Un plat imprévu dans votre repas ? Que faire ?

La semaine dernière je vous évoquais l’improvisation d’une entrée alors que le dîner est déjà prévu, me voilà donc avec un surcroit de calories qui risque de me faire grossir, que faire ?

L’erreur serait en effet de voir les blinis comme l’élément non indispensable qui va vous faire grossir. Et si on voyait les choses dans l’autre sens ? J’avais envie de blinis, probablement plus que la tarte aux poireaux que j’avais un peu planifiée ce jour là pour utiliser des poireaux que j’avais au frigo. Donc intégrons les blinis comme étant la base de mon dîner, ensuite en fonction de ma faim je mangerai plus ou moins de tarte aux poireaux. Et le reste direction le frigo on le mangera demain !

C’est ce que j’ai fait, d’habitude je mange un bon quart de tarte et hier soir après les blinis, je n’en ai mangé qu’un huitième. Comme je n’avais plus faim après, le dîner s’est alors arrêté là. Pas la peine de se forcer à prendre un dessert si je n’ai pas faim, là encore, quel que soit ce dessert, ça serait lui qui me ferait grossir plutôt que mes blinis.

Alors si on résume :

1/ Comme on l’a vu la semaine dernière, il ne faut jamais avoir peur d’improviser un peu dans son alimentation, je vous ai déjà montré quelques exemples (gâteau au chocolat, avec des détails sur son improvisation) et le fait est que généralement quand on réfléchit un peu et qu’on cherche ce qu’on a comme alternatives dans son frigo ou son placard, ça fonctionne très bien

2/ Dans un repas ce qui amène à prendre du poids c’est avant tout ce qu’on va consommer alors qu’on n’a plus faim plutôt que l’aliment le plus riche qu’on a mangé avec plaisir et faim au début du repas. Donc autant se faire plaisir et ne pas se forcer à continuer à manger

Enfin si jamais votre « imprévu » est plutôt du type dessert, qu’il soit fait maison ou acheté le soir en rentrant du travail, et que vous salivez à l’avance de ce délice crémeux et fondant, alors anticipez un peu: plutôt que de manger votre repas traditionnel et d’arriver au dessert complètement rassasié mais avec toujours cette envie (mais pas la faim) de gâteau, faites plutôt l’inverse : mangez léger et faites-vous plaisir au dessert !

Un plat imprévu dans votre repas ? Que faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut