Commerce équitable : trahie par des cookies !

Parmi mes petits plaisirs, il y a les cookies. J’aime beaucoup en faire, mais aussi goûter tous ceux que je peux trouver à droite et à gauche.

Globalement je classerai les cookies industriels en 2 catégories :

  • Ceux dont la texture du gâteau est très friable et ne ressemble en rien à des « biscuits » tels qu’on peut les préparer chez soi. Il s’agit bien souvent des premiers prix, marques de distributeur…
  • A l’opposé donc, ceux dont la texture est craquante et qui me rappellent ceux que je fais chez moi. Globalement il s’agit de ceux les plus chers.

Il y a quelques jours, j’ai donc jeté mon dévolu sur des très chers cookies labellisés « Commerce équitable Max Havelaar » en me disant « chouette des cookies haut de gamme et en plus je fais une bonne action ».

Pour avoir un peu creusé le sujet, la réputation du « label » est quand même méritée et il y a assez peu d’arnaques dans le système. Les producteurs et leurs employés sont un peu plus justement rémunérés, c’est toujours ça de pris.

Sauf que voilà, dans mon rêve de manger un cookie fait avec amour dans le petit four d’une petite employée d’un pays pauvre… j’avais oublié une chose : si le « label » est sérieux, la grande distribution elle ne fait jamais de cadeau et ne manque jamais une occasion de détourner le moindre argument marketing et commercial.

Je croque dans mon cookie, et là horreur, malheur, un pauvre cookie farineux !!! Le chocolat est pas mal, mais le gâteau vraiment pas terrible.

Je déchiffre d’un peu plus près mon paquet :

« MARQUE DE DISTRIBUTEUR a sélectionné pour vous ces cookies aux morceaux de chocolat qui ont été réalisés à partir de fèves de cacao et de sucre de canne provenant de petits producteurs ». et voilà, je me suis faite avoir ! Je descend un peu plus bas sur l’emballage « Élaboré aux Pays-Bas par… »

Ok donc on résume : sur le devant du paquet j’ai « cookies aux morceaux de chocolat » + le logo « Commerce équitable » mais en réalité j’ai acheté des cookies industriels de base, fait probablement avec les mêmes ingrédients et les même techniques que les autres (poudre d’oeufs, lécithine de soja…), sauf les fèves de cacao et le sucre de canne qui eux sont issus du commerce équitable.

D’ailleurs en bas de la composition on peut également lire que « 50.9% » du poids du produit est issu d’ingrédients du commerce équitable. 50.9% ? Je me demande si l’application du label sur un paquet n’est pas conditionné à quelque chose du genre « il faut qu’au moins 50% du poids du produit provienne d’ingrédients issus du commerce équitable »… ça ne m’étonnerait pas (si vous avez des infos là dessus, je suis preneuse).

Bref une fois de plus, faites attention aux étiquettes quand vous achetez des produits, vous verrez que derrière des arguments accrocheurs « pur beurre » ou « sans sucre » se cache une réalité bien différente.

Commerce équitable : trahie par des cookies !

Un commentaire sur “Commerce équitable : trahie par des cookies !

  1. Ouh la gourmande

    Ca me fait bien plaisir de voir que je ne suis pas seule à avoir pour péché mignon les cookies industriels !

    Pour ma part le rapport qualité/prix correct du moment je trouve que ce sont les Cadbury. Ce ne sont pas les meilleurs mais c’est ceux que je peux m’acheter sans culpabiliser du prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut