L’art de sortir de table en ayant bien mangé … mais pas trop

Les rues commencent à scintiller, la nuit tombe à 17h, les magasins parent leurs vitrines , les jouets débarquent dans les rayons … bref Noël approche …

Contrairement à ce qu’on pense, la période de noël n’est pas si simple et heureuse qu’on souhaiterait nous le faire croire.

Premièrement, tout le monde n’apprécie pas forcemment ce qu’il représente.

Mais aussi, certaines angoisses remontent à la surface … Anxiété du type : « j’ai fait super attention jusqu’à présent, je sais qu’à noël je ne vais pas pouvoir me contrôler et du coup tous mes efforts vont être ruinés. Je vais surement reprendre mes kilos durement perdus ! » Je sais j’exagère … rien qu’un peu 🙂

C’est pourquoi, pour toutes les personnes qui seraient concernées par le stress de la reprise de kilos, cette année, je vous propose de mieux vous préparer à ces festivités, de manière à les aborder avec sérennité, laisser de côté les angoisses et garder auprès de vous le plaisir.

Notre corps est bien fait puisqu’il met à notre disposition deux sensations physiques qui nous permettent de savoir quel est notre « besoin en énergie ». Qu’est ce que le « besoin en énergie » ? C’est tout simplement la quantité d’énergie dont le corps à besoin pour fonctionner, soit la quantité de nourriture que nous pouvons ingérer sans risque de débordement.

Ces deux sensations sont la faim et la satiété. Je vous entends déjà penser : « oui, ben c’est pas un scoop ! je le sais tout ça. » Alors la question est : pourquoi la plupart des gens ne suivent pas ces sensations puisque c’est si simple que ça ? Tout simplement, parce qu’il faut avoir le réflexe de s’écouter, de faire attention à soi, à son corps et aux messages qu’il nous laisse. Attention, c’est bien différent du nombrilisme ou de l’égoïsme, il s’agit de percevoir les signaux corporels afin de modifier nos actions. Pour résumer, c’est la tête qui doit suivre les indications données par notre corps.

Au début de notre vie, c’est ce que nous faisons tous : les bébés pleurent lorsqu’ils ressentent la faim et ferment la bouche ou détournent la tête lorsqu’ils sont rassasiés.

En grandissant, on oublie tout ça et c’est la tête qui prend le commandement. Du coup, on peut manger parce qu’on est en colère, pour se faire plaisir, pour décompresser, pour combler un stress … mais plus vraiment parce qu’on a faim donc qu’on a besoin d’énergie ! Notre prise alimentaire n’est donc plus du tout adaptée à nos besoins fondamentaux. C’est ce qui peux expliquer une prise de poids ou une difficulté à maintenir une stabilité pondérale.

Je vous invite dès à présent à retrouver un équilibre (alimentaire et corporel) afin de mieux vous connaître, d’anticiper vos « faiblesses » et de savoir ce qui vous fera vraiment plaisir à manger cette année.

Pendant plusieurs jours (5 à 8) essayez de vous écouter. Posez vous les questions suivantes et essayez d’y répondre :

– Dans quel état d’esprit suis-je ?

– Ai-je faim, envie ou pas envie de manger ?

– Est ce que ce que je suis en train de manger me plait ? Sinon, qu’aurais-je préféré à la place ? Pourquoi, je ne l’ai pas fait ?

– Suis-je rassasié ? Est ce que je me sens lourd(e) ? Ai-je encore faim ? Ai-je encore envie de manger ?

En fonction de vos réponses, vous pourrez réajuster votre prise alimentaire (les quantités ou le choix des plats). Cet exercice vous permet également de mieux ressentir vos sensations corporelles et de mieux cerner ce qu’elles « veulent dire ».

En continuant ainsi à vous poser machinalement ces questions, durant les repas, vous arriverez au repas de noël en sachant à quel moment où vous pouvez vous arrêter de manger car vous n’avez plus faim (après à vous de choisir de les suivre ou non) et/ou moins de plaisir à manger ce qui est dans votre assiette.

A vous de jouer !

L’art de sortir de table en ayant bien mangé … mais pas trop

Un commentaire sur “L’art de sortir de table en ayant bien mangé … mais pas trop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut