Le Nutella déchaîne les passions !

Mon billet sur le Nutella à suscité bon nombre de réactions et ma réponse ne tenant pas en 2 lignes, j’ai décidé de partager mon avis sur les questions soulevées dans un nouveau post. En tout cas merci pour ces avis, c’est agréable de voir un débat animé ici.

« Interdire, avoir de la volonté, bannir… » Tous ces termes font références à un contrôle (mental) de soi, or se nourrir est censé être un acte spontané, intuitif. Donc à 100 lieux de ce qu’on nous impose lorsqu’on veut faire un régime.

Pour être claire, plus on s’interdit de manger un aliment, plus on le diabolise (on ne doit pas en manger, le supprimer, l’interdire des placards, …) plus on risque de mettre cet aliment sur un piédestal… et à la longue, on craque ; puis on s’en veut et on se jure mentalement qu’on ne nous y reprendra plus, que cette fois on aura de la volonté… bref le cercle vicieux commence.

Avez-vous vraiment envie d’avoir peur de manger, peur de vous-même alors que se nourrir devrait être un acte naturel ?

A force de mentaliser ce qu’on doit manger et de culpabiliser dès qu’on transgresse les règles, on en vient à développer un trouble alimentaire, différent de l’anorexie ou la boulimie, mais tout aussi dangereux pour la santé et douloureux.

Deuxièmement, comme je l’expliquais dans l’article, nutella ou pain+beurre+confiture (oui, oui je confirme que bon nombre de français font ça … et ça n’est pas une honte.) du point de vue calorique c’est presque pareil. Je suis d’accord que tout dépend de la quantité de nutella sur le pain ; mais en consommer de temps en temps ne va pas vous faire de mal. Ca n’est pas du cyanure ! Donc le terme de « poison » est excessif (à mon goût). 

Je suis d’accord sur le fait que les acides gras du nutella ne sont pas terribles (AG saturés … tout comme dans le beurre 😉 mais à moins de manger bio, uniquement des aliments frais et de cuisiner tous les jours 2 heures, sans congélateur … il faut bien se confronter à la réalité.

Et ne croyez pas que manger « parfaitement bien » vous sauvera de vos failles génétiques. D’ailleurs chercher à manger sain à tout prix s’appelle l’orthorexie et c’est là encore un trouble alimentaire !

Je ne sais pas pour vous mais nous sommes au 21ème siècle et non au 19ème ! Comme ont dit à leurs parents nos parents, « il faut vivre avec son temps ». J’ajouterai, il est bon de prendre ce qui a été prouvé comme des améliorations dans le domaine alimentaire et de laisser de côté les efforts qui sont vains car faisant partis de notre culture sociale (conserve, surgelés, plats préparés, vitamines ajoutées…). Le nutella est une avancée comme une autre dans la mesure où il s’agit d’un aliment au goût généralement très apprécié, qui se conserve bien, qui apporte beaucoup d’énergie, … ce n’est pas un aliment parfait, loin de là, mais aucun ne l’est !

Je ne veux pas faire l’apologie du Nutella (il n’y en a d’ailleurs pas dans mes placards), je veux juste montrer qu’il est aberrant à mon avis de se coltiner des règles rigides et des interdits alors que ça n’a pas lieu d’être.

Le nutella n’engendre pas de problèmes de santé en tant que tel, c’est par exemple la prise de poids éventuelle générant un dysfonctionnement de l’organisme qui est gênante. Le nutella – mais également tout autre aliment consommé de manière inadaptée – peut être à l’origine de ce genre de troubles. Le raccourci n’a donc pas lieu d’être ni la diabolisation d’un aliment en particulier.

J’ai eu affaire à des patientes qui ont surconsommé des légumes qu’elles pensaient pouvoir consommer « à volonté » et qui se sont retrouvées avec des colites à cause d’une surcharge en fibre dans leur alimentation. Va-t-on considérer que les légumes sont mauvais pour la santé ?

Après que certains choisissent de ne pas consommer du nutella c’est leur décision et ça leur appartient comme de ce qu’ils font de et pour leur corps. Ce qui me met en colère c’est le message qu’on se renvoie, médias compris : tout le monde doit manger de la même manière et suivre les mêmes règles (manger des fruits et légumes, 3 laitages par jour, pas sucre, pas de gras, pas de sel…), alors que nous sommes tous différents à l’origine (du point de vue génétique j’entends). Du coup comment un même équilibre alimentaire pourrait convenir à tout le monde ? Il existe différentes cultures culinaires qui sont ni meilleures ni moins bien mais juste différentes. Pourquoi n’y aurait-il pas une adaptation personnelle de l’équilibre alimentaire ?

L’équilibre alimentaire est prouvée scientifiquement comme bon pour la santé mais il sous entend surtout une diversité et une variété des aliments consommés au cours de notre vie afin d’apporter tout ce dont le corps à besoin. Pour moi à partir du moment où il y a interdiction de consommer certains aliments, on n’est plus dans la diversité mais dans le « régime alimentaire » qui est une déformation et qui n’a lieu d’être que lorsqu’il y a un besoin médical (diabète, cholestérol,…).

Je me doute que ce que j’écris à du mal à passer, c’est mon opinion que j’ai pu me forger petit à petit en travaillant avec mes patients et en partageant mes interrogations avec d’autres professionnels de santé durant diverses formations.

Je ne dis pas que MA vision est la bonne et la seule à prendre en compte, mais gardez juste l’esprit un peu ouvert  et attention à ne pas culpabiliser les gens autour de vous qui ont des habitudes et une opinion différentes … donc mangez du nutella sans crainte… si vous en avez envie 😉 et n’en mangez pas si vous considérez que c’est un aliment à éviter. Il y a moults produits industriels tout aussi « mauvais », voire bien pires dans nos rayons (bonbons, plats préparés avec des listes d’additifs à rallonge…), les intégrer ou non dans notre alimentation relève du libre choix de chacun en fonction de son éducation, ses envies, le moment…

PS : la valeur et l’intérêt nutritif d’un aliment n’est certes pas résumé uniquement par sa valeur énergétique, mais soyons réalistes, dans le cadre de la diabolisation du nutella, c’est l’élément principal mis en avant. Je n’ai pas encore rencontré de patiente s’interdisant le nutella parce qu’il n’apporte pas suffisamment de vitamines. Par ailleurs rentrer dans le détail du type de sucre ou de lipides consommés, à moins d’être diabétique, ça me parait être à considérer que dans un second temps et non comme une priorité quand au choix ou non de consommer un aliment… sinon on ne va plus manger grand chose par peur de se faire du mal.

Le Nutella déchaîne les passions !

45 commentaires sur “Le Nutella déchaîne les passions !

  1. Cela fait plaisir de lire un tel discours! Je suis moi même diététicienne et il est grand temps d’arrêter de diaboliser certains aliments, tous ont une place dans l’équilibre alimentaire. Ce n’est qu’une question de fréquence, de moment auquel on le prend, de l’activité physique, de gênes… Donc laissons un peu de répit aux « aliments plaisir ».
    Emilie

  2. du grand n’importe quoi
    le nutella est a éviter a tout prix car ce n’est que du sucre et de l’huile surtout pour les enfants
    on sent que certain on des interet a proteger cette marque
    bref site unutile

  3. et en plus c’est une diétécienne diplomé qui conseille du nutella?
    c’est ou qu’elle a eu son diplome ?au mac donald ?
    vraiment qu’on sait pas différencier le sucre lent du sucre rapide(du nutella entre autre)
    je dit faut arreter de se prendre pou une diétécienne et induire les gens en erreurs

  4. le nutella c’est le pire des poison c’est extrement dangereux pour la santé humaine cela devrait etre interdit pour les enfants madame la pseudo diététicienne !!

  5. C’est vrai qu’il n’y a pas d’aliment interdit, surtout dans le monde actuel, où la sécurité alimentaire est une préoccupation des pouvoirs publics : il n’y a pas de poison en vente libre dans les rayons alimentaires de nos magasins.
    C’est vrai que 20 grammes de Nutella ne font pas de mal, au petit déjeuner ou au goûter sur une tranche de pain.
    Mais c’est vrai aussi que les gens qui le mangent avec modération ne sont pas si nombreux, et que les enfants en particulier en mangent des quantités importantes.
    C’est vrai aussi que la composition du Nutella n’est pas sans reproches, loin de là.
    Alors, Nutella, aliment plaisir ? Quel plaisir ? Celui de se gaver de graisse et de sucre ? De se forger un goût alimentaire discutable en agressant ses papilles d’aliments très gras et très sucrés ? Il y a des aliments plaisirs, qui ont une vraie saveur et n’ont pas les immenses inconvénients des pâtes grasses et sucrées du type Nutella (parce que Nutella, ce n’est qu’un produit spécifique, et qu’il y a une multitude d’équivalents, qui ne sont sans doute pas plus innocents que le produit phare, de venu presque un nom commun).
    Si je devais élever des enfants, je ferais comme j’ai fait envers mes malheureux enfants : pas de nutella (mais pas non plus de chewing gum, ni de ketchup). Il faut faire des choix et les assumer.

  6. cgfgf (ou dfdf… sans commentaire) : Je te trouve bien mal placé derrière cet anonymat pour critiquer.

    Je n’ai pas la chance de connaître personnellement la diététicienne Hélène Ageneau, mais de ce que j’ai pu lire ici depuis des années, elle m’a tout l’air d’être très compétente dans son domaine et ses posts sont souvent très pertinents.

    J’aimerai bien que tu nous dises en quoi tu es plus qualifié qu’elle dans le domaine de la nutrition pour porter un tel jugement sur ce qu’elle a écrit !?!

    Je ne vois pas bien son intérêt à protéger un groupe industriel, d’ailleurs je me régale régulièrement quand elle descend en flammes certaines sociétés qui lui envoient des trucs pour qu’elle en fasse la promotion…

    Si tu crois que toutes les personnes qui défendent un point de vue qui n’irait pas dans le sens du tien sont à la botte de grandes multinationales tu es juste totalement paranoïaque.
    Crois-tu sincèrement que les médecins ont intérêt à te refiler des médicaments inefficaces pour que tu reviennes les voir ? Et que tous les professionnels de la « résolution d’un problème » n’ont en réalité que pour but de ne pas résoudre ce problème de manière à ce que tu retournes les voir encore et toujours ?

    Si tu pars de ce principe je te plains… et accuser quelqu’un de ce genre de comportement sans y apporter un minimum de justifications ça s’appelle de la diffamation et c’est condamnable…

  7. il faut pas etre un spécialisté surdiplomé en nutrition humaine pour savoir que le nutella c’est tres mauvais pour la santé
    Pour moi une diététicienne qui conseille ce genre de produit ,n’en ai pas vraiment une et elle devrait changer de métier !!oui!
    et je plains au passage les gens qui vont la consulté!!
    quand meme confondre le sucre rapide et sucre lent c’est grave ça et ça ne pardonne pas en tant que diététicien !
    Enfin bon si vous etes suicidaire bouffer du nutella ça vous ferras plaisir en vous détruisant la santé

  8. Je ne vois pas bien où elle confond sucres rapides et lents ???

    C’est marrant car ce genre de commentaires rentre exactement dans le comportement qu’elle décrit : des mots très forts à l’encontre d’un aliment en particulier. « très mauvais pour la santé », « détruisant la santé ». Elle explique justement que ce n’est pas l’aliment mais son mode de consommation qui est en cause et surtout la diabolisation qu’on en fait… et tu rentres exactement dans le panneau… probablement des années à s’interdire ce genre de produits sur les conseils des magazines… qui j’imagine selon toi sont hautement plus qualifiés que quelqu’un qui passe ses journées à travailler sur la nutrition avec des patients bien réels.

    Michel par contre, je suis assez d’accord avec ta vision des choses concernant les enfants. Autant pour un adulte un peu conscient il est possible de facilement se raisonner, manger différents produits « gras et sucrés » de manière intelligente, autant pour les enfants je suis un peu plus perdu : quand je vois mes petits neveux se jeter sur leur goûter, je ne sais pas trop ce qui pourrait les réguler un peu.
    Néanmoins j’ai quand même un doute : je ne m’y connais pas assez dans le domaine, mais je serai tenté de me dire que s’ils se jettent sur leur goûter c’est peut-être aussi parce qu’ils n’ont pas assez mangé (ou pas ce qu’il faut) au déjeuner… et du coup s’ils mangeaient mieux au déjeuner, ils n’auraient qu’une « petite faim » au gouter et alors le pot de nutella n’y passerait pas en entier… Je ne sais pas si le fait d’interdire un aliment à ses enfants en n’en achetant pas est une solution (ils en mangeront ailleurs), ça limite naturellement les dégâts (évite la tentation…) mais est-ce que justement ça ne risque pas de créer des troubles alimentaires plus tard (genre à l’âge ado/adulte la personne va se jeter dessus)…
    J’aimerai bien que Mme Ageneau nous donne son avis sur l’alimentation des enfants dans ce genre de contexte.

  9. ??? faudra que tu me dises où, je viens de relire le message, j’ai même utilisé la fonction rechercher de mon navigateur internet, et à aucun moment il n’est question de sucre rapide ou lent.

    Visiblement il me semble de plus en plus évident que tu ne sais absolument pas de quoi tu parles et que tu cherches juste à te venger de ta frustration de voir que tout le monde n’est pas hyper rigide comme tu te l’impose pour pas grand chose.

    C’est toujours dur de lire des choses qui ne vont pas avec l’opinion qu’on s’est faite… mais accepter de parfois se remettre en cause est synonyme de sagesse, ce qui ne semble visiblement pas trop être ton rayon puisque tu es buté sur un point idiot qui tu crois te permet de ne pas avoir à fournir des arguments tangibles pour justifier ce que tu racontes. Bref reste bloqué sur tes sucres et continue à te décrédibiliser, c’est toujours rigolo à voir, en tout cas moi ça me fait beaucoup rire.

  10. rigole bien
    tiens regarde ici

    http://www.equilibre-au-quotidien.c
    « Par ailleurs le Nutella est une source de glucides importante (c’est ce qui doit constituer notre la majeure partie de notre alimentation) »
    oui c’est une source de sucre rapide et non lent comme celui du riz ou des pates
    manifestement il y a confusion avoue le !
    Or le sucre des fuits est largements suffisants pour que l’on ajoute celui du nutella

  11. le sucre rapide des fuits bien sur

    je serais elle je conseillerais plutot du vrai chocolat riche en cacao au lieu de ce truc rempli d’huile de palme et de sucre beurk!Ce n’est pas un aliment c’est un produit industriel qui a le gout du chocolat!Je rigole quand je vois la pub du « bon lait frais ,du cacao et des noisettes »
    c’est incompréhensible de défendre ce genre de produit ça m’inquiète meme !

  12. el matador : tu es drôle toi, elle dit que le nutella contient des glucides et que les glucides doivent constituer une bonne part de notre alimentation.

    Qu’ils soient lents ou rapides n’a absolument rien à voir. C’est toi qui qui fait l’amalgame. En effet certains aliments sont constitués de sucres lents (pâtes, pain complet…) et d’autres plus rapides (fruits, bonbons, …) mais ça reste des glucides, elle ne fait aucune confusion. Les glucides rapides ont leur intérêt, la répartition glucides rapides/lents dans l’alimentation est une autre problématique, ça par contre je n’en ai aucune idée.

    Je ne veux pas prendre sa défense mais tu continues à déformer ses propos, Tu dis « je conseillerais plutôt du vrai chocolat »… elle ne « conseille » pas le nutella, elle dit juste qu’il ne faut pas diaboliser cet aliment et qu’en manger ne nous fera pas pas mourir.
    D’ailleurs si tu lis les posts plus récents tu verras qu’elle incite à manger du chocolat… celui que tu veux…

    Par contre là où je te rejoins pleinement c’est le côté totalement faux-cul des publicités pour le nutella, qui me fait aussi penser aux publicités Milka avec la vache toute seule qui se balade au milieu de la montagne… et d’ailleurs toutes les photos et pub des produits industriels où on essaye de te faire croire que c’est des poules en totale liberté qui ont pondu les oeufs de ton gâteau et que c’est le petit gamin avec sa culotte courte et sa casquette qui a été les chercher… là il y a grave de l’abus… mais c’est un tout autre sujet…

  13. mais la maniere dont elle le dit peut preter à confusion
    Elle aurait du préciser que le nutella rapporte surtout du surcre rapide
    Telle que je lit moi et d’autres certainement je comprend
    c’est que le sucre rapide(du nutella)doit « constituer une bonne part de notre alimentation »
    Donc elle aurait du pour éviter tout amalgame bien différencier le sucre lent du sucre rapide

  14. certes il ne faut pas le diaboliser
    mais il faut mieux l’eviter aussi
    car il est difficile de se controler quand on a un pot de nutella sous la main et on dépasse souvent les doses acceptables ….
    Moi meme j’ai été victime du syndrome nutella et j’ai arreter d’en manger voila 2 ans mantenant car vraiment j’en prenait trop
    Je fabrique mon nutella tout seul avec du chocolat fondu riche en cacao et c’est bien meilleur pour la santé

  15. sérieusement moi je préfere un bon carré de chocolat noir riche en cacao qu’une cuelliere de nutella archi saturé en sucre et graisse
    Je rejoint matador: je trouve pas ça tres sympa d’innocenté la prise de nutella
    Certain produit doivent etre diaboliser comme le nutella car nefastes pour la santé humaine
    A la place de l’achat d’un pot de nutella(qui ma foi coute assez cher)les gens devraient acheter des kilos de carottes ou de poireaux
    Apres qu’on nous disent pas que les fruits et légumes sont chere c’est plutot parque les gens préferent acheter
    ce genre de produit inutiles comme le nutella !!

  16. Je suis tombée sur votre site par hasard et je me réjouis de lire ces articles !
    J’ai 18 ans et je souffre de troubles alimentaires.
    Je pense que vous avez raison : le nutella n’est pas à diaboliser dans le cadre d’une alimentation variée et diversifiée. Seulement voilà, je vais vous expliquer pourquoi les gens comme moi en ont peur.
    J’ai constamment peur de prendre du poids et du coup je m’inflige un régime très stricte et ces derniers mois j’ai beaucoup maigri.
    Avant j’étais « normale », gourmande mais pas grosse, je profitais des petits plaisirs mais j’ai voulu maigrir et me voilà aujourd’hui.

    Pourquoi j’ai banni le nutella ? Pourquoi les gens en ont une vision si diabolique ?
    Tout simplement car il est trop difficile de manger un peu de nutella ! la plupart des enfants et des adultes ne peuvent pas se restreindre à un petit peu de nutella sur du pain ou une cuillère. C’est tellement bon qu’on en reveut ! Je me souviens si bien de ces gouters où je ne voulais manger qu’une cuillère ou qu’une tartine et où je mangeais finalement la moitié du pot !
    et là on a vraiment l’impression de pas être normal quand on a des pulsions comme ça !
    et le beurre et confiture (même si je n’ai jamais fait ça) je pense que ça donne moins envie aux gens d’en reprendre
    personnellement je mange des tartines de miel (sans beurre) et ça ne me donne jamais envie d’en reprendre encore et encore

    je préfère donc ne pas manger du tout de nutella et manger du miel plutot que d’être utopique et de me croire capable d’une cuillère alors que c’est en fait impossible
    et je ne pense pas etre la seule !

  17. ***modéré***…

    il est evident que manger 3 pots de Nutella par semaines n’est pas bon pour la santé !
    c’est comme le film ***modéré*** (***modéré***) qui a mangé a Mac do pendant 1 mois (matin / midi / soir) pour « prouver » que c’est de la mal bouffe… il est évident que même en mangeant dans une crêperie, ou une pizzeria matin / midi et soir vous finirez en sur-poids.
    il faut juste savoir doser. Comme vos commentaires d’ailleurs, apprenez a doser ***modéré***, ce n’est pas parce que vous avez un point de vue différent qu’il faut insulter cette nutritionniste, Enlever donc vos oeillaires et apprenez a doser.
    Le Nutella n’est pas un poison ***modéré***! sinon cela ne se vendrait pas dans le commerce ! C’est comme les frites ou la tartiflette, ou le Toblerone, il faut doser !
    Bon régime a vous et bonne privation !
    Vous saluerez votre effet yo-yo de ma part !

    Je vous roule une grosse pelle pleine de Nutella 😉

    *** message édité par la modérateur : Merci de traiter les autres intervenants de manière respectueuses et d’éviter toute diffamation. ***

  18. Je viens de lire les deux billets sur le nutella et j’ai été très désagréablement surprise de la bassesse d’esprit de certaines personnes qui ont laissé des commentaires. Je ne suis pas diététicienne, mais j’ai fait suffisamment d’analyse de texte lorsque j’étais étudiante en littéraire pour affirmer ceci: Hélène Ageneau n’a jamais dit que le Nutella était un aliment sain, elle dit seulement que cet aliment n’est pas pire qu’un autre. De nos jours, je vous mets au défi de nous trouver un aliment sain. Le bio? Même les aliments « bio » ne sont pas a 100% sain. On vit dans un monde tellement pollué et crade que plus aucun aliment n’est réellement sain aujourd’hui. De plus, tout aliment consommé en grande quantité peut avoir des effet néfaste sur la santé. C’est clair que manger un demi pot de Nutella par jour est loin d’être l’idéal. Mais franchement, une tartine de Nutella ou de beurre de cacahouètes ne va pas vous tuer, BORDEL!!! Le principe même de manger (à part pour subvenir à ces besoins) est également celui de prendre du plaisir. Personnellement, je n’ai jamais pu tenir de régimes car le simple fait de me priver de certains aliments engendrait chez moi un sentiment de frustration. Résultat, je craquais à coup sur. Alors que manger de tout (même du nutella) en quantité raisonnable et surtout savourer ce que l’on mange permet a la fois d’allier le plaisir et une alimentation varié. Ne pas manger « trop gras, trop sucré, trop salé » ne veut pas dire « bannir » les aliments trop gras, trop sucré…
    Et franchement, pourquoi se priver de ce qui nous fait plaisir!!!
    Alors avant de laisser un commentaire et de cracher sur le diplôme d’une professionnelle, assurez-vous d’avoir BIEN compris ce qui est écris!!

  19. je suis tombé sur le site par hasard en tapant en recherche « nutella ou beurre confiture ». j’ai 20ans, je me suis juste posé la question par curiosité, adepte des deux je voulais savoir. Aprés les autres commentaires mais font doucement rire.. voir meme très peur pour certaine. je vois pas l’interet de banir un aliment comme le dis la deteticienne ca ne fait qu’accroitre le fait de vouloir en manger! je suis d’accord sur le fait qu’une tartine de nutella est moins riche qu’une tartine de beurre confiture, et je ne suis pas d’accord sur le fait que quand on mange une taritine de beurre confiture on a pas envie d’en reprendre une autre c’est le meme engrenage parceque ca se mange très bien! 🙂 cependant si certaine ne peuvent s’empecher de manger un demi pot ou un pot de nutella lorsqu’elles en mangent une cuillère c’est leur probleme mais qu’elles arretent de le diaboliser ou de faire culpabiliser les autres sous pretexte qu’elles ne peuvent pas le faire! mangez du nutella si vous le souhaiter en quantité raisonnable mais faite vous plaisir la vie est trop courte pour se poser de question débile et se priver de « bonnes choses » soit des choses qui nous plaisent. Et pour certaine arreter la paranoiia, le monde n’est pas si cruel que ca.. et la manipulation n’est pas perpetuelle !

  20. personnellement je trouve aberrant de voir autant de personnes qui ne font pas confiance à une professionnelle, et j’ai tout simplement envie de leur dire…… »si ce que met en avant madame Ageneau ne vous convient pas libre à vous de trouver un diététicien qui vous serra la ceinture pendant une certaine période pour perdre des kilos que vous reprendrez aussi vite »……….
    le régime ce n’est pas de l’interdiction, le régime doit être le plaisir de manger différemment chaque aliment à un moment bien précis dans la journée!!!
    tout est une question de mesure…….forcément quand on se prive on a des pulsion et c’est comme ça que l’on se retrouve avec un demi pot de nutella dans le ventre
    manger doit être un plaisir pas un pansement pour combler un vide!!!!!!!!!!

  21. Prenez un pot de nutella. Videz le. Remplissez le au 3/4 (c-a-d. presque plein) avec du sucre en poudre et de l’huile (la moins chère). Complétez avec ce que vous souhaitez. Fermez le pot de nutella. Secouez énergiquement. Mangez (ou plutôt bouffez). c’est dégueulasse et vous savez pourquoi. Le nutella, lui, est réputé comme délicieux. Et pourtant, ce sont exactement les mêmes NUTRIMENTS qui composent ces 2 exemples, n’est-ce pas Mme la nutritionniste? Le plaisir de manger du nutella est une question de goût. Reste à savoir si le goût s’éduque?

  22. On peut remplacer n’importe quel aliment par sa composition nutritionnelle en la simplifiant avec des pierres de sucre, de l’huile…, pourtant il faut savoir que ces 2 nutriments doivent représenter environ 85% de notre alimentation (glucides : 50-55%, lipides : 30-35%)… votre démonstration est censée prouver quoi ?

    Je suis d’accord que le goût s’éduque, mais il n’existe pas d’aliment parfait. La diététique c’est « l’hygiène de vie » dans le sens « fournir à l’organisme tout ce dont il a besoin, en quantité suffisante » et cela passe par la diversité alimentaire que chacun applique à sa façon en fonction de ses goûts justement. Ces derniers n’étant pas universels.

    Prôner la suppression d’un aliment en vue de le remplacer par quelque chose de plus « sain » ne fait que renforcer le désir de consommation de cet aliment interdit.

    Comme toujours, je ne prône pas la consommation du Nutella mais uniquement la diversité alimentaire et l’écoute de soi, ses envies… afin de diminuer la culpabilité et la peur de manger qui est censé être quelque chose de naturel et non angoissant. D’expérience, bannir un aliment est plus néfaste et beaucoup moins efficace que l’autoriser avec un cadre (quand on a faim, certaines quantités…)

  23. « Prouver » a pour finalité d’ « imposer ».
    Le but de ma pseudo démonstration n’est pas de prouver. (Que j’ai raison et que les autres ont tort, par exemple). C’est plutôt de décortiquer pour mieux comprendre.
    Si vous sondez des gens par ci par là, et je l’ai fait, très peu connaissent la composition du nutella et même pire certains citent la noisette comme ingrédient principal.
    Encore plus fort, (presque) tout le monde l’aime et (presque) tout le monde est d’accord pour le bannir et (presque) tout le monde sans trop savoir pourquoi.
    J’adore la musique mais je suis incapable de reconnaître les instruments qui la composent. Et tant mieux, cela me permet d’être émerveillé à chaque note.
    De même, lorsqu’un chef prépare un plat gastronomique, je préfère me laisser guider par mon émotion, plutôt que d’avoir la liste des ingrédients en face de moi.
    Cependant, pas besoin d’être un chef cuisinier pour s’apercevoir qu’un plat est trop salé ou trop sucré ou trop gras. De même, pas besoin d’être un musicien pour s’apercevoir que les instruments d’un orchestre symphonique ne sont pas accordés. Le résultat n’est pas au rendez-vous.
    Autre chose, savez-vous que les biscuits « Prince » qui existent depuis un temps certain, ont vu leur composition changer au cours du temps. Un des ingrédients, l’huile, a été remplacée par de l’huile de palme. Je laisse le soin a chacun de se faire sa propre idée de cette huile. elle est tout a fait comestible et elle n’a jamais tué personne ; grosso modo, c’est comme si demain les essences de bois composant les violons étaient remplacées par du vulgaire contre-plaqué. Cela s’appellerait toujours un violon, mais croyez-vous que vous éprouveriez toujours autant de plaisir à son écoute?
    La problématique avec les « Prince » est différente, car au goût, aucune différence et c’est cela qui est dramatique, car nous consommateurs, nous ne pouvons plus nous fier à notre dégustation, nous sommes obliger de lire la liste des ingrédients. La relation de confiance entre le consommateur et le fabricant est rompue!!!
    Effectivement, le nutella n’est pas plus à bannir que beaucoup d’autres aliments car il n’est pas plus mauvais, ou plutôt ces aliments sont tous aussi bas de gamme que le nutella. Malheureusement, « bas de gamme » ne veut pas dire « bon marché ». Car au vu de ce qui le compose, le nutella est cher au kilo.
    Entrez « aliment interdit » sur google et vous n’aurez que des liens vers des sites évoquant les régimes et la nutrition. Et ça, ça m’énerve et sur ce point je vous rejoins.
    Mais ce qui m’énerve le plus, c’est lorsqu’un consommateur croit manger des noisettes, et en réalité il déguste de l’huile mélangée à du sucre. Comment un consommateur honnête peut s’y retrouver lorsqu’il y a une telle tromperie? Moi, lorsque je mange du nutella, j’en mange en connaissance de cause et grâce a cela, j’arrive à obtenir mon équilibre alimentaire. Et c’est pour cela que parfois j’en mange, et sur ce dernier point je crois que je vous rejoins.

  24. Me revoilà après un commentaire laissé sur le premier billet nutella …
    Tout d’abord, je trouve indigne de parler ainsi des besoins nutritionnels : « il faut savoir que ces 2 nutriments doivent représenter environ 85% de notre alimentation (glucides : 50-55%, lipides : 30-35%) » et d’en déduire, sans plus de détails, que les glucides et lipides du nutella sont indiqués (ou « pas plus mauvais que d’autres aliments ») à ce poste.
    Comme l’indique un autre contributeur, il y a plusieurs types de glucides (lents, rapides) et de lipides. Ce qu’on trouve dans le nutella n’est ni du glucide lent, ni du lipide anodin pour la santé.
    Peut-on se référer au carbone présent dans le corps humain pour défendre la consommation de charbon ? Ce n’est pas parce qu’un aliment entre dans un groupe qu’il en est un bon représentant.
    A l’heure où des études épinglent les cafés ultra-enrichis à plus de 500 calories distribués par les chaines de distribution type starbuck (lien direct avec certains cancers), je crois qu’il est malvenu de dédiaboliser à outrance un produit comme le nutella dont on sait qu’il est à l’origine de comportements compulsifs.
    On peut détailler l’image du pot de nutella rempli aux 3/4 de sucre et d’huile bas de gamme : remplissez aux 3/4 de sucre en poudre, puis remplissez les mêmes 3/4 d’huile, laquelle va se répandre dans les interstices de sucre.
    « D’expérience, bannir un aliment est plus néfaste et beaucoup moins efficace que l’autoriser avec un cadre (quand on a faim, certaines quantités…) » : le nutella ne supporte aucun cadre. En avoir chez soi est le meilleur moyen de sortir de tout cadre.
    « Prôner la suppression d’un aliment en vue de le remplacer par quelque chose de plus « sain » ne fait que renforcer le désir de consommation de cet aliment interdit. » : cette réflexion commode permet d’interdire tous les interdits. Mais est-ce ce qu’on attend de la part d’un prescripteur alimentaire ?
    Quand on suit un régime, le corps a tendance à exploiter d’avantage les produits les plus bannis. J’ai déjà suivi un régime amaigrissant (sans huile « évidente » et sans sucre rapide) qui me faisait perdre 1 kg par semaine quand je mangeais un demi-pamplemousse au petit-déjeuner … mais qui ne me faisait quasiment plus rien perdre si j’ajoutais 1 twix à 10h (6 twix ne pèsent pourtant pas un kilo). A ce titre, je pense donc que la première tartine de nutella fait sans doute plus de mal dans une journée diététiquement contrôlée que la seconde.

  25. Et les cacahuètes, les pringles, les chips, les cochonailles, avec plein de gras saturé, vous croyez que c’est miueux?? Vous boullotez ces ptites choses entre amis à l’heure de l’apero, vous vous controlez… ou PAS!mais vous ne considerez pas ces choses là comme poison… Chacun ses gouts!!

    L e nutella, c’est comme tout, c’est un produit consommable avec moderation, qui ne fait aucun mal à personne du moment que l’ on sait se contrôler.

    Que vous ne puissiez vous controlez devant un pot, ca se comprend tout à fait et je le dis: c’est votre problème!!
    Cependant, n’en degoutez pas moins les autres, respectez les gouts de chacun et surtout arretez les aberrations: ce n’est pas un poison mais une douceur à savourer.

    Tout le monde mange en fonction de ce dont son corps a besoin. Il faut avant tout se connaitre, s’ecouter, et faire les choix qui nous semblent coherents.

    Je suis sportive et gourmande et de constitution tout à fait normale. Je pense me connaitre de mieux en mieux, ce qui m’evite de tomber dans la demi-mesure.

    STOP les maux de têtes avec toutes ses banalisations.

    D’ailleurs, mon premier geste santé de demain matin, sera d’aller acheter un pot de nutella pour mon ptit dej :):):)

  26. J’étais chez moi avec une envie de nutella mais n’en avais pas. J’ai tapé « envie de nutella » sur le moteur de recherche, et je suis tombé ici. Malgré la non satisfaction de mon envie, cet article a calmé cette pulsion. Je suis suivie par une dieteticienne depuis peu. Elle ne m’a jamais interdit le nutella, mais en faisant les courses, j’en ai pas acheté, alors que ces dernières semaines j’en achetais chaque semaine. Je me rends compte que je suis rentrée dans le cercle vicieux de la diabolisation de presque tout.
    Si c’est possible je m’abonnerais à ce blog, pour garder à l’esprit que rien n’est mauvais en soi, et que l’important est de diversifier.
    Encore merci !

  27. Je trouve ridicule que les gens aient peur à ce point d’un aliment comme le Nutella.
    J’ai suivi un régime pendant plus d’un an pour perdre près de 12 kilos. Depuis quelques mois je m’autorise, avec bien sûr une alimentation très équilibrée et riche en fruits et légumes, une à deux cuillères de Nutella par jour. Et je peux vous dire que cela n’a aucun effet néfaste sur mon poids ni ma ligne.
    Il suffit juste de savoir se limiter, là est le problème.
    Les personnes qui s’en prennent à Mme Ageneau sont peut être frustrés de ne pas pouvoir manger ce qu’ils veulent .. Si tel est le cas allez voir un psy ce sera mieux.
    Je dis que l’on peut manger de tout, il faut juste savoir rester raisonnable et tout est question de persévérance !

  28. Moi je fais mon nutella maison ça a le même goût mais ça remplace les composants douteux du nutella par des aliments de bien meilleure qualité. Pour moi c’est la meilleur solution entre autoriser le nutella et l’interdire car:
    1.Pour le meme goût c’est plus sain.
    2.Pour les personne au régime ça permet d’en manger en culpabilisant moins .
    3. L’excuse « j’ai pas le temps d’en faire » ne marche pas car c’est super simple et rapide à préparer.
    Aller je vous donne la recette:
    Faire fondre au bain marie 100g de beurre et 100g de chocolat dessert.
    Hors du feu rajouter 200g de lait concentrer et 50g de noisette en poudre et c’est tout !
    Conserver dans un pot au refrigerateur.

  29. oh mon dieu! en plus tout a l’heure lorsque j’ai lavé ma cuillere recouverte de nutella, je me disais que la consistance est bizarre, collante et graisseuse, ça avait du mal à partir avec de l’eau!! Chose que je n’avais jamais remarqué auparavant et j’ai de suite entrepris une recherche sur le net et là je découvre vraiment que le nutella est une saloperie tel que le coca cola et dire qu ‘en ce moment même, je suis en train de manger un sandwich nutella banane et ça sera la derniere fois !!merci polo dès demain je testerais!

  30. Sachez tout de même que la commission européenne se penche actuellement sur la question et qu’il est envisagé d’opposer une mention préventive (du type « Attention danger, favorise l’obésité » … mais à part ça, tout va bien madame la marquise. Vive les nutritionnistes qui autorisent le nutella ! (et aussi les cancérologues qui vous offrent une cigarette en fin de consultation)

  31. Non mais je crois rêver !
    Le Nutella ! « un poison » carrément ! Je crois que des gens ont vraiment de sérieux soucis de paranoïa ! Vous croyez sérieusement que des gens comme vous qui s’interdise le Nutella vont vivre plus longtemps ou en meilleure santé que ceux qui mange du Nutella au petit déjeuné ! Il faut vraiment arrêter. A quoi sa sert de se priver ? A rien. NON, VOUS NE MOURRIREZ PAS EN AYANT MANGER DU NUTELLA PENDANT TOUTE VOTRE ENFANCE ! Certes, certain trouveront que c’est une mauvaise habitude et alors ? Tant que sa reste raisonnable, je vois pas où est le problème…
    Et arrêtez avec vos sucres lent / rapide ou encore votre truc d’huile…
    Désolé de vous l’apprendre mais on va tous mourrir ! Autant se faire plaisir, et surtout si sa reste avec du Nutella… (Oui bien sur, ne prenez un rail de coke tous les matins, juste pour vous faite plaisir)

  32. Bon, il est très tard après la bataille, mais le vieux con aigri en moi me supplie d’exprimer mon indignation quant à la quantité faramineuse de connerie concentrée dans les commentaires de ce post… Je traine rarement sur les blogs qui, comme tout le monde le sait, ne se baladent jamais sans leur lot de commentaires minables posés là par des incultes écervelés… eh bien, grand bien m’en fait car sans ça j’aurais probablement déjà commis plusieurs dizaines de meurtres!
    Entre les boulets qui te sortent des énormités du style « pas besoin d’avoir fait des études de [profession de votre choix] pour savoir que », les illettrés qui ne savent pas faire la différence entre « conseiller » et « dé-diaboliser », les petits malins qui jouent sur les mots (genre « glucides »), et les ABRUTIS FINIS qui ne pigent décidément pas que ce sont les HABITUDES ALIMENTAIRES et non les ALIMENTS, en l’occurrence le Nutella, qui posent problème… heureusement que certains arrivent à remonter le niveau sinon j’aurai définitivement perdu foi en l’humanité là…
    Non mais sans déconner, bande moules, ça vous fait pas chier justement que la commission européenne doive vous dire que le Nutella est à consommer avec parcimonie? Vous vous sentez pas un peu débiles et assistés quand les hautes autorités sont amenées à se pencher sur un produit parsque vous êtes trop cons pour vous maîtriser? Et le pire c’est que vous pensez qu’un message « attention, risques d’obésité » changera quelque chose…
    Ce que je m’apprête à écrire est très fort, mais tant d’hypocrisie et de connerie me consterne et me révulse sérieusement…

  33. Le Nutella n’est pas bon pour la santé, tout le monde le sait!
    Et il est certain qu’il devrait être interdit, car la commission Européenne a elle-même déclaré qu’il était une des causes de l’obésité! Il est constitué de plus de 60% de sucre et d’huile de palme!!!
    Oui, avec modération évidemment que ce ne serait pas un problème mais voilà : moi, qui consomme du Nutella, peux vous affirmer qu’il n’a rien de bon mis à part son goût et ils doivent sûrement mettre des produits menant à l’addiction dedans car il est assez difficile de s’arrêter! C’est un vrai soucis et je ne pense pas être la seule à laquelle ça arrive.

    PS : l’alcool n’est pas nocif non plus avec modération, mais est-il consommé de façon modérée?

  34. c’est allucinant ce texte ca fait peur vraiment, il faut vivre avec sont temp,hahahhaha! ben mange du nutella tient! tu verra combien de temp tu vivrra avec ton temps!

  35. Je ne veux pas répéter ce qui a déjà été dit, mais c’est vrai que le réel problème du nutella réside surtout dans la quantité que l’on consomme.
    Dans le nutella, il y a des additifs qui t’incite à en reprendre, tu ne peux presque pas le controler, tandis que le beurre et la confiture, une fois à satiété, ne vont pas te donner envie d’en manger au delà de ta faim.
    J’ai passé une semaine avec des adolescents dans le cadre d’un stage, et chaque matin au petit déjeuner, il y avait du pain, du beurre, de la confiture et du nutella.
    Le nutella était evidemment le produit choisi par la majorité des jeunes pour tartiner leur pain, mais voilà, il était conditionné dans des petites portions de 15g.
    Cette quantité est la même que celle conseillée sur le pot de nutella.
    Or, evidemment, la totalité des personnes qui en ont prit ne se sont pas contenté de cette portion, ils en avaient au moins 3 voir 4.
    On ne va pas racler du nutella sur sa tartine, comme lorsqu’on racle le beurre, ainsi on en consomme plus que si on avait prit autre chose.
    L’aliment en lui-même n’est donc pas à diaboliser, il n’est pas « pire » que du beurre d’arachide ou autre, mais il faut savoir se limiter, lorsqu’on le peut.
    De plus, je ne pense pas que ce post conseille le nutella à des personnes qui n’iraient pas spontanément vers ce produit, mais à déculpabiliser les gens qui l’aiment vraiment et s’en prive jour après jour.
    Si vous aimez vraiment le nutella, tartinez-en comme vous le feriez pour le beurre, si vous ne vous en sentez pas capable d’en mettre si peu, réservez le pour le week end, mais ne vous en privez pas 🙂

    PS : Cela n’a rien à voir mais je trouve que certaines personnes manquent cruellement de respect envers l’auteur de ce blog, chacun a une opinion différente, certes, mais ça n’est pas une raison pour l’exposer de manière insultante.

  36. Ces posts sont HONTEUX !
    Indigne de notre profession de diététicienne. Franchement, Madame, reprenez votre diplôme, mettez le à la corbeille et allez bosser dans l’industrie…
    Du grand n’importe quoi, mais je pense qu’on en a déjà assez lu ci-dessus, allez salut!!!

  37. Pas de poison en vente dans les supermarchés?
    Les effets de l’huile de palme ne sont pas encore totalement connus, on soupçonne ce produit de fragiliser le coeur. Si dans 20 ans les statistiques nous permettent d’affirmer que ces soupçons sont avérés par la constatation d’accidents de santé ou de décès multiples alors le produit sera bien interdit en bonne et due forme. En attendant je n’aimerais pas que mes enfants viennent grossir ces stat. Des marques comme Mars on pris le parti de revoir leur recette en utilisant de l’huile de tournesol à la place de l’huile de palme. On ne peut que saluer cette initiative qui répond aux attentes des consommateurs en matière de prévention de santé et d’environnement. Si Ferrero (Kinder, nutella…) ne se sent pas concernée par les attentes de ses clients et ne présente pas autant d’étique vis à vis de l’environnement, alors je me passerai de leur produits (c’est d’ailleurs déjà fait). Pour ce qui est de la pâte à tartiner, une préparation maison avec du vrai chocolat fondu, du lait concentré et de la poudre de noisette a emporté une nette préférence au près de mes enfants.

  38. Bonjour, je voudrais juste revenir sur l’HISTOIRE du Nutella.
    Effectivement le Nutella n’est pas un aliment à consommer sans modération.
    Cependant, on peut faire un régime et manger du Nutella tout en perdant du poids!
    Je suis au régime depuis une semaine suivie par une nutritionniste diabetologue et endocrinologue.Tous les matins avec un bol de café au lait, Je tartine 2 tranches de pain (50g) avec une deml cuill a café de nutella (soit un quart de c à café par tartine), je me régale et j’ai déjà perdu 2 kg en une semaine!!! (evidement j’ai un régime alimentaire équilibré pour tous les autes repas!)Alors Nutella perte de poids et plaisir c’est possible!!

  39. Citation: « , uniquement des aliments frais et de cuisiner tous les jours 2 heures, sans congélateur … »

    ouin ouin cuisiner c’est dur, ça prend du temps, les produits frais coutent cher…

    J’ai même pas lu la fin du billet tellement cette phrase m’a choqué.

    non mais qu’est ce qu’il ne faut pas lire…une escalope de poulet, un steack , un poisson en papillote ou ou grillé à la poele, quelques légumes à l’eau ou grillés ça prend 20min à faire…

    Il faut savoir que la viande de supermarché est quasiment aussi chère que celle du boucher (24€ le kilo d’entrecote au carrefour, 26 chez le boucher et c’est pas la même qualité de viande…). Les légumes pareils.

    Sérieusement apprenez à cuisiner et on en reparlera.

    Le nutella c’est de la merde point. Si les obèses ne peuvent pas s’en passer tant pis pour eux.

    J’ai perdu 20 kilos en 2 ans, en faisant du sport et surveillant mes doses de gras et de sucres. Depuis je mange comme tout le monde pas besoin de me surveiller, je vais une fois par semaine nager 1h00, cela suffit à éliminer. Je n’ai jamais eu de manque par rapport à un aliment. Si j’avais envie de me faire plaisir: 1 excès, 2 jours de surveillance et une session de sport intensive et on en parle plus. Basta.

    Dire aux gens, c’est bon le nutella (aliment industriel) vous pouvez y aller c’est pas pire que le beurre et la confiture (aliments naturels), c’est stupide. Si on est gros, on arrête le beurre et la confiture ainsi que le nutella. Ou alors on en mange moins et on fait du sport. Le seul truc qui marche pour perdre du poids durablement.

    Les gens qui sont dépendant d’un aliment ont plus un désordre psychologique qu’alimentaire.

  40. Je suis entièrement d’accord avec l’auteur du blog ! Elle même l’a dit elle parle de quantités Raisonnables ! Et ceux qui disent « Il faut le bannir car on ne peut pas se raisonner », c’est peut être votre cas mais ce n’est pas celui de tout le monde: Moi je mange de temps en temps une tartine de nutella et j’arrive m’arrêter et apparemment ma famille aussi puisque le pot reste plusieurs semaines dans le placard …j’ai l’impression que c’est plus la frustration qu’autre chose qui vous fait tenir des propos aussi catégorique . Surtout la personne qui disait avant j’en mangeais plein je ne pouvais pas m’arrêter alors maintenant je me prive… C’est pas une raison pour penser que tout les autres doivent se priver et que c’est du poison.

  41. « Orthorexie » ou comment diaboliser la nourriture naturelle de l’Etre Humain pour donner plus de crédit aux industriels qui, de leur côté, n’hésitent pas à massacrer des milliards d’animaux dans des conditions déplorables.

    En d’autres termes, si on suit votre logique, nos ancêtres étaient tous orthorexiques, puisqu’ils mangeaient sainement, sans pesticides ni OGM :).

    Et le pire, c’est que ce genre d’idées est véhiculé plus facilement et se propage à une vitesse effrayante grâce au manque de recul de bon nombre de personnes censées justement permettre en principe aux humains de rester en bonne santé.

    Dernière chose : je serais curieux de savoir si on arriverait à durer aussi longtemps que nos ancêtres orthorexiques sans la médecine actuelle (donc sans technologie de pointe ni médications modernes), juste avec la bouffe actuelle et des remèdes médicaux naturels. Je serais curieux de savoir si l’Etre Humain tiendrait plus de 50 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut