Verrine mousse de chèvre

Recette tirée de Marmiton encore une fois et ajustée à ma sauce. Le concept est le suivant : lors de repas festifs traditionnels avec 4 plats, je termine toujours ces repas nauséeuse, même si j’ai fait attention aux quantités que j’ai mis dans mon assiette. Du coup, j’ai flashé sur cette recette qui regroupe 2 plats en un seul (soit 25% d’énergie en moins quand même !!). Il s’agit de présenter en entrée une verrine contenant du fromage et ainsi de supprimer le plateau fromage.
Il s’agit de verrines contenant une couche de fruits (mais bon on ne va pas aussi zapper le dessert :), une couche de crème fromagère et une dernière couche avec de la salade verte. J’aime le concept car il peut être décliné « à toutes les sauces » en fonction de la saison des fruits et légumes, du type de fromage choisi …bref une recette qui produit toujours une surprise gustative.

On attaque la préparation :
Mélanger dans un récipient du yaourt à la grecque (ou un yaourt bulgare si vous n’en n’avez pas ou pour alléger la recette) avec du fromage de chèvre frais. Vous pouvez choisir un fromage plus ou moins fort en goût en fonction de vos préférences. J’ai aussi ajouté du roquefort car j’aime les fromages qui ont de la force et de la puissance. A vous de voir…
Ajouter à ce mélange lisse et onctueux des dés de bûche de chèvre (plus sec) et des épices (curry, cumin en poudre ou en grain, coriandre, anis, fenouil, cannelle, …).
Laver la salade de votre choix : sucrine, mâche, roquette ou endive en fonction de ce que vous aimez et du type de fromage choisi. Si les fromage sont forts, mieux vaut une salade douce qu’amer. Enfin, faites comme vos papilles vous guident.
Faites une vinaigrette légèrement sucrée avec du vinaigre balsamique ou une pincée de sucre ou encore avec un peu de miel liquide ou de jus d’orange … A vous de voir.
Enfin choisissez le fruit. En cette saison les pommes ou les poires sont assez sympa à travailler. Pour mes essais, j’ai opté pour de la pomme. Une golden douce et sucrée à point que j’ai poêlée avec du beurre salé et de la cannelle (du coup, pas forcément besoin d’épices dans la crème de chèvre).

Pour le dressage :
Choisir des verrines de tailles adéquates : repas riche ou copieux = petite verrines sinon vous pouvez opter pour des verres de type verre à whisky.
Déposer une couche de fruits poêlés, puis une couche de crème et enfin celle de salade assaisonnée.

Dans la recette de départ, il était suggéré de rajouter une tuile de parmesan. A vous de voir si vous avez le temps de les faire ou pas. Sachez, néanmoins que sans, c’est très bon et très beau. Ça ne manque pas. C’est juste un petit plus. Pour ma part, j’ai saupoudré la salade de ciboulette finement ciselée. C’était très joli et délicieux !

A vous de jouer et de créer. Bonnes fêtes de fin d’année et régalez-vous bien !

Verrine mousse de chèvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut