à 180°C. Laisser cuire une demi-heure (variable selon les fours) jusqu'à ce que la pâte soit dorée. Sortir la Tatin du four et la retourner dans un plat de présentation. Laisser refroidir ou déguster tiède.

A vos fourneaux si vous souhaitez réaliser ces recettes et/ou leurs apporter des modifications, n'hésitez pas. J'aurai juste une demande, transmettez-moi vos variantes car toutes les idées sont bonnes !

jeudi, 16 août 2012

Tarte au Kiwi

Lors de mon voyage, un des moyens de remercier les gens qui m'ont hébergé était de leur cuisiner un plat, français ou non, en tous cas lié à l'inspiration du moment.

L'un de ces plats, a été une tarte au kiwi. Une première pour moi qui n'avait, jusqu'alors, peu travaillé le kiwi. A part nature ou dans une salade de fruits, j'avoue que ce fruit m'inspirait peu. Eh bien, je suis ravie de m'être trompée car ce fut très bon. A vous d'essayer de de me donner vos astuces pour améliorer cette recette car il est toujours possible d'améliorer :-)

Pour 6-8 personnes : 

- Une pâte sablée idéalement maison

- 5-6 kiwis

- 125g de mascarpone

- 250g de yaourt à a grecque

- 1 grosse cuillère à soupe de sucre (ou 2 pour les becs sucrés ;-)

Pré-chauffez votre four à 180°C. Etaler la pâte dans un moule à tarte préalablement chemisée avec du sucre. Faites cuire à blanc cette pâte durant 15 minutes environ selon les fours et l'épaisseur de votre abaisse. Surveillez-la car elle doit être dorée couleur miel clair.

Dans un saladier, mélangez le mascarpone, le yaourt et le sucre. Fouettez quelques minutes. Le mélange doit être onctueux et pas trop liquide. Ajustez la texture en rajoutant plus ou moins de mascarpone / de yaourt.  

Epluchez les kiwis et coupez-les en rondelles fines.

Une fois la pâte à tarte refroidie, étalez le mélange yaourt/mascarpone en une couche d'un demi-centimètre. Déposez les rondelles de kiwis comme vous le souhaitez et servez.

A vous de jouer !

P1130763.jpg

jeudi, 10 février 2011

Berko - le paradis des cupcakes, mais pas seulement

A côté de mon cabinet, s'est ouvert une boutique de cupcakes : Berko. Ni une ni deux, j'y suis allée pour tester et goûter. Je vous assure, tout ceci n'était que strictement professionnel. Aucune gourmandise à l'horizon ;-)...

Berko.jpg

J'ai donc commencé par goûter des mini cupcakes. Ben oui, comme ça je pouvais en manger plusieurs, donc tester différents parfum. Quand je vous disais que c'était du travail sérieux.  Le résultat n'a pas été à la hauteur de mes espérances. Les cupcakes sont de très jolies pâtisseries mais elles sont assez "bourratives" et écœurantes. Mis à part la déco, ce n'est pas extraordinaire. Donc je suis ressortie de cette expérience plutôt déçue.

Qu'à cela ne tienne, Berko fait aussi des cheesecakes et des tartelettes. Ne m'avouant pas vaincue, j'ai refait deux tests afin de voir si l'ensemble de la gamme était moyennement savoureuse ou pas.

Résultat : Pour les cheesecakes, je n'ai mangé que la recette traditionnelle. C'était bon mais une part pour deux personnes est largement suffisante ; surtout s'il est mangé en fin de repas. Pour les autres recettes, je ne sais pas. A vous de goûter (et de me dire ce que vous en pensez).


Berko_tartelettes.jpg

Pour ce qui est des tartelettes ... Alors là je dis Bravo ! C'était délicieux, "à tomber", "mortel" ... et que sais-je encore. La pâtes juste ce qu'il faut de sablage, de croustillant et d'épaisseur. Les parfums : variés, surprenants, gouteux, fins et pas écœurants. Mes préférés : tartelette à la fraise et banofee. Allez goûter et dites-moi ce que vous en pensez.

Donc Berko, marque de cupcakes mais qui à mon sens vaut le détour pour ses tartelettes.

Berko c'est 31 rue Lepic dans le 18è (il y a aussi une autre boutique rue de Rambuteau).

Billet totalement NON sponsorisé, même pas en tartelettes !

jeudi, 9 décembre 2010

Une tarte aux pommes venue du futur...

J'ai testé cette recette, tiré du livre "Évolution" de Denis Martin. J'avais envie d'une tarte aux pommes mais j'avais également envie d'innover, de goûter à quelque chose de différent de ma tarte au pommes classique. En feuilletant mes livres de cuisine, je suis tombée sur cette recette et je trouve que vu la saison (hiver + fêtes de noël qui approchent) c'est un dessert qui pourrait vous inspirer.

Il y a 3 étapes :

  1. Confectionner une gelée de pomme. Pour cela, il vous faut chauffer 4dl de jus de pomme avec 2gr d'agar agar. Une fois chaud, faire couler ce mélange dans un grand moule de 1cm d'épaisseur et laisser prendre au frigo. (N'ayant pas de moule comme ça, j'ai mis à refroidir dans un moule en silicone à mini muffin.)
  2. Faire le caramel de cannelle. Faire un caramel avec 150gr de sucre et 1cc d'eau. Une fois le caramel réalisé, retirer le du feu et ajouter 10gr de cannelle. Verser sur un papier gras ou une feuille en silicone, laisser refroidir. Puis mixer légèrement afin d'obtenir une poudre grossière.
  3. Réaliser la crème réduite. Dans une casserole mettre 4dl de crème liquide à 30% avec 60g de sucre et laisser réduire (ou cuire) jusqu'à obtenir une consistance de lait concentré. Puis laisser refroidir.
  4. Dresser les assiettes. Une fois que tous les mélanges sont réalisés et froids, passer au dressage. Découper la gelée à l'emporte pièce en rondelles de 5cm de diamètre (sauf si votre gelée est déjà dans des moules individuels). Les déposer sur une assiette froide. Poser au centre de chaque rondelle un peu de crème réduite et autour la poudre de caramel de cannelle. Ajoutez un filet d'huile de tournesol (si vous souhaitez, moi je ne l'ai pas fait car ça ne m'inspirait pas trop). Servez !
Bon appétit !

une tarte au pommes venue du futur

A la dégustation c'est étrange, amusant, et surtout très différent de ce qu'on a l'habitude de manger. N'hésitez donc pas à surprendre vos convives !

PS : c'est long à faire mais peu difficile. Vous pouvez même le faire en avance de 24 à 48h si cela vous arrange. N'hésitez pas à bien faire réduire la crème afin qu'elle ne coule pas de la gelée de pomme. La mienne aurait mérité encore un peu de cuisson.

jeudi, 4 juin 2009

Tarte aux légumes à base de haricots verts : totale improvisation !

Si vous suivez régulièrement ce blog vous aurez probablement constaté que j'aime beaucoup faire des tartes à base de légumes (et une autre recette de tarte ici) et surtout avec ce qu'il y a dans mon frigo et mes placards sans trop me préoccuper des recettes et autres "mais ça ne se fait pas".

Cette semaine après un déjeuner "cordon bleu - ebly - haricots verts en conserve". Il me restait pas mal de haricots, parfait pour le diner. Des haricots verts dans une tarte ? Et pourquoi pas !

Dans mon frigo, outre une pâte brisée toute prête, 2 courgettes un peu fatiguées me font de l'œil, une petite barquette de dés de jambon et un vieux morceau de comté qui commence à marcher tout seul... parfait !

Comment on associe tout ça ?

Commencer par laver et couper les courgettes, j'ai choisi de faire des rondelles un peu épaisses et ensuite de les couper en 4 (en les empilant ça va très vite). Je les fait revenir quelques minutes à la poêle avec un peu d'huile d'olive pour qu'elles perdent un peu d'eau.

Ensuite je râpe mon vieux morceau de comté et je prépare mon appareil (la partie liquide à base d'œuf qui me liera ma tarte) : 3 œufs battus avec deux grosses cuillères à soupe de crème fraîche. Du sel du poivre et c'est réglé.

Prêtes pour l'assemblage ? Alors on étale la pâte dans un moule, on met en vrac les haricots verts et les courgettes. On verse notre appareil dessus, on ajoute les petits dés de jambon et on recouvre avec le comté râpé.

Direction le four (15 minutes en mode crisp dans mon cas), sinon ça doit être quelque chose comme 30 minutes à 175°C dans un four traditionnel.

Le résultat est juste parfait. Le plus long dans ma préparation a été de m'occuper des courgettes, mais si j'avais eu plus de haricots verts j'aurai très bien pu m'en passer. Bref une fois de plus vous voyez qu'il est possible de se faire une base de repas relativement équilibrée en très peu de temps.

jeudi, 18 septembre 2008

Tarte salée du jour : légumes grillés et pétoncles

Je vous avais déjà montré une improvisation de tarte aux légumes, en voici une autre, pas en vidéo mais avec une jolie photo et la recette détaillée à la place.

Alors autant vous prévenir, ça va très vite :

Tout d'abord décongeler au micro-ondes un sachet de légumes grillés (mes préférés sont ceux de picard : poivrons, courgettes, aubergines)

Pendant ce temps dérouler une pâte brisée dans un plat à tarte, recouvrir d'une fine couche de moutarde. Les plus adaptées sont les moutardes peu fortes type Savora ou moutarde à l'ancienne.

Recouvrir la préparation avec les légumes (bien les égoutter s'ils ont rendu de l'eau), ajoutez des herbes de provence et/ou des épices et mettre le tout au four (180°C th 6-7, 20-30 minutes selon votre four).

5/10 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter les pétoncles ou noix de saint-jacques surgelés.

Qu'on ne me dise pas que c'est compliqué... il n'y a plus qu'a déguster... ;-)

jeudi, 12 juin 2008

Tarte aux fraises - ma recette

S'il est bien un dessert que j'affectionne en ce mois de juin, c'est la tarte aux fraises. Là encore pas besoin de chercher les choses compliquées (et souvent inutilement riches en sucres et en graisses), rien ne vaut un retour aux basiques (avec une pointe d'industriel pour ne pas renier l'évolution).

Pour moi dans une bonne tarte aux fraises il y a 3 choses :

  • une bonne pâte, et là, même s'il y a des progrès énormes dans les pâtes industrielles que j'utilise tout le temps pour les préparations salées, je trouve que pour une tarte sucrée rien ne vaut une pâte brisée maison
  • des fraises (sisi). Si vous les achetez (à prix d'or malheureusement) chez un petit primeur ou au marché, vous pourrez les gouter et choisir celles que vous préférez.
  • de la chantilly. Même si faire de la chantilly est une chose assez simple, je cède facilement sur la chantilly en bombe pour son meilleur rapport "tenue/matière grasse".

Alors allons-y, lançons-nous !

Pour la pâte, si vous avez un robot de cuisine, profitez-en, vous gagnerez du temps. De la même manière, préparez une grosse quantité de pâte, ça se congèle très bien et sera très pratique pour concocter rapidement d'autres tartes par la suite.

Mettez donc en vrac dans votre robot (pour 1 pâte) 250g de farine, 125g de beurre, 90g d'eau et un peu de sel (dépend du beurre utilisé, salé ou non). Vous pouvez ajouter un peu de sucre si vous le souhaitez. Mélangez tout ça et finissez directement sur votre plan de travail à la main. ajoutez si besoin un peu d'eau ou de farine pour obtenir une consistance idéale (molle mais pas trop collante, et pas trop sèche non plus). Mettez la pâte au frais 1h avant de l'étaler et garnir votre moule. Piquez la pâte et faites cuire à blanc (cad toute seule, sans garniture) pendant une vingtaine de minutes environ à 175°C. Arrêtez la cuisson quand vous voyez que le haut des bords commence à être bien doré.

Pendant ce temps là je retire la queue des fraises et les coupe en deux et je les met dans un saladier au frais afin qu'elles soient prêtes pour garnir le fond de tarte.

Je ne fait le montage qu'une fois le moment du dessert arrivé afin que les fraises flottent sur une fine couche de chantilly bien aérienne. Ca va très vite à préparer puisque j'utilise de la chantilly en bombe et que les fraises ont été préparées à l'avance.

Il me suffit donc de 2/3 minutes pour recouvrir le fond de la tarte de chantilly avec la bombe puis de déposer délicatement les fraises par dessus. Il n'y a plus qu'à servir et déguster !

- page 1 de 2