Des fruits sur votre balcon : les tomates cerises

La semaine dernière je vous parlais du plaisir de faire pousser des herbes aromatiques dans vos jardinières, j’espère que vous avez été acheter quelques graines et que vos semis sont plantés (ça commence à être le moment, mettez tout ça à l’intérieur près d’une fenêtre pour commencer).

Alors cette semaine pourquoi ne pas aller plus loin et faire pousser des fruits ?

Je sais que ça va en faire sourire pas mal, mais pour avoir testé, il est possible de faire pousser des fraises des bois dans une jardinière mais aussi des tomates cerises ! Des fruits miniatures en quelque sorte, mais tout à fait adaptés à nos petits espaces urbains.

Les tomates cerises

Au départ une idée un peu saugrenue et des plants donnés par un ami des graines offertes par une autre amie. Je me suis lancée, les deux en parallèle pour voir ce que ça donne.

Les semis c’est toujours marrant à voir évoluer, jour après jour. Si vous avez des enfants, c’est un jeu génial, à rapprocher du levain qu’on regarde monter dont je vous avais parlé il y a quelques temps.

Quand les semis sont bien levés, vous pouvez les transférer dans une jardinière. Je vous recommande le plus gros modèle que vous puissiez mettre à votre fenêtre ou pour ceux qui ont un balcon, carrément un grand bac dans lequel vous pourrez mettre beaucoup de terreau.

En effet même si ces plants sont aujourd’hui tout petit ils vont grandir, et quand vous aurez des fruits, les plants vont consommer beaucoup d’eau. Si la jardinière est trop petite vous allez devoir arroser systématiquement tous les jours quand il fera un peu chaud. Autant j’aime avoir des plantes, autant je ne veux pas en devenir esclave.

N’hésitez pas à passer votre jardinière dehors quand il faut beau et la rentrer si les températures sont un peu basses (en gros, éviter le gel).

Ensuite quand les plants sont costauds (et les températures plus clémentes) laissez les vivre leur vie dehors, en arrosant régulièrement, jusqu’à ce que les tomates soient bien formées.

On conseille quand elles commencent à rougir de ralentir un peu sur l’arrosage histoire qu’elles ne se gorgent pas d’eau et éclatent et afin qu’elles concentrent un peu ce goût sucré qui fait leur succès.

Ensuite il n’y a plus qu’à récolter, et je peux vous assurer que vous ne serez pas peu fière de déguster vos tomates cerises entre ami(e)s !

Des fruits sur votre balcon : les tomates cerises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut