Les tapas, un mode de consommation alimentaire social et typiquement espagnol

Outre quelques rencontres fameuses de mets espagnols avec mes papilles, ce qui m’a le plus marqué c’est le comportement alimentaire des espagnols. Ils sont les créateurs des tapas, les maîtres du partage alimentaire et de la convivialité. J’adhère à 100% et j’adore le concept et la philosophie. 

Dans l’acte alimentaire se mélangent plusieurs éléments : se nourrir, étancher sa faim, sa soif … bref se soulager de tensions physiques. C’est également un moment de pause entre deux activités, de relâchement, de calme plus ou moins important selon l’endroit où l’on se trouve. Souvent, on oublie que c’est également l’occasion de s’occuper de ses émotions. 

Lorsqu’on partage le repas avec d’autres personnes cela génère des émotions. Un sentiment de plaisir, d’appartenance à un groupe, de la convivialité, de la joie, de la passion, ou encore de la colère peuvent se dégager selon les discussions abordées. En revanche, si l’on choisi de manger seul, le repas est un moment intimiste, de « repli sur soi »  amenant des émotions comme la sérénité, la satisfaction, ou bien de l’anxiété ou tout autre sentiment du genre. Bref lorsque l’on mange on ne peut pas seulement « nourrir la machine » d’un point de vue énergétique, on ressent des émotions. Des émotions, qui d’ailleurs peuvent nous faire manger plus ou au contraire nous couper l’appétit.

Autre point souvent gênant : gérer la quantité consommée lors de repas en groupe. Qui n’est pas sorti de table le ventre trop rempli, gonflé à bloc car la maîtresse de maison, la mamie ou l’oncle nous ont incité à en « reprendre juste une cuillère », à « finir le plat car on ne va pas laisser ça », à « faire plaisir de manger un peu plus car tu n’es pas bien épais », à « finir ton assiette car il y a des enfants qui n’ont rien à manger dans le monde »… Manger à ce moment là, n’est simplement plus lié à un besoin énergétique mais à une gestion émotionnelle. Difficile de ne pas reprendre du plat quant il s’agit au passage de refuser l’amour de sa grand-mère, de sa mère ou encore de nier le temps passé à vouloir faire plaisir. De même, au restaurant si tout le monde choisit de manger 3 plats, comment arriver à n’en consommer que 2 sans susciter des questions et/ou devoir se justifier ?

Du coup, les tapas sont un moyen idéal d’associer repas festif, convivialité et gestion des quantités consommées en fonction de ses besoins et du moment présent. Il y a des jour où l’on a plus ou moins d’appétit, d’envie de manger. 

Comment se passe un moment « Tapas » en Espagne ? Vous êtes en petit groupe et vous commandez un tapas par personne autour de la table (5 tapas différents pour 5 personnes). Comme les quantités d’une assiette de tapas sont équivalentes à une assiette à dessert (en moyenne – à vérifier dans le bar où vous serez), même si vous piochez sérieusement dans les assiettes devant vous, vous n’aurez mangé QUE une assiette à dessert soit l’équivalent d’une demi-assiette chez nous. Pas de quoi culpabiliser, à mon sens !

Si vous n’aimez pas un plat, laissez-le aux autres convives. Si vous n’avez plus faim, laissez les autres terminer. Si vous avez encore faim : recommandez. Bref, c’est ultra-flexible. La commande s’adapte à vos besoins et à vos envies du moment sans avoir besoin de justifier que  vous n’aimez pas, vous n’en voulez plus, vous faites attention …. 

Lors de vos sorties en France, pourquoi ne pas essayer de commander 3 assiettes de plats différents pour 5 personnes (demandez des assiettes complémentaires et les couverts associés). Certes, ce n’est pas une pratique courante dans notre pays. Les serveurs risquent de vous regarder bizarrement, mais ça n’est pas interdit, n’hésitez pas à insister si besoin. Et, en groupe, il est plus facile de ne pas rester dans les conventions sociales. Essayez, et voyez comment vous vivez l’acte alimentaire sans cette pression sociale. Voyez si vous mangez moins et comment vous vous sentez en sortant de table physiquement (mal au ventre ? trop mangé ? juste bien ?) et émotionnellement (satisfait ? coupable ? heureux ?)

P1140015.jpg

P1140025.jpg

Les tapas, un mode de consommation alimentaire social et typiquement espagnol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut