Colère contre ELLE

Tout comme l’on fait Pénélope et Mademoiselle, j’ai envie de pousser mon « coup de gueule » en réaction à l’article de Elle paru le 18 avril dernier.

Je dois avouer avoir été choquée non pas par l’article en lui-même mais par les photos l’illustrant. Ce qui est écrit est à l’opposé de ce qui est montré ! Encore une fois, on nous envoie un message contradictoire qui à nouveau créé la confusion dans les esprits.

Textuellement, on nous dit qu’on est à l’ère où les femmes peuvent (enfin) Être avec le corps que la nature leur a donné, s’habiller « à la mode » même avec une taille supérieure à la T46, respecter leur gourmandise et arrêter les régimes. Tout cela serait parfait si en message subliminal on nous demandait de faire l’inverse. A savoir : ne plus faire de régime mais néanmoins « faire attention », se faire plaisir mais éviter les pâtisseries après 17h sinon « le gras va dans nos fesses », et enfin … s’habiller chez les rondes, c’est-à-dire… en taille 40-42 (Cf photo illustrant l’article)!  Y a de quoi devenir « zinzin » !

Sur la 1ère page, la journaliste ose dire « Aujourd’hui les filles bien en chair osent l’ultra-fashion et elles ont bien raison » et à côté il y a les 3 jeunes filles qui font une taille 38 !!! Pourquoi serait-il impossible de montrer des vraies femmes bien en chair et jolies comme Stéphanie Zwicky (Big Beauty). Pourquoi ne pas avoir mis sa photo à elle qui illustre parfaitement le thème de l’article : « sexy, ronde et … fashion » ?!?

Ce qui me met particulièrement en colère, c’est cette catégorisation de « ronde ». Elle signifie « grosse » sans le dire ouvertement bien évidemment. Tout comme on ne dit pas « aveugle » mais « mal-voyant ». On utilise un terme moins fort afin de ne pas choquer les esprits. Bref, de la pure hypocrisie, en ce qui concerne le corps féminin.

Du point de vue médical, être rond (bien en chair et avoir des des formes voluptueuses) c’est donc avoir un IMC supérieur à 25 kg/m². Ici, cet article catégorise les femmes rondes à des IMC médicalement correct ! En France, la taille moyenne d’une femme est la taille 40 (1.63 pour 63Kg => IMC 23.7kg/m² – voir les sites : Campagne de mensuration 2006 ou celui de l’insee . Du coup, si on prend cet article à la lettre (et surtout « à la photo ») cela sous entend que la majorité des femmes sont grosses !

Etant dans une société où la propension aux régimes ne cesse d’augmenter chez les femmes depuis 30 ans, en même temps que l’augmentation de l’obésité, cette qualification de « grosse » pour des personnes qui ne le sont pas va encourager d’avantage la pratique des régimes et accentuer le problème d’obésité.

En effet, un régime, s’il permet de faire perdre du poids à court terme, ne permet pas une stabilisation du poids sans arrêter de « faire attention ». Il maintient donc la personne dans un état permanent de restriction cognitive (=auto-interdiction alimentaire, entre autre) qui débouche inexorablement sur des grignotages au mieux ou des compulsions au pire. De plus, ces modifications de comportement alimentaire, amenant souvent à une reprise de poids, brisent l’équilibre psychique et engendrent une diminution de l’estime de soi, une culpabilisation de l’acte alimentaire, une diminution en ses propres capacités ainsi qu’une vision déformée de son corps.

Encore une fois, en ne permettant pas l’acceptation du corps féminin comme la nature l’a réalisé et en ne disant pas les choses telles qu’elles le sont, on aboutit à tendre vers un idéal irréalisable et inaccessible qui accentue la souffrance psychique au lieu de nous permettre de nous accepter tel que l’on Est et être heureux comme ça.

Colère contre ELLE

3 commentaires sur “Colère contre ELLE

  1. Comme si ça ne suffisait pas, je suis tombé sur ça aujourd’hui :

    D’un côté la presse people commence à mettre le doigt sur l’ultra maigreur et enfin en des termes pas très positifs, mais quelques pages plus loin on trouve ce genre de classement…

    Je sais pas pour vous, mais moi des vraies rondes de 54 kg pour 1m67 ça me fait un peu peur… j’ai calculé pour vous, ça nous fait un IMC de 19,4 c’est juste à la limite BASSE de la zone considérée comme médicalement correcte. Si elle perd plus de 2 kilos elle passe dans la zone de maigreur… et on ose la classer en « vraie ronde » !!!

    Je ne vais même pas vous donner le titre du magazine tellement ça m’afflige !

    Helène

  2. Merci merci pour ce post.
    L’Hom lisant aussi le ELLE me dit « tiens tu as vu l article sur les rondes ? » Il les trouvait rondes en bon mouton des média. J ai du expliquer patiemment que 40-42, ca n’était pas ronde, du tout. Il a reconnu ne pas savoir à quoi correspondaient les tailles de vêtement filles…
    Je vais lui faire lire ce blog !
    V.

  3. Dans le même genre, il y a en ce moment une pub à télé pour les femmes pré-ménopausées : la comédienne a l’air plus jeune que moi, qui ai 30 ans…
    J’enrage aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut