Apéritif allégé en toute sérénité

Voilà les beaux jours, la chaleur et … les apéros dans le jardin, en terrasse, sur le balcon … bref des moments de convivialité mais aussi de plaisir et de partage autour de bonnes choses comme les chips, rondelles de saucisson de savoie, canapés et j’en passe ! Le tout bien évidemment accompagné d’un verre de bon vin, d’une bière bien fraîche, d’un petit vin cuit …  Que c’est bon mais que c’est gras et riche en énergie !

Alors cette année pour ne pas cumuler seulement les apéros de ce type voici quelques idées de préparations sympas, appétissantes et faciles à faire.

  • Crudités à la croque et ses sauces au yaourt

Bien connus des personnes soucieuses de leur ligne, les crudités permettent de grignoter sans complexe et d’être rassasié assez rapidement. Vous pouvez mettre sur la table des tomates cerise rouges ou jaunes, des radis, des concombres, des carottes, du chou-fleur, des courgettes, des champignons de paris, du céléri branche, des feuilles d’endives … Ensuite, l’originalité sera dans les sauces qui les accompagnent. Choisissez la base (tomate yaourt, crème fraiche liquide allégée à 4%). Ensuite, n’hésitez pas à innover, à varier les saveurs (moutarde, ketchup, curry, coriandre, citron, aneth, persil, ail, fromage ail et fines herbes, sauce soja, …).

  • Aubergines grillées

Coupez une aubergine lavée en rondelles de 0.5 cm d’épaisseur et mettez les à griller au four durant 15 minutes environ en les retournant à mi-cuisson (selon les fours). Mettez les rondelles dans une boîte tuperware. Ajoutez 1 CS d’huile d’olive, du vinaigre balsamique et des herbes aromatiques (basilic, ail, persil,…) Fermez la boîte et laissez refroidir. Au moment de servir mettez les rondelles dans un plat de présentation et piquez en quelques unes avec des « cure-dents ».

  • Brochettes de fruits, légumes et fromages

Lavez et épluchez des fruits de saison, des légumes. Vous pouvez couper en dés du comté, du gruyère, de la mozzarella ou de la feta. Coupez également en dés des figues sèches, des pruneaux. Mettez l’ensemble des aliments choisis dans des ramequins. Commencez la réalisation des brochettes : sur des piques enfilez une série d’aliments
ex : tomate cerise, feta, figue OU melon, mozarrela, jambon cru OU poivron vert, tomate, gruyère OU comté, raisin, dés de jambon blanc … Laissez vos envies parler !

  • Rillettes de thon, de sardine

Dans un saladier écrasez du thon au naturel avec du fromage blanc à 0% et une touche de crème liquide à 4%. Ajoutez de la moutarde et des herbes aromatiques. Goutez puis assaisonnez si nécessaire.
Dans un saladier écrasez des sardines sans l’huile avec du tartare allégé.
Dégustez  sur des tranches de pain de campagne légèrement grillées.

  • Mini pizza

Faites une pizza dans une plaque rectangulaire puis une fois refroidie, coupez la en petits morceaux. Disposez ces mini-pizzas dans un plat de présentation et dégustez.

  • Velouté de légumes glacé

Mixez du concombre avec des tomates, des poivrons, des oignons et de l’ail. Ajoutez du sel, du poivre et même du tabasco si vous aimez les plats fortement épicés. Vous obtenez un gaspacho express.
Mixez du concombre avec de la menthe, des glaçons, un yaourt brassé, du sel et de l’ail.
Sinon faites un potage avec des légumes de saison et laissez le refroidir.
Vous pouvez déguster ces potages dans des verres ou des bols ou des ramequins selon l’effet que vous souhaitez donner à cet apéritif.

  • Houmous maison et ses toasts

Dans un saladier, mixez des pois chiches en conserve égoutés, ajoutez du citron, des graines de sésame et 1 CS d’huile d’olive. Mettez la préparation au réfrigérateur et dégustez avec des toasts encore chaud ou des feuilles d’endives.

Bon appétit et bonne dégustation.

Apéritif allégé en toute sérénité

4 commentaires sur “Apéritif allégé en toute sérénité

  1. Hum! Merci pour toutes ces superbes idées.
    Non seulement, elles permettent de faire attention à ce que l’on mange mais en plus, elles sont originales et nous changent des chips, cacahuètes et autres gâteaux classiques.

  2. Le concept de valeur énergétique est bien souvent incompatible avec celui d’apéritif. « L’apéro » c’est avant tout un moment de convivialité où on aspire à se laisser un peu aller autour d’une discussion, d’un verre, bref un moment de détente et non pas de contrôle.

    Il convient donc de réfléchir en amont à cet apéritif afin de s’assurer de « limiter les dégâts ».

    Néanmoins on n’est pas toujours celui qui invite et qui prépare l’apéro, il suffit alors d’adopter l’une des deux positions suivantes en fonction de ce qui vous semble faisable :

    – On peut anticiper en allégeant le repas d’avant puis en s’écoutant vraiment (« ai-je vraiment faim ? ») lors du repas qui suit. Ce qu’on considère comme un excès ponctuel n’est en réalité pas bien grave si l’on s’écoute ensuite, car on se régule naturellement, et ce sans avoir à compter des calories ou des quantités de lipides.

    – L’autre approche est d’arriver à écouter ses besoins alimentaires (faim / rassasiement) pendant l’apéritif. Dans ce cas là pas besoin de « rectifier le tir » car en vous écoutant vous consommez la juste quantité d’énergie dont vous avez besoin. Comme je l’expliquais au début, ce n’est pas le plus simple. Se poser la question « ai-je encore vraiment faim ? » en se servant une poignée de chips peut paraître peu naturel au départ mais ça vous garantit d’éviter de repartir en étant ballonée voire culpabilisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut