Les glucides, lipides et protéines … que sont-ils ?

Bon nombre de mes patients me parlent de « glucides », de « féculents », de « lipides » … lorsqu’ils abordent ce qu’ils mangent. Or je trouve que c’est plutôt déroutant car nous ne mangeons pas de « glucides » ou de « lipides » mais des pâtes à la Bolognaise ou du jambon cru.

Du coup, j’ai eu envie de vous expliquer ce qu’étaient les « glucides », les « lipides » … et surtout dans quels aliments ont les trouvent car les glucides ou les lipides  ne sont pas des aliments. Ce sont des nutriments.

Revenons juste un peu en arrière. En tant qu’être humain nous consommons des aliments qui contiennent des nutriments énergétiques et non énergétiques afin que le corps obtienne tous les éléments dont il a besoin pour fonctionner. Les nutriments sont donc les constituants des aliments.

Il existe des nutriments énergétiques qui sont au nombre de 4 et dont les 3 premiers sont assez connus : les protéines, les lipides, les glucides et l’alcool. Les nutriments non énergétiques concernent les vitamines et minéraux. Ils n’apportent pas de calories contrairement au premiers.

Les glucides et les protéines apportent la même quantité d’énergie : 1g = 4Kcal. En revanche l’alcool et les lipides sont plus énergétiques pour une même quantité (1g = respectivement 7Kcal et 9Kcal).

Plus un aliment contient des lipides, plus il fournira de l’énergie. C’est ce qui explique que nous ayons besoin de quantités différentes en aliments riches en lipides par rapport à ceux riches en glucides ou protéines. Plus une personne va avoir besoin d’énergie plus elle consommera de grande quantité d’aliments. Si cela n’est pas possible, par exemple pour une personne qui a un faible appétit. On choisira donc des aliments qui contiennent les nutriments les plus énergétiques. Étant donné que l’alcool n’est pas vital ni utile à l’organisme, on préférera des aliments riches en lipides.

C’est ce qui arrive aux personnes (enviées) à qui ont dit qu’elles « peuvent manger tout ce qu’elles veulent sans prendre de poids ». En fait, il s’agit de personnes qui ont besoin de beaucoup d’énergie pour fonctionner normalement ; mais dont l’appétit n’est pas suffisant pour apporter toute l’énergie dont leurs corps ont besoin. Ces personnes vont devoir manger des aliments riches (gras et/ou sucrés) afin de combler ce déficit quantitatif. Concrètement, elles vont manger toutes les 2 à 3 heures des aliments énergétiques en petite quantité : une barre chocolaté par ci, une assiette de frites par là, une tartine de Nutella …

Détrompez vous, ça n’est pas de la chance mais de la survie. Ces mêmes personnes, dans un contexte historique différent comme une disette ou un guerre … survivent plus difficilement car elles ont moins de réserves et dépensent beaucoup d’énergie pour leur fonctionnement de base.

Il est donc important d’écouter ses sensations de faim et satiété qui permettent de savoir quelle quantité d’énergie nous avons besoin ou dépensée.

Les glucides, lipides et protéines … que sont-ils ?

2 commentaires sur “Les glucides, lipides et protéines … que sont-ils ?

  1. Bonjour,
    J’essaie de manger un jour sur deux, Cela fait une semaine que
    j’ai commencé,contrairement à ce que je pensais ce n’est pas si difficile,alors qu’en mangeant tous les jours je ne parviens pas à me limiter.
    Le jour « sans » == Rien.
    Le jour « avec » == De tout sans exagérer.
    Ce qui est paradoxal ,le jour « avec » je n’arrive plus à manger autant..
    Je ne sais pas si ce que je fais est bon ou pas ,mais je me sens mieux ,surtout dans la tête.

    Bien à vous
    Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut