Balance impédancemètre : analyse de la masse grasse du corps

Une autre remarque et interrogation qui revient régulièrement lors de mes consultations, c’est la balance, le pèse personne.

Je vous parlais il y a quelques temps de l’absence de balance ultra sophistiquée dans mon cabinet. Cela étonne régulièrement mes patients qui s’attendent à une analyse très poussée de leur masse grasse pour déterminer l’origine de leur problèmes de poids. Serait-je anti nouvelle technologies ? Absolument pas (ce blog doit d’ailleurs vous le prouver :-).

Selon moi l’intérêt de l’impédancemètre est très relatif :
Le principe est intéressant, à savoir mettre en avant la quantité de graisse contenue dans votre corps afin de vous faire une idée par rapport à un référentiel et également constater l’évolution de cette masse grasse au cours du temps.
Malheureusement il y a plusieurs problèmes à cette technique :
– elle fonctionne généralement pour la partie basse du corps, le champ électrique circulant entre vos 2 jambes, les informations sont donc assez partielles.
– chez les femmes il y a généralement une grosse variation de l’indication de la masse grasse (calculée à partir du niveau d’eau) au cours du cycle menstruel, de même en fonction de la quantité d’urine dans la vessie. Les valeurs sont donc difficilement interprétables.
– il y a des contre-indications à son utilisation, on peut par exemple lire chez Terraillon « Ne pas utiliser chez les personnes ayant un pacemaker, des implants de type prothèses, dispositifs contraceptifs, broches… et les femmes enceintes. » La contre-indication est à double sens : chez les porteurs de pacemaker, il s’agit d’un risque d’interférence pouvant induire un dysfonctionnement du pacemaker (donc problème grave), dans les autres cas ce sont les résultats qui risquent d’être faussés en raison de la conduction de certains métaux (stérilets en cuivre par ex) ou de l’augmentation de la quantité d’eau (femmes enceintes).
– Il y a également d’autres problèmes liés à l’utilisation en cabinet (il faut renseigner l’âge, la taille, le sexe dans la balance à chaque consultation, c’est un peu long et compliqué).

Ces différents problèmes font que je préfère largement passer 5 minutes à approfondir la consultation plutôt qu’à régler une balance qui me donnera au final un résultat difficilement interprétable : des sensations de faim ou la perte de 2 tailles de pantalon me semblent beaucoup plus intéressantes !

Maintenant pour un usage personnel, j’avoue que la différence de prix actuelle entre une balance classique et un modèle avec mesure de la masse grasse, de l’eau, … est telle qu’on peut sauter le pas très facilement. Il faut par contre s’astreindre à une certaine rigueur dans la mesure (éviter pendant les règles, plutôt après être allée aux toilettes qu’avant, …). Les résultats fournis restent malgré tout à interpréter avec des pincettes en particulier en ne comparant que la tendance générale mois après mois et non pas 3 fois par semaine ce qui n’aurait absolument aucun intérêt !!!

Balance impédancemètre : analyse de la masse grasse du corps

3 commentaires sur “Balance impédancemètre : analyse de la masse grasse du corps

  1. Je suis inquiète on m’a offert une balance independancemetre pour noël.
    Mais j’ai une prothese totale du genou et je me demande s’il y a un danger à me peser tous les jours?
    Merci de me renseigner

  2. Je suis inquiète on m’a offert une balance independancemetre pour noël.
    Mais j’ai une prothese totale du genou et je me demande s’il y a un danger à me peser tous les jours?
    Merci de me renseigner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut