Recette improvisée de tarte aux poireaux… ou bilinis/tarama ?

Hier soir j’avais prévu de faire une tarte aux poireaux. Les poireaux reviennent tranquillement dans une grande poêle, la pâte est étalée dans le moule à tarte et je prépare l’appareil avec 4 œufs, une briquette de crème liquide, du sel et du poivre, le tout bien battu. Je sors le gruyère râpé du frigo et là je vois un petit pot de tarama, oublié derrière des yaourts et qui regroupe 2 points importants : la date de péremption est très proche et à la vue de ce pot, j’ai bien envie de blinis avec du tarama.

Problème : Je n’ai pas de blinis tout faits et pour les faire moi-même ça va être difficile : je viens de mettre mes 4 derniers œufs dans la tarte et c’est pourtant indispensable dans la pâte à pancakes ou blinis. Pour corser le tout je n’ai pas non plus de yaourt nature comme demandé sur ma recette (je n’en ai que des avec des morceaux de fruits). Autant vous dire que c’est mal parti.

Mais c’est là que la magie de l’improvisation culinaire débarque. Ne croyez pas que s’il vous manque 1 ingrédient c’est fini vous n’avez plus qu’à abandonner la recette, on trouve bien souvent des moyens de s’en sortir.

Première chose, mon appareil pour la tarte aux poireaux contient mes 4 oeufs, 3 auraient été suffisants. De la crème aussi (crème, yaourt, lait… il y a des points communs…) Du sel, du poivre. Parfait pour mes blinis.

Allez c’est parti, je prélève 1 quart de mon appareil pour la tarte pour m’en servir de base pour mes blinis. Je rajoute un peu de lait pour retrouver un volume un peu plus important pour la tarte aux poireaux et m’attaque à la suite de la recette des blinis.

Farine, un peu de lait, de la levure. Je laisse reposer quelques minutes pendant que je finis de m’occuper de la préparation de la tarte que j’enfourne et je retourne aux blinis.

Une grande poêle (je n’ai pas de poêle spécifique mais ça n’est pas bien grave), une grande cuillère et je fais plusieurs petits pâtés de pâte. Je laisse cuire doucement et c’est prêt à déguster, chaud avec le tarama bien frais qui contraste et fait ressortir ses saveurs.

Mon entrée improvisée est très riche (le tarama c’est très très gras) et imprévue… ma tarte aux poireaux était déjà censée fournir l’apport énergétique du dîner, alors que faire ?

Réponse la semaine prochaine !

Recette improvisée de tarte aux poireaux… ou bilinis/tarama ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut