Hél&è;ne AgeneauHél&è;ne Ageneau, diététicienne diplômée d'Etat

Parce que bien manger est une nécessité !

Recettes

Recettes de cuisine et conseils culinaires divers. Mes essais plus ou moins réussis !

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche, 14 octobre 2018

Tarte sucrée au potimarron ou à la citrouille

...ou la "tarte à la lanterne" comme l'appelle mon fils... vous allez comprendre pourquoi.

L'idée de départ était simple : creuser un potimaron, lui faire des yeux et une bouche qui fait peur pour transformer le cucurbitacée en lanterne d'Halloween.

Finalement en creusant correctement le potimarron j'ai pu récupérer environ 500 grammes de chair tout en conservant la structure de la lanterne suffisamment solide.

Plutôt qu'une énième soupe au potimarron, j'avais envie de faire quelque chose d'un peu différent, une tarte sucrée !

La recette que je vous propose aujourd'hui est relativement simple.

Tout d'abord faire une pâte brisée ou sablée classique. Pour tout dire j'ai oublié le sucre dans la mienne... et ça n'a pas manqué du tout, le "contenu" étant suffisament sucré pour équilibrer l'ensemble. Si le temps presse vous pouvez bien entendu utiliser une pâte toute prête, mais c'est tellement meilleur lorsque c'est fait maison, et c'est si simple à faire, voici ma recette personnelle :
225g de farine blanche T65, 125g de beurre demi-sel coupé en petits dés, 1 oeuf entier, 1 ou 2 cuillères à soupe de sucre. Je met tout dans le bold du pétrin ou du mixeur et c'est parti. Si besoin j'ajoute un peu d'eau ou de lait ou de lait de soja jusqu'à obtenir la consistance adaptée. Si vous utilisez du beurre doux vous pouvez ajouter un peu de sel.

Ca prend 3 minutes, le plus long étant la vaisselle :-)

Pour l'appareil : 500g de potimarron, 3 oeufs, 20 cl de crème (liquide, fraîche, de coco... comme vous voulez), 4-5 cuillères à soupe de sucre de votre choix, personnellement j'ai mis du sucre de fleur de coco qui possède un index glycémique plus bas que le sucre blanc rafiné ; épices diverses : une cuillère à café de canelle, une demi de gingembre en poudre et 1/4 de noix de muscade en poudre.

Commencer par faire cuire le potimarron à la vapeur puis le réduire en purée.

Pendant la cuisson du potimarron, dans un saladier, battre les oeufs avec le sucre, ajouter la crème et les épices.

Ajouter la purée de potimarron au mélange et verser sur la pâte à tarte.

Enfourner à 180°C pendant 35 minutes environ.

Je vous conseille d'ajouter des noix ou des noisettes concassées ou en poudre pour absorber un peu l'humidité de l'appareil. L'association potimarron-noix étant très agréable au goût.

A la sortie du four, on croirait presque une tarte au chocolat car les épices ont donné une jolie couleur marron automnale à l'appareil, mais au gout c'est très différent. Mon fils de 4 ans a adoré sa "tarte à la lanterne"... encore un excellent moyen de faire manger des aliments atypiques à un enfant sans forcément tomber dans les harricots verts vapeur ou épinards caoutchouc tristes à mourir...

 

jeudi, 19 octobre 2017

Recettes de l'atelier de cuisine "J'aime mes Salariés"

J'ai eu la chance d'animer le 12 octobre dernier à Talence un atelier de cuisine un peu particulier. Le contexte de la journée "J'aime mes Salariés" est de montrer très concrètement ce qu'il est possible de faire dans le cadre de l'entreprise pour y introduire les notions de bien être au travail, de convivialité, d'état d'esprit positif... Et l'une des premières choses qui vient à l'esprit des gens lorsqu'on aborde le sujet, c'est l'alimentation : comment transformer le sandwich pris "en speed devant l'écran" en moment à la fois satisfaisant pour l'employé et intéressant pour l'employeur. Tout le monde est gagnant si l'employé et l'employeur réussissent à transformer ce moment en quelque chose d'agréable, un moment de partage, d'échange inter-employés, d'alimentation équilibrée et rassasiante ... c'est donc tout l'intérêt de l'employeur de faciliter la mise en place de ce processus.

Concrètement donc, j'avais envie de proposer quelques recettes simples, rapides à préparer, qui peuvent aussi bien être individuelles (je prépare pour ma gamelle), que pour plusieurs personnes (je prépare pour moi ET mes collègues, à charge de revanche la prochaine fois), qu'à préparer sur place ensemble en peu de temps (chacun emmène quelques ingrédients ou alors on tourne d'une fois sur l'autre).

C'est ainsi que les 3 binômes de cet atelier ont préparé 5 recettes, en quelques dizaines de minutes et pour plusieurs dizaines de personnes, les quantités étant prévues pour "50 bouchées" par recette.

Mission réussie haut la main et fort appréciée de l'assemblée de la journée J'aime mes Salariés qui ont dégusté les préparations quelques minutes plus tard pour le déjeuner !

Voici la liste des recettes préparées :

Houmous et bâtonnets de cruditésHoumous et bâtonnets de crudités

 

Rillette de radis et crackers aux graines (à gauche)

 

Rillette de thon sur rondelles de courgette

 

Brochettes de Tomate/Mozzarella marinée

 

Brochette Pomme/Roquette/Jambon cru

 

J'avais également prévu des Champignons farcis au fromage mais il nous manquait un binôme pour l'éxécution de la recette.

Toutes les recettes sont ici en PDF : Atelier_cuisine_12_octobre_-_recettes.pdf

Les objections courantes sont le manque de temps mais surtout le manque d'espace et de matériel. Cela m'amène du coup à partager avec vous la petite histoire de cette journée. Il était prévu que j'aurai à disposition une partie de la cuisine collective de la crèche du Chateau de Thouars où se déroulait l'évènement. La communication ayant visiblement eu un peu de mal à passer, lorsque j'ai débarqué à 8h du matin avec mes légumes et mes couteaux, on m'a refusé l'usage de la cuisine... l'équipe de choc de Feel Good Manager s'est démenée et m'a trouvé... la petite cuisine de l'association Talence Innovation à quelques mètres du chateau, imaginez un petit local de quelques dizaines de mètres carrés avec une toute petite cuisine de la taille de celle qu'on trouve en général dans un appartement. Côté équipement : pas de four, pas de plaques de cuisson ! Finalement quoi de plus représentatif des conditions réelles des salariés ? Et pourtant dans ces conditions nous avons réussi à préparer dans la bonne humeur de quoi nourrir une cinquantaine de personnes !

 

La cuisine de Talence Innovation

Votre entreprise est intéressée par ce type d'atelier ? N'hésitez pas à me contacter. Nous pourrons discuter de la manière de mettre ça en place en fonction de vos envies et de vos besoins.

Et une fois de plus, merci à Olivier Bouillaud pour les photos !

jeudi, 6 juillet 2017

Recette de curry végétarien rapide

Recette simple et rapide pour un soir en semaine : le curry de légumes. 

Faire cuire à la vapeur 10 à 15 minutes : 2 courgettes, 2 carottes, 3 pommes de terre. Pendant ce temps, dans un wok ou une sauteuse, faire cuire dans de l'huile d'olive ou de l'huile de coco, un oignon, des épinards surgelés et des petits pois surgelés. Ajouter un verre d'eau chaude et couvrir. Laisser cuire 5 minutes. 

Ajouter les légumes cuits à la vapeur, les épices de curry, 20cl de crème de coco, de la coriande (fraiche ou surgelée), saler. 

Goûter, rectifier l'assaisonnement et servir. Bon appétit !

Variante : Vous pouvez ajouter des pois chiches à cette recette, remplacer la pomme de terre par de la patate douce ou d'autres légumes secs. Vous pouvez aussi accompagner ce curry avec du quinoa ou du riz basmati. 

jeudi, 1 juin 2017

Pavlova aux framboises

Je reviens avec cette recette après un long moment sans avoir posté d'article. En ce moment, je teste pas mal de recettes (cuisine, produits cosmétiques et ménagers) avec des réussites et ... quelques loupés ;-). Cela me prend du temps et avec la vie quotidienne, j'accumule du retard ... Allez, je vous livre une des recettes qui a bien fonctionnée : un Pavlova aux framboises. 

Ce dessert, est très léger et peu sucré malgré la meringue. Il est simple à réaliser et fait son petit effet lorsque vous l'apportez sur la table. Il s'agit d'un "gâteau" en 3 couches : meringue / chantilly / fruits.

Ce pavlova contentera 6 gros gourmands ou 8 petits. Ajustez les ingrédients en fonction du nombre de convives et/ou de la richesse des plats consommés juste avant.

Pour ce pavlova vous aurez besoin :

- 4 blancs d'oeufs

- 200g de sucre

- 1cc de vinaigre blanc ou jus de citron

- 1CS de Maïzena

- 300ml de crème liquide à 30%

- 500g de framboises fraîches ou surgelées (que vous ferez décongeler au frigo au préalable).

1ère étape : la meringue

Préchauffer votre four à 120°C.

Dans un saladier ou un cul de poule, mettre les blancs d'oeufs avec le vinaigre. Les battre en neige. Lorsque les blancs sont montés mais peu ferme, ajouter progressivement la maïzena puis le sucre cristal (ou sucre glace mais je n'en n'ai pas). 

Sur une lèche-frite, déposer un papier silicone (ou papier cuisson). Verser délicatement dessus la meringue crue et former un cercle épais de 3 à 5cm à l'aide d'une spatule en silicone. 

Laisser cuire 1h10 à 1h30 selon les fours jusqu'à ce que la meringue craquelle sur les bords. La sortir et la laisser refroidir complètement. 

2ème étape : la chantilly

Mettre la crème liquide dans un saladier et mettre au frigo plusieurs heures (voire 1 nuit entière). Une fois la crème et le contenant bien froid, battre la crème jusqu'à ce qu'elle soit bien montée et ferme. Il n'est pas nécessaire de sucrer la chantilly, la meringue apportant largement le goût sucré.

3ème étape : le dressage (A faire au dernier moment, juste avant de servir)

Mettre le cercle de meringue sur votre plat de service. Etaler la chantilly délicatement. Déposer les framboises dessus, et, si vous en avez, saupoudrer de sucre glace. 

Servir et déguster !

Astuce : cette recette peut-être "véganisée". A la place des oeufs, utilisez du jus de pois chiche froid (250ml environ) et à la place de la crème fraîche, utilisez de la crème de coco froide. 

Astuce n°2 : vous pouvez utiliser tous les fruits que vous aimez. Sachez seulement que plus les fruits seront acides, meilleure sera l'alliance des saveurs. 

 

jeudi, 2 mars 2017

Tout est bon dans le flocon : cookies aux flocons d'avoine

Aujourd'hui découvrons un peu plus un produit que nous utilisons trop peu : le flocon d'avoine.

tout-est-bon-dans-le-flocon.jpg
tout est bon dans le flocon

Oui je sais, en fait vous connaissez bien le flocon d'avoine, le truc hyper sec que les amateurs de lait humidifient pour leur petit déjeuner, ah oui le porridge, ouais bof, c'est pas votre truc. Ça globalement c'est ce que 90% de mes patientes évoquent lorsque je leur parle de cette céréale.

Mais ce qu'il faut savoir c'est que les flocons d'avoine peuvent servir d'ingrédient de base dans plein de recettes de pâtisserie. Aujourd'hui j'ai envie de partager avec vous mon improvisation autour de cookies aux flocons d'avoine. L'idée est de remplacer une partie de la farine blanche (index glycémique élevé) par une céréale peu transformée (le flocon est légèrement chauffé à la vapeur et aplati).

cookies-flocons-d-avoine.jpg
Préparation des cookies aux flocons d'avoine

Une fois cuit, il n'y a plus qu'à déguster.

cookie-flocons-d-avoine.jpg
un cookie aux flocons d'avoine

Les flocons apportent de la texture, du craquant par endroit, du moelleux à d'autres, bref, génial pour le cookie. Je n'ai pas de recette particulière à vous donner, prenez plutôt celle que vous avez l'habitude de réussir et commencez par remplacer un tiers de la farine par des flocons d'avoine, voire la moitié si vous êtes plus aventureux. Les pépites de chocolat ou les noix/noisettes concassées ont également tout à fait leur place. L'idée c'est comme toujours : expérimenter et s'amuser !

jeudi, 27 octobre 2016

Mousse légère coco/citron

Voici le dernier test culinaire. Après la mousse au chocolat au jus de pois chiche, voici une mousse coco/citron. A la base, j'étais partie pour faire une mousse au citron d'une recette de chez Marmiton. Il me fallait de la crème et du mascarpone. Les avis disaient qu'avec des blancs en neige à la place de la crème c'était mieux. Je me dis ok mais je remplace les œufs par le jus de pois chiche, pour voir ... Première dérive par rapport à la recette de base... Puis en cherchant le mascarpone dans mon frigo : je découvre que je n'en ai pas. Mais j'ai toujours envie de faire cette mousse car je suis en cuisine avec mon fils et qu'une fois l'atelier cuisine parti, c'est une véritable punition que d'arrêter (d'ailleurs nous on le prive de cuisiner c'est plus efficace que de le mettre au coin !!!). Me voilà donc en improvisation (alors que j'étais vraiment partie pour suivre la recette, je vous le jure ;-D). Pas de mascarpone, tant pis j'ai de la crème de coco et de l'huile de coco. On va essayer !

mousse-legere-noix-de-coco-citron-pois-chiches.jpg
Mousse coco citron

Mousse légère coco/citron pour 6 personnes, mode d'emploi : 

Ingrédients : Le jus de pois chiche d'une boîte de 200g, 20cl de crème de coco, 50-60g de sucre, 100ml de jus de citron, 4CS bombée de noix de coco râpée réduite en poudre, 2CS d'huile de coco rendue liquide. Zestes de citron pour décorer (facultatif)

La veille, idéalement, mettre le jus de pois chiche et la crème de coco au frais. Étape que je n'ai pas faite, étant donné l'improvisation. 

1ère étape : monter le jus de pois chiche en neige . Mettre le jus dans un saladier, ajouter une pincée de bicarbonate de soude et battre durant plusieurs minutes (5 à 10 environ). Il monte plus facilement si le jus et le saladiers sont bien froids. Une fois monté, réserver dans un plat.

2ème étape : faire une chantilly de coco. Mettre la crème de coco et la battre plusieurs minutes pour qu'elle mousse et monte/épaississe un peu. Comme ça ne montait pas (crème pas assez froide), j'ai ajouté de la poudre de coco rapé (préalablement mixée au robot pour faire une poudre fine).

3ème étape : Préparer l'appareil au citron. Mesurer 100ml de jus de citron, ajouter 50g de sucre et 2CS d'huile de coco liquide. 

4ème étape : Mélanger la crème coco avec l'appareil au jus de citron. Ajouter la mousse de pois chiche et l'incorporer doucement avec une maryse. 

5ème étape : Dresser dans des ramequins et mettre au frais durant quelques heures. 

Bon appétit !

Voici donc une recette totalement improvisée, agréable à manger car légère en bouche et beaucoup moins calorique que la recette de base. 

La morale de l'histoire c'est qu'une fois de plus il ne faut pas hésiter à adapter les recettes en fonction de ce dont on dispose. Plus on le fait plus on arrive à le faire naturellement. "Pas de beurre ? Alors le beurre c'est quoi ? C'est avant tout du gras plutôt solide à température ambiante mais qu'on peut faire fondre en le chauffant pour le lier à autre chose... Qu'est-ce que j'ai qui pourrait amener au même résultat ? Ah l'huile de coco ça pourrait peut-être le faire ?..." Ça fonctionne pour beaucoup de choses à partir du moment où on accepte d'essayer. Au début il vaut juste mieux faire des petites portions histoire de ne pas devoir manger pendant une semaine un dessert vraiment raté.

 

jeudi, 14 avril 2016

Blancs neige à base de jus de pois chiche - mousse au chocolat végétalienne !

Hein, qu'est-ce qu'elle raconte encore la diététicienne ? Elle a pris un coup de soleil sur la tête ?

Ces derniers temps je m'intéresse pas mal aux recettes végétariennes et végétaliennes. A titre personnel je consomme encore des produits animaux de temps en temps mais j'expérimente beaucoup de choses, notamment pour proposer des informations précises à mes patients.

J'ai donc voulu tester une mousse au chocolat sans oeufs et végétalienne... Alors si je maîtrise le chocolat chantilly (incorporer du chocolat fondu dans de la crème liquide montée en neige), ce qui permet donc de se passer d'oeufs... mais grimper à l'étape "végétalienne" montait encore le niveau d'un cran.

C'est sans compter nos amis les pois chiches et surtout leur jus, qui contient une grande quantité d'albumine, l'élément qui rend les blancs d'oeufs mousseux !

Ni une ni deux je teste, j'ouvre ma boîte de conserves (on préfère celles en verre pour le contenu généralement de meilleure qualité [qu'on ne peut pas masquer derrière l'opacité de la boîte en acier] et l'absence certaine de bisphénol A dans le revêtement intérieur]), je mets les pois chiches de côté pour une autre préparation et verse le jus dans le saladier du batteur.

fouetter-jus-de-pois-chiche.jpg

Quelques minutes de fouet plus tard, le verdict tombe : c'est dingue, ça monte aussi bien que du blanc d'oeuf, c'est super ferme, blanc, brillant et ça n'a pas spécialement goût d'autre chose que de blanc d'oeuf !

jus-de-pois-chiche-montes-en-neige.jpg

jus-de-pois-chiche-neige-ferme.jpg

Il ne me reste plus qu'à incorporer délicatement mon chocolat fondu (200g pour 20cl de jus monté - choisissez un chocolat que vous appréciez, plutôt gras et pas trop fort en chocolat pour éviter de ressentir le besoin de rajouter du sucre) et le tour est joué.

incorporation-jus-de-pois-chiche-en-neige-et-chocolat.jpg

Direction le frigo pour quelques heures et c'est prêt à déguster.

mousse-chocoloat-jus-de-pois-chiche.jpg

Et pour les moustaches de chocolat, ça fonctionne tout aussi bien ;-)

moustaches-mousse-chocoloat-jus-de-pois-chiche.jpg

Là où c'est fort, c'est qu'on peut utiliser ces blancs-neige pour absolument tout type de préparation où on utiliserait habituellement des blancs d'oeuf : meringues, macarons, gâteaux type savoie, ... bref tout est possible... et si vous ne dites rien, personne ne se rendra compte que ça n'a pas été préparé avec des oeufs.

jeudi, 16 juillet 2015

Tarte aux abricots facile et rapide

Mon fils de 18 mois est très actif et curieux. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui explique le fait que je poste très peu en ce moment ;-)

Alors pour éviter les bêtises dès que je suis en cuisine, je l'initie doucement. Du coup, nous cuisinons beaucoup ensemble et il adore ça. Voici donc le fruit de notre recette à 4 mains : 

Pour confectionner une tarte pour 6-8 personnes, il vous faut : 

- une pâte à tarte (sablée ou brisée) toute prête (ou encore mieux : la faire soit-même)

- 1kg d'abricot

- 3 CS de sucre en poudre

- 6CS de flocons d'avoine

- 4CS de noix de coco râpée

- des pépites de chocolats

La réalisation : 

Dérouler le fond de tarte dans un moule. Piquer à la fourchette. Étaler sur le fond de tarte les flocons d'avoine et la noix de coco puis 2CS de sucre. Nettoyer, dénoyauter et couper les abricots. Les déposer sur la couche de coco/flocons/sucre. Saupoudrer la dernière cuillère de sucre sur les abricots. Ajouter les pépites de chocolat et quelques noisettes de beurre salé si ça vous tente. Enfourner dans un four chaud à 180°C et laisser cuire 30 minutes. Laisser refroidir et déguster tiède ou froid selon vos préférences.

Pour info mon fils a : saupoudré la coco, flocons d'avoine et sucre en poudre, retiré tous les noyaux des abricots et piqué le fond de tarte. Ensuite il a joué avec les noyaux et un saladier en plastique (je mets dans le saladier, je le vide ... il adore et ça peut durer un moment :-) pendant que je positionnais les abricots sur la tarte. 

Un bon atelier cuisine avec des enfants lorsqu'il fait trop chaud pour sortir (ou trop froid en hiver si on change de fruits ;-)). 

Tarte-aux-abricots-rapide.jpg

Alors forcément ça n'est pas super joli (surtout la pâte toute prête, j'ai un peu honte) mais l'alimentation est aussi une affaire de compromis. C'est un point que je rappelle souvent en consultation : il vaut mieux faire un peu que rien du tout sous prétexte que ça ne sera pas parfait (c'est valable tout aussi bien pour un pot au feu où on met un peu tout en vrac dans une cocotte qu'une salade "césar" avec surtout des légumes au pif en fonction de ce qui reste dans le frigo).

jeudi, 12 février 2015

Madeleines au chocolat : mais comment faire ?

20141119192041-OLB_0990.jpg

Parfois on se sent un peu bête quand après avoir trempé des madeleines dans une casserole de chocolat, ça ne rend pas du tout comme ce à quoi on s'attendait et encore moins aux madeleines de son enfance.

Il y a quelques jours, par le plus grand des hasards, j'ai eu la réponse : après cuisson des madeleines, on les démoule, on nettoie un peu le moule si il faut et ensuite il suffit de tapisser les moules avec un peu de chocolat et remettre les madeleines à leur place en les enfonçant un peu si besoin pour bien étaler le chocolat partout. On met au frais quelques minutes pour que le chocolat durcisse bien avant de les démouler.

Le résultat est nickel, j'ai enfin retrouvé ce que je cherchais !

20141119192203-OLB_1007.jpg

jeudi, 15 janvier 2015

Cuisiner c'est pas compliqué

riz-brocoli-saucisse.jpgOn a toujours fait croire que cuisiner c'était quelque chose de complexe, qui prend du temps, qui nécessite une recette, des essais, ... et ça n'est pas la vague d'émissions télé sur la cuisine qui arrange les choses : "vous avez 3 heures pour faire un gâteau parfait", "2 heures pour un plat d'exception".... STOOOOOOOOOOOP...

Moi j'aime bien aussi "vous avez 17 minutes pour un diner tout bête mais un minimum équilibré sachant que vous devrez inclure dans ce temps un changement de couche, répondre à un coup de fil d'une copine et faire la vaisselle car la casserole sur laquelle vous comptiez est restée dans l'évier depuis hier soir !"

Non mais c'est vrai, on n'est pas tous des top chefs en puissance, dans une immense cuisine de rêve, avec un commis pour la pluche et un autre qui nettoie tout :)

Bon faisons du concret autour de ce constat simple : légumes et féculents n'ont pas des temps de cuisson très éloignés...

Mise en pratique :

1/ faire bouillir un grand volume d'eau, y mettre un peu de sel.

2/ pendant que l'eau chauffe, détailler un brocoli (frais) en fleurettes (le couper en morceaux quoi).

3/ mettre la quantité de riz qui vous plait dans l'eau bouillante puis y ajouter les brocolis.

faire-cuire-riz-legume-en-meme-temps.jpg

4/ si ça vous dit, utilisez le temps pendant lequel ça cuit (une dizaine de minutes) pour gérer la couche, la copine... ou pour améliorer un peu la recette, genre émincer (couper) un oignon et mettre les morceaux dans l'eau aussi.

5/ égouttez et mangez. Si personne ne vous regarde et que vous avez très faim, vous pouvez même manger directement dans la casserole !

riz-brocoli-saucisse-epices.jpg

riz-brocoli-saucisse-recette.jpg

- Au lieu de saler l'eau au départ vous pouvez ajouter un peu de sauce soja après l'égouttage. Si vous n'avez pas de couche à changer ou de copine au téléphone vous pouvez en profiter pour faire revenir des lardons ou des rondelles de saucisse dans une poêle ou faire une petite omelette pendant que le riz/les légumes cuisent.

- Vous pouvez remplacer le riz par des pâtes, les brocolis frais par des surgelés (reportez-vous alors au temps de cuisson conseillé sur les emballages). Selon la saison vous pouvez aussi remplacer les brocolis par des carottes, des petits pois frais, ...

- Avec l'expérience vous deviendrez maitres et maitresses du temps de cuisson, pour savoir à quel moment mettre quels aliments, genre commencer la cuisson du riz, faire cuire 5 minutes puis seulement alors ajouter un légume qui cuit vite (des tomates ?)

Ainsi de suite, vous voyez on peut sortir un plat sympa, équilibré (légumes, féculents, protéines, ...) sans y passer trois plombes. Ça laisse ensuite plus de temps pour bouquiner, papoter autour d'une tisane, écrire un billet de blog...

Je pense qu'il y a un temps pour tout, j'adore passer 3 heures pour faire ce fameux gâteau parfait, mais le soir en semaine, il y a des jours où j'ai surtout faim et besoin de sustenter cette faim, et je vous assure qu'il y a des moyens de faire ça plutôt correctement (n'en déplaise aux puristes), sans y passer 3 heures ni passer par la case plat tout prêt.

riz-brocoli-saucisse-resultat.jpg

- page 1 de 10