Les temps sont durs : comment bien manger pour pas cher ?

Sans vouloir céder aux paniques et à « la crise » j’ai de plus en plus de patients qui viennent me voir en quête de solutions pour trouver l’équilibre entre leurs envies, leurs besoins et leur portefeuille.

Je ne vous suggèrerai pas aujourd’hui de prendre un abonnement de téléphone portable moins luxueux pour vous payer des légumes mais j’avais envie de partager avec vous quelques astuces très simples qui permettent de faire de réelles économies :

Tout d’abord la solution la plus efficace : achetez des aliments bruts et cuisinez-les vous-même. Lorsqu’on fait les courses on n’est que moyennement convaincu car pour préparer un plat complet selon une recette un peu élaborée il faut vite beaucoup d’ingrédients. Prenons par exemple une salade composée : une salade, des tomates, du maïs, une boîte de thon, pour peu que vous ajoutiez quelques autres ingrédients (coeurs de palmier ou d’artichauts, fromage, …) et l’addition devient très salée (même si je n’ai pas pris en compte l’assaisonnement 🙂 souvent bien supérieure à l’achat d’une barquette de salade composée toute prête.

L’énorme différence, c’est la quantité. Avec les ingrédients cités au dessus, vous avez généralement de quoi préparer une salade pour un régiment. Si vous n’êtes pas un régiment à la maison, sachez que votre salade peut se conserver sans problème plusieurs jours. Préparez juste l’assaisonnement à part car salade et vinaigre ne font pas bon ménage dans la durée. Ainsi avec par exemple avec vos 5-10 euros d’investissement au départ vous pourrez faire plusieurs repas alors qu’avec à peine moins cher vous aurez un plat « unique ».

Pour aller dans la même direction, je vous invite à acheter des produits en grande quantité. Typiquement la viande en barquette (mais aussi le jambon par exemple) est d’autant plus chère que la quantité est moindre. Par exemple 1 côte de porc toute seule sera vendue sur une base de 14 € le kg alors que la cagette de 8 côtes sera sur une base de 9€ le kg (je prends des chiffres un peu au hasard, ça dépend d’où vous achetez votre viande). Faites bien attention à ce prix au kilo, très souvent indiqué sur les étiquettes car parfois on a des surprises (gros conditionnements qui ne sont pas moins chers).
Votre foyer n’a probablement pas 8 personnes, mais si vous avez un congélateur, ces côtes iront très bien se reposer quelques semaines à -18°C. Vous pouvez les congeler séparément pour faciliter leur utilisation par la suite.

Enfin sachez que le légumes surgelés ou en conserve ne sont pas « le mal » et qu’ils sont bien souvent beaucoup moins chers que leurs équivalents frais. Il vaut mieux manger des légumes surgelés plutôt que pas de légumes du tout pour cause de prix. Là encore, privilégiez les légumes bruts que vous cuisinerez vous-même plutôt que les poêlées toutes prêtes beaucoup plus chères.

Les temps sont durs : comment bien manger pour pas cher ?

Un commentaire sur “Les temps sont durs : comment bien manger pour pas cher ?

  1. Bonjour Melle Ageneau

    Je trouve dommage que justement vous ne parliez pas de réduire l’abonnement de téléphone portable. Je trouve qu’on est tenté de dépenser de plus en plus d’argent dans des choses futiles voire totalement inutiles et qu’on râle bien vite sur la perte de notre pouvoir d’achat alors qu’en réalité on a plutôt tendance à gaspiller de plus en plus au détriment des choses importantes.

    J’ai un peu regardé et écouté autour de moi et beaucoup des gens qui se plaignent du prix des fruits et légumes ont un abonnement de portable a plus de 40 euros par mois et/ou ont acheté une voiture neuve il y a pas longtemps et/ou une grosse télé LCD et/ou… bref des gens qui ont fait des choix de vie pourtant très clairs mais visiblement sans s’en rendre compte ni avoir réfléchi aux conséquences. On ne peut pas tout avoir, il faut parfois économiser pour se payer ses rêves…
    mais ça, beaucoup ne l’ont visiblement pas compris !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut