Alli / Orlistat / Xenical : la nouvelle pillule miracle pour perdre du poids ?

On en parle partout « Alli » serait un nouveau produit révolutionnaire pour vous aider à maigrir !
Déjà, derrière ce genre d’affirmation il faut toujours se méfier. Tout ce qui a l’air trop beau pour être vrai… est rarement vrai !

Mais avant de se prononcer, rentrons un peu dans les détails.
Alli est le nom commercial de l’orlistat, un produit qui existe déjà depuis pas mal de temps, et qui est aussi disponible sous le nom de Xenical. La nouveauté ? Depuis janvier 2009 ce produit a reçu l’autorisation de vente libre, sans prescription d’un médecin.

Le principe de ce produit ? Il se rapproche du chitosan dont je vous ai déjà parlé il y a quelques mois dans mon article sur Fat-Absorber, à savoir empêcher l’absorption des graisses par l’organisme. Si vous aimez les détails, en pratique la molécule bloque une enzyme qui sert à la dégradation des graisses afin d’éviter leur assimilation. Du coup ces graisses sont éliminées dans les selles.

Je vous rassure l’intégralité des graisses n’est non plus éliminée, selon le dosage ça varie entre 25% et 30%. Donc en gros en mangeant 4 boules de glace, votre organisme n’assimile les graisses que de 3.

Le principe semble intéressant mais comme d’habitude certains points me font tiquer :
Tout d’abord il est principalement dédié aux personnes obèses où en fort surpoids, ceux dont l’IMC est supérieur à 28 k/m², ce qui représente par exemple 1m65 pour 77 kilos. Aujourd’hui la communication autour du produit semble laisser penser à une « pilule minceur pour tout le monde » (photo de pèse personne dans la salle de bains). En réalité il s’agit bien d’un médicament, et donc au même titre que les autres, à n’envisager que sur « besoin médical » avéré, qu’il soit en vente libre ou non.
Comme pour tout produit actif, les effets secondaires ne sont pas anodins : troubles digestifs et intestinaux – et je ne rentre pas dans les détails – on a vu plus agréable !

Par ailleurs il est recommandé d’avoir alors un régime hypocalorique. Comme pour le chitosan cela ne simplifie pas son utilisation ni l’évaluation de ses résultats : où est l’impact du médicament et celui du régime alimentaire ?

A l’arrêt du médicament, même si vous maintenez le « régime », il semblerait qu’une reprise de poids partielle soit inévitable. Si en plus vous arrêtez ce régime, que va-t-il se produire selon vous ?

Je ne suis pas anti médicaments, l’obésité est une maladie et mérite donc un traitement adéquat (médicamenteux ou non) mais attention à ne pas ne faire n’importe quoi et à croire que quelques comprimés pourront vous faire perdre les 5 kilos qui vous tiennent écarté de la taille 36.

Pour toutes ces personnes là, ce genre de médicament ne règle pas la gestion des compulsions ou tout autre trouble du comportement alimentaire puisque le régime ne fera que renforcer la restriction et n’incitera pas à travailler sur leurs causes ni dans la durée.

Alli / Orlistat / Xenical : la nouvelle pillule miracle pour perdre du poids ?

Un commentaire sur “Alli / Orlistat / Xenical : la nouvelle pillule miracle pour perdre du poids ?

  1. Seul un travail vous aidera à atteindre les résultats souhaités. Ne pas croire à la campagne de publicité d’un médicament.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut