Détournement de soupe

soupe déshydratéeUn des plats qui caractérise mon voyage à vélo est : spaghetti 3 minutes cuit dans une soupe déshydratée (type sachet Knorr). Pourquoi cet assemblage quelque peu étrange ? Tout simplement pour des raisons de poids et de consommation de gaz de mon petit réchaud de camping.

En effet, en France, la plupart des sauces sympa sont soit en format conserve soit en briques. Elles sont donc beaucoup trop lourdes ou fragiles pour le voyage. Il en existe quelques unes en sachet mais elles manquent cruellement de choix, de goût et d’originalité (3 fromages, champignons).

Afin de rendre les pâtes moins monotones, j’ai donc essayé de cuire mes spaghettis dans une soupe lyophilisée. La première que j’ai testé était une soupe aux légumes de méditerranée avec de vrais morceaux de légumes. Un succès après avoir roulé toute la journée ! Fort de cette réussite, j’ai réitéré l’expérience avec d’autres soupes : à la tomate, aux champignons, aux poireaux/crevette et dernièrement à la patate douce/potimarron de la marque Knorr.

Cette alliance fonctionne très bien et nécessite simplement de cuire les pâtes dans un volume d’eau moins important que d’habitude :  750 ml pour 2 personnes (même si le sachet de soupe est pour 3 personnes). Personnellement, j’utilise des spaghetti 3 minutes Panzani car les autres à cuisson rapide sont creuses et ressemblent plus à des longs macaroni qu’à des spaghettis. Si vous avez du temps ou que vous êtes chez vous, n’hésitez pas à utiliser des spaghettis traditionnels.

Important, l’utilisation de sachet de soupes ne remplace pas de « vrais » légumes. Elle permet simplement pour des personnes pressées ou en camping de cuisiner un plat simple et plus alléchant que de simples pâtes à l’eau.

soupe déshydratée

soupe déshydratée

Détournement de soupe

Un commentaire sur “Détournement de soupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut