MangerBouger qu’en pensez-vous ?

Dans les diverses discussions que j’ai pu avoir (que ce soit avec des patients ou avec des professionnels de santé) au sujet de la campagne d’information manger bouger, j’avoue avoir eu pas mal de retours négatifs. L’accusation qui revient souvent c’est l’apparente hypocrisie du concept :

« je vends un produit gras et sucré en disant mangez équilibré hein, c’est important ! ».

Je vous avais déjà expliqué tout ce qu’il y avait derrière cette campagne il y a quelques mois, la bonne volonté et le sérieux de tout ça, mais force est de constater que vous n’avez pas l’air convaincus.

J’aimerai donc avoir l’avis des internautes, de vous, de toi qui est en train de lire ce billet. Alors pour ou contre cette campagne ? hypocrisie ou réel effort d’équilibre alimentaire ? J’attends vos réponses dans les commentaires.

MangerBouger qu’en pensez-vous ?

7 commentaires sur “MangerBouger qu’en pensez-vous ?

  1. La majorité des téléspectateurs pensent que le bandeau « ne mangez ni trop gras, etc … » signifie que l’aliment présent dans le spot pub est sain, ni trop gras, ni trop sucré, ni trop salé.
    C’est toute une éducation à faire, ou à refaire, et ce dès l’école. Je trouve personnellement que la diététique n’est pas facile d’accès; je crois 1/3 des Français ne savent pas ce qu’est une lipide. Et c’est pourtant la base, de cette science tellement complexe.

  2. cml : c’est en effet un peu ce que je constate auprès de mes patients à propos de cette campagne, beaucoup voient ça comme une mention obligatoire que personne ne lit, une peu comme les petites lignes qui défilent dans les publicités pour des crédits bancaires, des offres spéciales et autres opérations nécessitant un petit texte juridique.

    Ensuite ceux qui s’intéressent vraiment à ce qui est écrit ne savent pas trop comment l’interpréter.

    Qu’est-ce qui vous vous amène à penser que c’est interprété à tord comme « c’est un aliment bon pour la santé » ?

    Pour ce qui est de la formation générale à la diététique et la nutrition, il y a en effet beaucoup à faire, c’est ce qui fait la nécessité du métier de diététicien, en libéral bien sûr, mais aussi auprès des écoles, des hôpitaux…

  3. Je trouve que cette campagne c’est un peu n’importe quoi : mettre un message « il faut manger des trucs équilibrés » justement alors qu’on fait la promo de produits gras et sucrés ça frôle l’hypocrisie !

  4. Si on s’en tien au strict slogan « mangez-bougez », je le comprends comme suis : « si vous mangez, faut avoir une activité physique pour éliminer, si tu manges des bétises il faut faire beaucoup de sport »
    Ca ne dit pas que le produit cité est équilibré, ni même qu’il faille manger équilibré. Juste que si on fait des folies il faut faire du sport pour compenser.

    Après si on va plus loin, c’est a dire sur le site et notamment dans la partie objectifs http://www.mangerbouger.fr/pnns/obj… on se rend compte que ça va plus loin. On trouve des conseil nutritionnels de base.

    Personnellement j’avais été sur le site une fois pour le survoler, mais sur les produits de consommation, ça se noie dans d’autres mentions légales et logos marketing (genre « produit de l’année »).

    Donc mangez-bougez, qu’est ce que j’en pense. Je suis ni pour ni contre, bien au contraire. C’est un début de sensibilisation, à confirmer par d’autres actions.

  5. Bonsoir,je n’y fait plus attention,les enfants la récitent par coeur puisque qu’elle passe en boucle à chaque passage pub..évidemment,je le prends pour une obligation légale des marques…on n’est pas dupe..des bonbons,des gâteaux ne feront jamais partisd’une alimentation équilibrée.C’est à nous, parent ,de faire l’éducation nutritionnelle à nos enfants et à mettre dans nos placards et frigo ce qui bon pour eux:tout simplement!

  6. Il est vrai que, la plupart du temps, ces messages apparaissent dans les publicités de barres céréales, plats préparés, nutella et autres produits pas forcément idéals sur le plan nutritionnel.
    Il est vrai aussi que l’on voit rarement une pub vantant les mérites d’un fruit.
    Cela peut amener le consommateur à se dire : « Si je fais du sport, j’ai le droit de manger du nutella » (par exemple). On met ainsi une condition sur l’autorisation de manger tel ou tel produit. Or ce n’est pas le message que veut faire passer le PNNS.
    De même, voir ce message apparaître souvent pour des produits gras, sucré ou salé peut aussi dire que tous les produits qui applique cette mention sont forcément des produits trop riche en sucre, sel ou graisse.
    Je pense qu’il faudrait un peu revoir cette campagne et plutôt inciter les groupes à dire qu’il faut consomer leur produit avec modération (Mais ça, on est pas près de le voir).

  7. N’ayant pas de télé chez moi (quel bonheur, je vous le recommande) je ne subis que très peu les publicités et donc ce message, mais lors de récentes vacances où j’ai allumé le téléviseur quelques heures, j’ai vraiment très très vite saturé de ces messages à répétition qui ressemble un peu à du bourrage de crane. Plus le temps passe plus ce message me donne l’impression de vouloir dire « ne venez pas vous plaindre si vous êtes gros, on vous aura prévenus ».

    Résumer la santé, la diététique et le bien être de chaque individu (individuel, unique…) dans cette petite phrase me parait finalement totalement illusoire. Surtout ça passe comme toujours totalement sous le silence des informations pourtant cruciales par exemple pourquoi le message apparait-il pour tel ou tel produit…

    On ne peut pas manger que des légumes bruts et du poisson vapeur, sans quoi nous aurions par exemple d’énormes problèmes de répartition d’énergie : il faut des glucides dans son alimentation. Apportés par une assiette de pâtes fraîches par exemple (et pas forcément du soda hyper sucré)… et hop un message mangerbouger sur la pub pour les pâtes fraîches… à quoi ça rime ?

    En analysant un peu les statistiques de mon blog, j’ai aussi vu qu’une des premières raisons qui amènent les visiteurs sur ce site, c’est la recherche d’informations autour de ce fameux manger-bouger… preuve que derrière ce message il y a aussi un cruel manque d’information que les spectateurs cherchent à combler (ça c’est bien)

    Bref la volonté de départ est utile, intelligente, mais comme bon nombre d’entre vous, je trouve que la mise en pratique est en décallage avec le message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut