Hél&è;ne AgeneauHél&è;ne Ageneau, diététicienne diplômée d'Etat

Parce que bien manger est une nécessité !

jeudi, 17 juin 2010

Salade vite faite

Avec l'été qui approche (sisi), les envies de crudités se font particulièrement ressentir. Voici une recette rapide et facile à réaliser. Idéal les soirs où vous rentrez tard du travail ou encore lorsque vous n'avez pas très envie de cuisiner. Cette salade se réalise en 15 minutes maximum et est plutôt légère en calories.

Pour 4 personnes, vous avez besoin des ingrédients suivants  :

  • 250g de champignons de paris
  • 2 cœurs de sucrine
  • une petite boîte de maïs en grain (100g égouttés)
  • 1CS de ketchup ou sauce barbecue
  • 2CS de sauce crudités toute prête
  • 1CS de mélange d'herbes aromatiques spécial salade surgelées (chez Picard par exemple)
Lavez les champignons et la salade à l'eau. Coupez les champignons en 4. Tranchez les cœurs de sucrine en lamelles. Mettez le tout dans un saladier. Ajoutez le maïs égoutté, les herbes, la sauce crudité et le ketchup. Mélangez le tout afin que la sauce soit bien répartie. Servez de suite, c'est prêt !
Vous pouvez accompagner cette salade de jambon blanc, de bressaola, ou d'un œuf poché.

Bon appétit !

jeudi, 23 juillet 2009

Bresaola, viande des grisons, coppa ... que sont ces aliments ?

Lors des apéritifs que j'organise, j'aime bien faire des bouchées de mozzarella enrobées d'une fine tranche de Bresaola, arrosées d'un filet d'huile d'olive et de basilic frais. Or, à chaque fois que je présente ce plat, on me demande avec de grands yeux : "heu ... qu'est ce que c'est que ça ? " en désignant le terme "Bresaola". Du coup, je me dis que si ces personnes ne savent pas ce que c'est, d'autres doivent également se poser la question.

La Bresaola est une charcuterie italienne dont l'origine remonte au 15ème siècle. A l'époque il était courant de faire sécher la viande et de la saler afin d'en favoriser la conservation.  Cette spécialité est réalisée avec de la viande de bœuf dégraissée (gîte, noix...), salée, poivrée, épicée. On la laisse sécher de un à trois mois avant de la couper en très fines tranches. On la sert le plus souvent avec un filet d’huile d’olive, un peu de jus de citron et du poivre. Du point de vue énergétique, la Bresaola fait partie des charcuteries naturellement "light", car elle contient peu de lipides de par l'origine de la pièce de la viande (environ 2 à 5%). Mise à part sa teneur en sel qui peut freiner sa consommation par des personnes ayant des soucis d'hypertension ou de rétention d'eau, il n'y a aucune contre-indication. Je dirais qu'au même titre que le jambon blanc, la Bresaola a sa place dans vos menus d'été ou vos raclettes "allégées".

Pour ce qui est de la Viande des Grisons - un peu plus connue - elle est fabriquée en Suisse, dans les hautes vallée des Grisons (d'où son appellation). Comme la Bresaola, c'est une spécialité charcutière élaborée avec de la viande de bœuf, et plus particulièrement de la cuisse de bœuf. La seule distinction entre la Viande des Grisons et la Bresaola est liée au processus de séchage : la viande de bœuf est séchée en bloc, puis tranchée. D'où sa forme rectangulaire, et ronde pour la Bresaola.

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, la Coppa est très différente des deux charcuteries citées plus haut car elle est fabriquée à partir d'échine de porc (assez grasse donc) macérée dans du sel. Cette viande est ensuite mise dans un boyau de porc avant d'être fumée puis séchée.  De par l'origine de la pièce de la  viande, il conviendra d'en consommer avec modération, tout comme le saucisson ou les rillettes.

Pourquoi ne pas tester la consommation d'une tranche de melon avec quelques tranches de Bresaola plutôt que du jambon cru puisque c'est une entrée de saison ? A vous de jouer dans vos essais culinaires.

Connaissiez-vous ces charcuteries ? En consommez-vous d'autres aussi peu connues ? Faites nous en part dans les commentaires.

vendredi, 16 mars 2007

Encore des barres !

Après les barres Kellogg's, c'est au tour de Canderel de vous vouloir vous proposer des petites choses à grignoter !

Je ne passerai pas par 4 chemins, si ces produits apportent une petite amélioration par rapport à leur équivalent "non allégé" en terme de quantité de sucres, de kilocalories... ça reste des barres chocolatées, sucrées et assez grasses avec des ingrédients choisis aussi pour leur faible coût de production (chocolat souvent très moyen).



Si je peux recommander une collation utile, elle est plutôt axée sur un fruit, un yaourt avec pourquoi pas pour se faire plaisir un carré de bon chocolat noir.

Les fruits apportent certes du sucre, mais 100g de fraises c'est entre 30 et 40 Kcal contre 200-300 pour une barre de céréales
Les fruits apportent également au passage des vitamines naturelles, bien assimilées par l'organisme, des fibres alimentaires, ...

Certes il n'y a pas un joli emballage et la conservation est moins aisée, mais l'effort vaut le résultat (ou inversement !).

mardi, 13 mars 2007

Kellogg's Special K : une avant première aux céréales

Bientôt dans vos magasins... encore des nouvelles barres de céréales plus lights, moins riches en graisses, avec plus de fibres, ...

J'ai pu goûter pour vous en avant première les nouvelles barres céréalières Kellogg's : framboise/chocolat et orange/chocolat... sincèrement ? Pas très passionnant. Pas vraiment allégées (10g de lipides au 100g) plutôt sucrées et avec toujours pas mal de sucres simples (35g aux 100g)... rien de très light... d'ailleurs pas de mention "light" ou "allégées" malgré le packaging qui pourrait le laisser penser.


Bref, si vous devez prendre une collation, il y a des tas d'autres aliments bien mieux adaptés (je vous en reparlerai) et si vous cherchez vraiment des barres de céréales, celles là ou d'autres, la différence n'est pas flagrante (hormis le prix bien sûr :)