Le vocabulaire de la peur

Comme vous toutes, je fais mes courses, et comme vous toutes, je tombe sur ces nouveaux produits conçus tout spécialement pour attirer le regard. Des beaux emballages avec des couleurs chattoyantes… et toujours un vocabulaire à faire pâlir toutes les diététiciennes :

« Nouvelle saveur : encore plus onctueux » ou encore « tendre douceur« … J’aime beaucoup ces entreprises qui ont bien compris que pour leur crème dessert ou leur chips (« plus croustillantes« ) il n’y avait rien à faire : communiquer sur l’absence de calories, de graisses ou de sucres était totalement impossible.

Alors loin de se démonter, ils se sont dits : qu’à celà ne tienne, communiquons sur le plaisir !

C’est ainsi qu’on découvre des produits ravageurs, où les informations nutritionnelles sont encore mieux cachées et plus petites (voire inexistantes) que sur les autres aliments, mais c’est un détail, profitez plutôt du fondant exceptionnel 🙂

Vous l’aurez compris, ces aliments là, ces aliments plaisir, si vous cherchez à faire attention à votre poids, c’est 1 fois par semaine maximum. Surtout que leur saveur intense à tendance à nous inciter à en reprendre (au moins) un deuxième !

Le vocabulaire de la peur

2 commentaires sur “Le vocabulaire de la peur

  1. Et ce qui est génial lorsque l’on consomme un aliment ‘plaisir’ qu’une seule fois par semaine, c’est que l’on apprécie réellement et que l’on déguste lentement pour faire durer le plaisir!

  2. … et on en profite finalement encore plus longtemps, il suffit de plonger les yeux dans les photos de l’emballage ou de relire les petits blablas marketing pour se (re)faire plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut