Mesurer son poids : le culte de la balance

Mes patientes s’interrogent parfois en constatant que je ne les pèse pas à chaque séance, dans la mesure où elles ont tendance à se peser 3 fois par semaine ; voire tous les jours.

Il y a de telles variations non significatives du poids dans le temps que la pesée n’est pas forcément un indicateur aussi pertinent qu’on le croirait.
Déjà, dans les conditions réelles d’utilisation, la majorité des balances a une précision d’environ 500 grammes. Faites les test, déplacer votre balance de 10cm, faites-la pivoter de 90°, posez-vous plutôt sur un côté ou de de l’autre du plateau plutôt qu’au centre et regardez… pourtant vous n’avez pas grossi ou maigri entre les 10 secondes qui séparent les différents tests.

Ensuite votre poids : pesez-vous le matin au réveil après être allée aux toilettes, recommencez au milieu de la journée, et le soir… quel est donc « votre poids » ?

Bref, ces variations sont non significatives et ne permettent aucune interprétation. C’est la raison pour laquelle je recommande à mes patientes et patients de prendre un peu le large vis-à-vis de leur balance et de n’être pesés que lors des consultations. Ensuite le rythme idéal est d’environ tous les 15 jours, toutes les semaines pour certains en cas de période particulière (grosse perte de poids, période « à risque ») histoire d’avoir au final une tendance fiable plutôt qu’une succession de valeurs ininterprétables.

Il est également bon de se focaliser sur vos sensations personnelles (vêtements, faim, satiété, …) plutôt que sur le chiffre arbitraire de la machine !

Mesurer son poids : le culte de la balance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut