Je ne fais par faire de régime… mais alors c’est quoi un diététicien ?

La semaine dernière je vous expliquais comment je travaillais et surtout comment je ne travaillais pas. Alors bon nombre d’entre vous doivent se dire : est ce que c’est vraiment une diététicienne puisqu’elle ne fait pas faire de régime ?

La diététique vient du grec « diaitêtikos » qui signifie « Partie de la médecine et de l’hygiène qui s’occupe d’adapter le régime alimentaire aux besoins particuliers des individus ». La diététique est donc la science de la consommation alimentaire. Elle intègre une dimension culturelle et à pour but d’ajuster au mieux les aliments afin de préserver le corps en santé ou d’améliorer la santé.

Pour caricaturer la diététique s’occupe de l’hygiène de vie des gens au sens large.

La nutrition en revanche est une science qui s’intéresse aux relations entre les organismes vivants et les aliments. Elle a permis de savoir quels étaient les nutriments indispensables au corps humain et dans quels aliments on trouvait ces différents nutriments. La nutrition s’intéresse au « pourquoi mangeons nous ? » alors que la diététique creuse le « comment mangeons nous ? ». Le but de ces deux science est de chercher à préserver la santé corporelle et éviter / retarder / guérir certaines maladies.

Un diététicien va donc avoir pour mission d’aider ses patients à ajuster au mieux sa façon de manger afin « d’être en santé » comme dirait les canadiens. Il existe de multitudes façons d’aider les gens à maintenir leur santé. Toutes partent des bases posées par la nutrition. Les conseils, cependant, diffèrent selon les diététiciens en fonction de leurs propres sensibilités.

Certains sont plus réceptifs au côté scientifique, ils vont donc prodiguer des conseils alimentaires précis sur le choix et les quantités à consommer (éviter, préférer, à telle dose, tant de kilo calories …).

D’autres sont plus sensibles au côté culturel de l’alimentation. Ils vont orienter leurs conseils sur les meilleures façons de préparer tel ou tel plat afin de préserver certains nutriments ou tout simplement parce que le plat n’en sera que meilleur.

Enfin, certains trouveront un compromis, un entre deux dans ces deux visions et prodigueront à la fois des conseils précis en matière de choix, de quantité alimentaires  mais également, essayeront de transmettre le plaisir de manger adapté à la culture du patient.

Vous pouvez donc constater qu’il n’existe pas UNE diététique mais DES pratiques diététiques qui sont intimement lié à la personne qui exprime ses conseils diététiques. 

C’est ce qui explique pourquoi lorsque vous contactez un diététicien, il ne va pas forcement travailler de la même manière que son « voisin de pages jaunes » 🙂 mais pour autant ce n’est pas un charlatant.

Dernière chose, la diététique est une science très jeune. Il est donc normal que certaines hypothèse soient réfutées quelques années plus tard. C’est comme cela qu’on s’est rendu compte que les matières grasses n’étaient pas si mauvaise que cela pour la santé, à condition de mieux les choisir et de les doser, car les supprimer totalement était néfaste pour la santé des gens. les choses bougent … et tant mieux. Cela prouve notre capacité à évoluer et nous aide à avancer.

Je ne fais par faire de régime… mais alors c’est quoi un diététicien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut