Hél&è;ne AgeneauHél&è;ne Ageneau, diététicienne diplômée d'Etat

Parce que bien manger est une nécessité !

Mot-clé - fromage

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, 6 octobre 2011

Fromage au caramel : une spécialité norvégienne

Parmi les découvertes d'aliments "bizarres" de notre périple, ce fromage norvégien arrive dans le top 10 de notre classement : un fromage au caramel. Il s'agit d'un fromage à pâte pressée cuite (du type gouda ou emmental) avec du caramel. Il a donc une couleur marron claire (un peu comme un bonbon au caramel au beurre salé). 

Côté goût, c'est bluffant. On n'a vraiment pas l'impression de manger du fromage car mis à part le nom il n'en n'a pas le goût. On dirait plutôt un genre de beurre de cacahuète : doux, sucré, légèrement salé, pâteux. D'ailleurs, on peut le manger sur du pain avec de la confiture de framboise polaire (des framboises blanches, norvégiennes), de fruits rouges ou encore du miel. 

Pour l'avoir testé, sachant que j'aime le beurre de cacahuète, j'ai été conquise. Un fromage au caramel qui a le goût de ni l'un ni l'autre ... Bref, si vous passez en Norvège, goûtez à ce fromage. Vous saurez très vite si vous aimez ou pas car les avis sont assez tranchés en général. A mon sens, c'est une expérience culinaire à ne pas manquer.

En plus on en trouve en petite quantité et pas seulement en bloc de 500g comme souvent dans les magasins (les Norvégiens, comme les suédois, ont des fromages en bloc qu'ils coupent avec des râpes spéciales. Ils sont peu adeptes des fromages tranchés, même si cela commence à changer).

Point positif : ce fromage contient pas mal de fer. En Norvège, il faut vraiment avoir épuisé toutes les méthodes naturelles pour avoir un médicament de prescrit. On demande donc aux femmes enceintes qui ont un déficit en fer de manger de ce fromage. Pas mal, non ? En plus, ça constipe moins que le Tardyferon :-) 

L'avez-vous testé ? Si oui, qu'en avez vous pensé ?

P1030712.jpgP1030715.jpgP1030718.jpg

jeudi, 23 décembre 2010

Verrine mousse de chèvre

Recette tirée de Marmiton encore une fois et ajustée à ma sauce. Le concept est le suivant : lors de repas festifs traditionnels avec 4 plats, je termine toujours ces repas nauséeuse, même si j'ai fait attention aux quantités que j'ai mis dans mon assiette. Du coup, j'ai flashé sur cette recette qui regroupe 2 plats en un seul (soit 25% d'énergie en moins quand même !!). Il s'agit de présenter en entrée une verrine contenant du fromage et ainsi de supprimer le plateau fromage.
Il s'agit de verrines contenant une couche de fruits (mais bon on ne va pas aussi zapper le dessert :), une couche de crème fromagère et une dernière couche avec de la salade verte. J'aime le concept car il peut être décliné "à toutes les sauces" en fonction de la saison des fruits et légumes, du type de fromage choisi ...bref une recette qui produit toujours une surprise gustative.

On attaque la préparation :
Mélanger dans un récipient du yaourt à la grecque (ou un yaourt bulgare si vous n'en n'avez pas ou pour alléger la recette) avec du fromage de chèvre frais. Vous pouvez choisir un fromage plus ou moins fort en goût en fonction de vos préférences. J'ai aussi ajouté du roquefort car j'aime les fromages qui ont de la force et de la puissance. A vous de voir...
Ajouter à ce mélange lisse et onctueux des dés de bûche de chèvre (plus sec) et des épices (curry, cumin en poudre ou en grain, coriandre, anis, fenouil, cannelle, ...).
Laver la salade de votre choix : sucrine, mâche, roquette ou endive en fonction de ce que vous aimez et du type de fromage choisi. Si les fromage sont forts, mieux vaut une salade douce qu'amer. Enfin, faites comme vos papilles vous guident.
Faites une vinaigrette légèrement sucrée avec du vinaigre balsamique ou une pincée de sucre ou encore avec un peu de miel liquide ou de jus d'orange ... A vous de voir.
Enfin choisissez le fruit. En cette saison les pommes ou les poires sont assez sympa à travailler. Pour mes essais, j'ai opté pour de la pomme. Une golden douce et sucrée à point que j'ai poêlée avec du beurre salé et de la cannelle (du coup, pas forcément besoin d'épices dans la crème de chèvre).

Pour le dressage :
Choisir des verrines de tailles adéquates : repas riche ou copieux = petite verrines sinon vous pouvez opter pour des verres de type verre à whisky.
Déposer une couche de fruits poêlés, puis une couche de crème et enfin celle de salade assaisonnée.

Dans la recette de départ, il était suggéré de rajouter une tuile de parmesan. A vous de voir si vous avez le temps de les faire ou pas. Sachez, néanmoins que sans, c'est très bon et très beau. Ça ne manque pas. C'est juste un petit plus. Pour ma part, j'ai saupoudré la salade de ciboulette finement ciselée. C'était très joli et délicieux !

A vous de jouer et de créer. Bonnes fêtes de fin d'année et régalez-vous bien !

jeudi, 2 septembre 2010

Gâteau léger au fromage blanc

Voici ma recette de gâteau au fromage blanc (inspirée du gâteau tout prêt dénommé "Saint Amour", rayon frais de votre supermarché). Comme d'habitude, il s'agit d'un mélange de plusieurs recettes. Ce gâteau est particulièrement léger en texture et en calorie. Il conviendra parfaitement à un repas de fête où le plat principal aura été un peu "lourd" ou tout simplement clôturera un repas léger mais raffiné.

ingrédients :

  • 3 œufs
  • 100g de sucre en poudre
  • 1CS d'extrait de vanille liquide
  • 1 CS de farine de blé et 2 CS de maïzena
  • 250g de fromage blanc à 20%
  • 1/2 sachet de levure chimique

Faire chauffer le four à 180°C. Pendant ce temps : mélanger les jaunes d'œufs et le sucre. Faire blanchir le mélange. Ajouter le fromage blanc et l'extrait de vanille liquide. Bien mélanger jusqu'à ce que l'appareil soit bien lisse. Ajouter les farines et la levure. Incorporer en remuant doucement pour éviter les grumeaux. Battre les blancs d'œufs pour obtenir des œufs en neige bien ferme. Les Incorporer délicatement au mélange farine, œufs, sucre, fromage blanc. 

Enfourner et laisser cuire 35 minutes. Vérifier la cuisson en piquant le gâteau avec la pointe d'un couteau : elle doit ressortir sèche. Sortir le gâteau du four et le laisser refroidir. Le mettre au frais puis démouler. Il ne reste plus qu'à déguster avec un coulis de fruits rouge ou de chocolat ou encore un filet de miel liquide. Bon appétit !

Gâteau au fromage blanc

jeudi, 27 novembre 2008

Un petit camembert qui me plait bien !

Billet non sponsorisé par Président ;-)

Hier je faisais mes courses et je tombe sur un mini camembert, et autant je suis assez anti nouveaux produits qui sont souvent des occasions de nous vendre plus cher des produits qu'on connait déjà sous n'importe quel prétexte (nouvelle recette, enrichi en ceci ou cela, nouveau packaging, ...) autant cette fois-ci je suis restée en admiration : tiens mais c'est une bonne idée ça.

J'aime beaucoup le fromage et surtout LES fromages. Le problème quand on en mange malgré tout de manière raisonnable et qu'on n'a pas une famille de petits goinfres à la maison, c'est qu'on ne mange généralement qu'un fromage à la fois, l'un après l'autre, éventuellement 2, mais on n'a que très rarement le plaisir d'avoir un vrai plateau parce que le fromage évolue assez vite et pas très bien dans le temps.

Je ne sais pas comment vous aimez le camembert, mais pour moi il est à mon goût sur une période assez courte : trop tôt il est "plâtre" et trop tard il devient trop fort et amer.

Toujours est-il qu'avec ce petit camembert j'ai trouvé une très bonne manière d'avoir en même temps du camembert à la maison en plus d'autres petits fromages (à la coupe par exemple).

Bref vous l'aurez compris, un produit qui me plait bien. Pour l'instant je n'ai pas vu d'autres marques proposer ce genre de conditionnement, mais j'imagine que la concurrence ne va pas tarder !

Vive le camembert de "parisien célibataire"... parfait pour aller avec une de mes surprises lorsque je suis arrivée sur Paris : la demi-baguette.

jeudi, 22 mai 2008

Comment y comprendre quelque chose dans les pourcentages de graisse des produits laitiers !

Voilà plusieurs fois de suite que j'explique à mes patients comment s'y retrouver et surtout comment comprendre la signification du pourcentage de matières grasses des laitages alors je me dis que cela peut aussi vous intéresser.

Il y a deux catégories de laitages :

- ceux qui ont un pourcentage de MG (matière grasse) sur extrait sec : fromage, fromage blanc, faisselle, petits suisses

- ceux qui sont classés sous les termes de "écrémé" "demi-écrémé" ou "entier" : lait et yaourts

J'entends donc : "Qu'est ce que cela veut dire ?" et "c'est vraiment compliqué leur truc" et je suppose que vous vous dites la même chose. Alors oui, c'est peu accessible comme information mais une fois que l'on a compris c'est "tout simple" :-) Je vous donne l'astuce :

"Pourcentage de MG sur extrait sec" cela signifie qu'il a fallu déshydrater le produit alimentaire avant de déterminer sa quantité de MG puis son pourcentage. Sauf que le produit alimentaire vous le mangez hydraté, donc son pourcentage de MG est différent et plus faible que ce qui est indiqué sur la boîte.

Je sens que je vous perds, alors un exemple. Le camembert est annoté à 45% de MG sur extrait sec sur les emballages. Or une fois réhydraté, il n'en contient que 20% ! De même, un fromage blanc à 20% sur extrait sec n'en contient que 3.5% sur le produit final ! C'est donc l'indication sur extrait humide qui est la plus importante car ce que vous avez dans votre assiette est le produit final. Fort heureusement, il y a les deux indications sur les emballages : extrait sec et humide. Fiez vous à l'extrait humide.

Autre conséquence : deux fromages ayant le même pourcentage de MG sur extrait sec (emmental et camembert = 45% de MG) peuvent avoir une quantité différente de MG sur le produit fini (emmental =  30% et camembert = 20%). Une portion d'emmental sera dont plus grasse que celle du camembert car l'emmental aura été partiellement déshydraté par le pressage (cela peut aussi être dû à la cuisson). Il contiendra donc moins d'eau et concentrera donc plus de MG.

Je vous laisse digérer l'information et pour les yaourts et le lait je vous en reparle la semaine prochaine !


jeudi, 23 août 2007

Recette de tarte aux légumes

Cette semaine j'avais envie de vous montrer que la préparation d'une tarte aux légumes c'était très facile. Pour vous le prouver, je le fais devant vous... en vidéo. J'ai pris ma planche à découper, mes légumes... et de quoi filmer.

Voici le résultat :

Je ne rentre pas trop dans les détails, alors si vous avez des questions, des points que vous souhaitez que je précise, n'hésitez pas à me le demander dans les commentaires.