Comment ma mère nous a fait aimer le céleri boule ?

Comme bon nombre d’enfants, avec mon frère et ma sœur nous n’aimions pas tous les légumes, loin de là. En hiver la cuisine était un vrai casse-tête pour ma mère car le choix de légumes de saison n’était pas aussi important qu’en été. A l’époque nous ne connaissions pas ou nous n’avions pas à notre table les potirons et autres courges, les topinambours, les légumes surgelés …  Entre celui qui n’aimait pas les poireaux, l’autre les carottes cuites, le suivant le choux fleur ou les endives … Bref, cuisiner pour une famille nombreuse en évitant les « berk », les « j’aime pas », ou les « je ne veux pas goûter » n’était pas évident.

Bien évidemment, chacun de nous à continué à ne pas aimer certains légumes mais à force d’essais, de combines, d’astuces et d’entrainement de nos papilles, nous avons fini par apprécier certains légumes honnis. C’est le cas du céleri boule. Il n’est pas devenu notre aliment préféré (il ne faut pas pousser non plus) :- mais lorsqu’il arrivait à table sa dégustation était possible.

Voici la recette qui à tout changé : 

Prendre un céleri boule : le laver et l’éplucher. Le couper en dés (de la taille de ceux des pommes de terre rissolées).  Faire cuire durant 10 minutes environ dans de l’eau chaude additionnée de bouillon cube de volaille (ou de légumes). Bien égoutter. Le céleri doit être cuit (pointe du couteau qui s’enfonce facilement) mais pas trop. Il doit garder un peu de fermeté. 

Mettre à chauffer une bonne noix de beurre dans une sauteuse ou une poêle. Une fois chaude, verser les cubes de céleri. Laisser dorer 10 minutes environ. Ajouter du persil, de l’ail ou tout autre aromate de votre choix.

Servir avec un steak haché. Voici donc le menu du mercredi midi qui nous a ouvert les yeux (et les papilles) à autre chose que de la purée de pomme de terre 🙂

Et vous comment le préparez vous ? Comment le faites-vous aimer à vos enfants ?

Comment ma mère nous a fait aimer le céleri boule ?

Un commentaire sur “Comment ma mère nous a fait aimer le céleri boule ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut