Repas improvisé : vite un moelleux au chocolat !

Envie de faire un dessert un peu recherché mais pas 2 heures à perdre, improvisez un petit moelleux au chocolat. Préparé dans des moules individuels, ils seront aussi jolis que bons !

Pour 2 personnes il vous faut :
– 2 œufs
– 100 grammes de chocolat noir
– 2 cuillères à soupe de farine ou de maïzena
– 2 cuillères à soupe de sucre (ou plus simplement : sucrez petit à petit en goûtant la préparation)
– 25 grammes de beurre (+ une demie pincée de sel si vous utilisez du beurre doux)

La préparation :
– faîtes fondre doucement le chocolat (casserole ou micro-ondes), ajouter le beurre et mélangez (hors du feu).
– ajouter les œufs en fouettant énergiquement le mélange afin que les œufs ne cuisent pas.
– ajouter le sucre et la farine petit à petit en continuant de fouetter.

Versez le mélange dans des petits moules individuels beurrés et mettez à cuire une vingtaine de minutes à 175°C.

Piquez le gâteau d’une pointe de couteau, si elle ressort sèche ou presque, c’est cuit.

Dégustez tiède, directement à la cuillère dans le moule, avec une clémentine par exemple.

La clé de ce type de recette, c’est tout simplement d’essayer. Très vite on apprend à se passer de recette, en observant la consistance de la pâte, en la goûtant. C’est l’une des clés pour apprendre à faire de la cuisine à son goût et aussi en fonction de ses besoins énergétiques. Essayez la même recette sans beurre, c’est très bon aussi. Variez le chocolat (un chocolat de très bonne qualité type Valrhona peut transcender la recette et donner bien plus de goût à votre préparation que de rajouter du beurre et du sucre à outrance…). Bref vous avez là une bonne base, n’hésitez pas à aller plus loin et à vous faire plaisir !

Repas improvisé : vite un moelleux au chocolat !

4 commentaires sur “Repas improvisé : vite un moelleux au chocolat !

  1. Ca à l’air très bon, mais si moi j’essaye d’improviser, je suis sûr d’aller droit à la catastrophe.

    Le pif ça me plait bien, mais auriez-vous des petites astuces pour que ce pif ressemble plus à du « nez » que du « pur hasard » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut