Crumblaka : à la rencontre du crumble et de la moussaka

Aujourd’hui une petite démonstration de l’improvisation culinaire. Je vous ai toujours conseillé d’oser faire des essais en cuisine, parce que souvent ça donne d’excellents résultats et puis quand ça rate ça donne l’occasion de beaucoup rigoler.

Cette semaine, parlons donc du crumblaka, c’est le nom qui m’est venu à l’esprit en composant ce croisement entre une moussaka et un crumble salé. Avant de vous donner un peu plus de détails, sachez une chose : c’était un régal.

Allez c’est parti pour la recette (pour 4 personnes environ) :

Découpez 200-300 g de viande d’agneau (voyez ce que votre boucher peut vous proposer, du jarret par exemple) en petits morceaux et faites les revenir avec un demi oignon. Quand la viande est bien saisie, ajoutez une ou deux tomates coupées en petits dés et assaisonnez. Pas besoin de trop cuire l’ensemble car la cuisson se poursuivra au four un peu plus tard.

C’est donc déjà une première liberté par rapport à la moussaka : normalement la viande est hachée, moi j’avais envie de reconnaître la texture de l’agneau… et puis de toute mon boucher ne voulait pas mixer une si petite quantité de viande (j’ai fait la recette pour 2).

Pendant ce temps là découper 2/3 courgettes et 1 aubergine en dés et faites-les cuire au micro ondes jusqu’à ce qu’elles commence à être très légèrement molles. Ça va très vite au micro-ondes.

Mélanger les 2 préparations et rectifier l’assaisonnement.

Préparez la partie crumble : 80g de farine + 4 cuillères à soupe d’huile d’olive + 50g de parmesan. Sablez le mélange avec le bout des doigts, vous obtenez des petits « grains » qui se séparent bien.

Mettre la préparation dans un plat à gratin, et recouvrir du mélange « crumble ».

Enfournez à 200°c + grill pendant une quinzaine de minutes jusqu’à ce que le mélange commence à dorer.

Régalez-vous !

Comme d’habitude, vous pouvez allègrement faire évoluer la recette : ajouter du thym, du basilic, de l’ail, retirer les oignons… Même chose pour les légumes, avisez avec ce que vous avez sous la main et ce dont vous avez envie.

Crumblaka : à la rencontre du crumble et de la moussaka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut