Une tarte aux pommes venue du futur…

J’ai testé cette recette, tiré du livre « Évolution » de Denis Martin. J’avais envie d’une tarte aux pommes mais j’avais également envie d’innover, de goûter à quelque chose de différent de ma tarte au pommes classique. En feuilletant mes livres de cuisine, je suis tombée sur cette recette et je trouve que vu la saison (hiver + fêtes de noël qui approchent) c’est un dessert qui pourrait vous inspirer.

Il y a 3 étapes :

  1. Confectionner une gelée de pomme. Pour cela, il vous faut chauffer 4dl de jus de pomme avec 2gr d’agar agar. Une fois chaud, faire couler ce mélange dans un grand moule de 1cm d’épaisseur et laisser prendre au frigo. (N’ayant pas de moule comme ça, j’ai mis à refroidir dans un moule en silicone à mini muffin.)
  2. Faire le caramel de cannelle. Faire un caramel avec 150gr de sucre et 1cc d’eau. Une fois le caramel réalisé, retirer le du feu et ajouter 10gr de cannelle. Verser sur un papier gras ou une feuille en silicone, laisser refroidir. Puis mixer légèrement afin d’obtenir une poudre grossière.
  3. Réaliser la crème réduite. Dans une casserole mettre 4dl de crème liquide à 30% avec 60g de sucre et laisser réduire (ou cuire) jusqu’à obtenir une consistance de lait concentré. Puis laisser refroidir.
  4. Dresser les assiettes. Une fois que tous les mélanges sont réalisés et froids, passer au dressage. Découper la gelée à l’emporte pièce en rondelles de 5cm de diamètre (sauf si votre gelée est déjà dans des moules individuels). Les déposer sur une assiette froide. Poser au centre de chaque rondelle un peu de crème réduite et autour la poudre de caramel de cannelle. Ajoutez un filet d’huile de tournesol (si vous souhaitez, moi je ne l’ai pas fait car ça ne m’inspirait pas trop). Servez !

Bon appétit !

une tarte au pommes venue du futur

A la dégustation c’est étrange, amusant, et surtout très différent de ce qu’on a l’habitude de manger. N’hésitez donc pas à surprendre vos convives !

PS : c’est long à faire mais peu difficile. Vous pouvez même le faire en avance de 24 à 48h si cela vous arrange. N’hésitez pas à bien faire réduire la crème afin qu’elle ne coule pas de la gelée de pomme. La mienne aurait mérité encore un peu de cuisson.

Une tarte aux pommes venue du futur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut