faire du sport à pas cher et avec peu d’équipement

Régulièrement en consultation lorsque j’aborde le fait qu’il serait bien pour ma patiente d’envisager de faire un peu d’exercice physique, je rencontre souvent une forte résistance sous forme d’excuses « je n’ai pas de rameur chez moi » (ou n’importe quel autre instrument du même genre) ou encore « je n’ai pas les moyens de me payer un abonnement à une salle de sports ».

Bien entendu, vous avez surement l’habitude avec moi, vous savez que ce genre d’excuse est avant tout une manière d’éviter de se remettre en question et de se lancer vraiment dans des actions concrètes. Il est bien plus simple de s’apitoyer sur sa situation que de réfléchir à des solutions concrètes, et pire encore : de les appliquer.

Mais loin de moi l’idée d’être dure et de critiquer cette attitude, elle est normale, et d’autant plus présente que la situation est peu agréable (il fait froid, on a plus envie d’un thé chaud en lisant un bouquin sur le canapé que d’aller se cailler dehors) et souvent psychologiquement difficile (se déshabiller en public entre un top modèle et une bombe sexuelle par exemple).

Alors concrètement comment rompre le cercle vicieux de l’excusite et se lancer dans un sport peu onéreux et simple à mettre en place.

Il suffit de commencer par le plus simple : le footing… n’importe quelle paire de baskets fait l’affaire pour commencer, pas d’horaires, pas de contraintes, pas d’abonnement, on peut difficilement faire plus simple. Je ne suis pas coach sportive, mais il suffit d’adapter le rythme et la durée de l’effort à votre forme physique (on commence petit et on augmente progressivement). Variez les parcours pour visiter votre ville/région en même temps. Néanmoins attention, c’est un sport qui a tendance à faire souffrir les articulations, notamment celles des genoux, et est donc à déconseiller si vous avez un surpoids assez important.

Dirigeons nous donc vers quelque chose de moins exigeant pour le corps : la piscine. J’aurai pu dire natation mais ça évoque déjà plus la notion de compétition, on n’en est pas là, commencez par passer un moment agréable à faire quelques longueurs dans l’eau. Ca demande un peu plus d’organisation et il faut pouvoir affronter le regard des autres sur son corps un peu dénudé, mais les piscines ont souvent des amplitudes horaires très importantes et on trouve toujours un moment où les jeunettes bien foutues ont laissé place au cours d’aqua gym du troisième âge et où du coup les complexes sont restés au vestiaire. Côté investissement : un maillot et de 2 à 8 € la séance selon le lieu. Les cartes type « 10 entrées » sont pratiques dans le sens où elles sont très abordables, ne vous forcent pas à la consommation mais vous incitent quand même un peu à revenir…

La piscine est un sport très doux, qui muscle sans « chocs » (par opposition à la course à pied) et qui relaxe également en même temps. Profitez-en pour vous accorder un petit moment agréable après la douche, tartinez-vous de beurre de karité par exemple, retrouvez le contact avec votre corps, c’est un facteur très important dans l’acceptation de soi, de son corps, alors ne le négligez pas.

Enfin il y a toutes sortes d’exercices plus ou moins physiques à faire à la maison. abdos, pompes, crunchs, … il y a de tout mais attention, il est souvent facile de faire mal ces exercices et de risquer de se faire mal au dos, donc je recommanderai comme investissement minimum un DVD ou une vidéo faite par un coach respectable (si vous avez des suggestions à ce sujet, n’hésitez pas à le faire dans les commentaires). Sinon quelques recherches sur youtube ou dailymotion devraient vous apporter une masse significative de cours de tous genres pour vous motiver à vous bouger de manière efficace et pourquoi pas en rythme sur une musique entrainante.

Allez pour finir sur une note légère, des pompes bien physiques en vidéo, je sais pas pour vous mais moi même avec 10 ans d’entrainement il n’y a aucun risque que j’y arrive 😉

faire du sport à pas cher et avec peu d’équipement

2 commentaires sur “faire du sport à pas cher et avec peu d’équipement

  1. Le footing étant mon sport de prédilection, je ne peux que seconder votre avis: c’est génial, on peut en faire quand on veut (à part peut-être quand les routes sont complètement gelées, et encore, il y a des forces de la nature que rien n’arrête), pour un investissement fort modeste.

    Je dirai quand même qu’il vaut mieux acheter dès le départ une paire de chaussures de course; elle sont conçues pour protéger au maximum les articulations des chocs dus à la course (particulièrement important en cas de surpoids) et éviter les blessures.

    Quand j’ai commencé à courir, il y a quelques années, j’ai fait mes premières séances dans des baskets d’intérieur, le temps de voir si j’accrochais à ce sport avant d’investir dans des baskets adaptées. Je peux vous dire que j’ai senti la différence quand j’ai acheté des vraies chaussures de jogging…

    Il y a des tas de programmes d’entraînement sur Internet (pour passer de rien à 30′ de footing en quelques mois); il suffit de trouver celui qui vous convient et qui vous donnera le plus l’impression de progresser à pas de géants. 🙂

    A titre d’info, voici celui que j’avais utilité, qui commençait tout en douceur, mais il y en a des dizaines d’autres:

    http://www.courseapied.net/forum/ms

    A celles et ceux qui veulent s’y mettre, bonne course!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut