oui mais moi c’est maintenant tout de suite…

En lien direct avec mon billet précédent sur le fait de faire des régimes et ne pas maigrir, un message fréquent que je reçois de la part de certaines patientes c’est « j’entends bien ce que vous me dites, mais moi là c’est tout de suite qu’il faut que je perde du poids ».

La demande est généralement motivée par un évènement important qui approche : mariage, rencontre d’un nouvel amoureux, nouveau boulot, le fait de devoir se mettre en maillot pour l’été, …

Je perçois bien toute la souffrance qu’il y a derrière cette demande, mais ça n’en fait pas de moi une magicienne : je les sors d’où les kilos en moins ?

Alors on essaye de travailler sur certaines approches, sur l’équilibre alimentaire, sur la faim, sur le « pourquoi nous mangeons » (bien plus que pour un simple apport énergétique croyez-moi) et les patientes qui assimilent ça, qui rentrent réellement dans le jeu, qui acceptent de se poser sérieusement ces questions, qui envisagent parfois même certaines remises en causes dans leur vie, … ces personnes là font un bond, une progression exceptionnelle.

J’ai un plaisir immense à savoir qu’après quelques mois de travail conjoint à la fois diététique et souvent psychologique, une patiente comprend par exemple que sa manière de manger est intimement liée au stress de son travail dans lequel elle ne se sent pas bien. Qu’elle a fait des démarches pour changer de boîte et que depuis ça va beaucoup mieux. Que la partie alimentation, que sa prise de poids étaient avant tout la manière trouvée par son corps pour dire « stop je n’en peux plus ».

Il n’est pas rare que notre travail amène à une perte de 10 kilos, et pour moi à une chose bien plus importante que le poids : une patiente qui a retrouvé le sourire, qui n’a plus peur de manger une demi tablette de chocolat ou de boire un verre lors d’un moment agréable.

Et puis malheureusement il y a une deuxième catégorie de personnes, celles qui savent bien que leur poids n’est pas le fond du problème, que perdre quelques kilos ne changera rien, mais qui ne veulent pas faire l’effort de se remettre en cause. Généralement elles veulent surtout se donner bonne conscience et pouvoir dire à leurs amies « j’ai été voir une diététicienne, je n’ai pas perdu un gramme, je n’y peux rien ». Ce sont celles qui veulent qu’un miracle arrive, mais sans faire partie du travail à effectuer pour obtenir des résultats. Généralement c’est simple, elles ne reviennent pas au 2nd ou 3ème rendez-vous, me posent un lapin, ne me rappellent pas…Ça me rappelle ces résolutions du nouvel an dont je parlais ici-même il y a quelques années, et qui sont toujours autant d’actualité.

Je n’ai pas vocation à sauver le monde, je ne peux aider que les personnes qui désirent l’être, alors si vous m’appelez pour prendre rendez-vous, je compte sur vous pour faire les efforts pour vous placer dans la première catégorie. Vous n’êtes pas seule, le travail ne se fait pas seule et il est normal d’avoir un peu peur au départ (comme avant de prendre rendez-vous chez le dentiste) mais croyez-moi, les résultats peuvent être vraiment très importants si vous vous impliquez dans ce travail d’équipe.

oui mais moi c’est maintenant tout de suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut