Je ne fais pas faire de régime !

Avec le printemps, le nombre d’appel pour démarrer un travail diététique augmente. Le déclic pour perdre du poids se déclenche souvent à cette période pré-printanière. Pour caricaturer : les vacances et l’été reviennent à l’esprit et l’envie de perte de poids en même temps. J’aime bien surnommer ça « l’effet maillot de bain » 🙂

Oh je ne me plains pas de ces appels, c’est toujours agréable de savoir que vous êtes nombreuses et nombreux à vous préoccuper de votre santé. Par contre, ce qui m’étonne toujours, c’est le fait que bon nombre d’entre vous viennent me voir avec comme seule et unique demande que celle de « faire un régime ».

La perception de la diététique varie fortement d’un praticien à l’autre, alors aujourd’hui je voulais l’écrire simplement : je ne fais pas faire de régime ! Je n’en n’ai jamais fait et je ne compte pas commencer maintenant.

Comme je l’évoquais fin décembre dans un autre billet, autant ne pas vous faire perdre votre temps et ne pas vous démotiver : plutôt que de vous imposer un premier rendez-vous dans 3 semaines / 1 mois pour finalement vous entendre dire que si vous souhaitez faire un régime il faut aller voir quelqu’un d’autre, gagnons du temps.

S’il s’agit de vous restreindre pendant 3 à 4 mois pour rentrer dans votre maillot : je ne suis pas la personne qu’il vous faut. Vous pouvez éventuellement contacter un autre diététicien ou nutritionniste, certains seront peut-être plus qualifiés pour répondre à votre demande.

Si je ne fais pas faire de régime : qu’est ce que je fais ?

Je travaille avant tout sur les bases des prises alimentaires à savoir le comportement alimentaire. J’accompagne mes patients à comprendre, diagnostiquer ce qu’ils ressentent afin d’ajuster leur comportement alimentaire à leur besoin et leurs conditions de vie. Je les guide vers une écoute de leurs sensations (faim, satiété) et leur apprends à réguler leurs ingestats après avoir mangé par envie, après un grignotage ou une compulsion.

Concrètement je n’interdis pas la consommation d’aliments ni n’impose leur consommation. Pas de grammes à peser ni de kilocalories à compter non plus. Comme vous l’avez peut-être déjà lu dans d’autres billets de ce blog, je suis plutôt enclin à privilégier la consommation d’aliments dont on a envie afin de déculpabiliser l’acte alimentaire. Je ne pose pas de restriction quant à la qualité alimentaire (choix des aliments) ni en terme de quantité. Je ne peux pas savoir mieux que mon patient ce qui est juste pour lui. Je peux seulement l’orienter, l’amener à vivre des situations qui lui permettent de ressentir ce qui lui convient ou pas.

Ce travail de connaissance de son comportement alimentaire est un travail de longue haleine puisqu’il s’agit d’un travail de fond. Les résultats en matière de perte de poids ne sont pas spectaculaires comme ceux d’un régime mais correspondent à un rythme adapté à la biologie et sont du coup beaucoup plus durables. Ce type de travail demande également de vous remettre en cause et de trouver vos propres règles alimentaires et non en appliquer une, arbitraire. Je suis la pour vous accompagner, vous apprendre à devenir autonome sur le long terme et manger sereinement.

A vous de réfléchir…

Je ne fais pas faire de régime !

Un commentaire sur “Je ne fais pas faire de régime !

  1. Bonjour,

    Je suis secrétaire médicale et actuellement je suis une formation par correspondance pour être diététicienne.
    Je voulais simplement vous dire que je trouve votre méthode en adéquation avec ce que je pense de la diététique. C’est pour moi LA méthode à adopter pour les personnes qui ressente le besoin de se réconcilier avec la nourriture. Pas d’effet yo-yo. Vous touchez d’avantage le psychologique, le rapport que le patient a avec la nourriture.
    Votre méthode me donne des idées pour ma future carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut